Amerigo International poursuit son développement

Publié le par .

En fin d’année 2018, Amerigo International comptait 27 actionnaires. Une vingtaine d’équipementiers sont référencés par la centrale de référencement.

En fin d’année 2018, Amerigo International comptait 27 actionnaires opérant sur 21 marchés à travers le monde.
En fin d’année 2018, Amerigo International comptait 27 actionnaires opérant sur 21 marchés à travers le monde.

Lancé officiellement en septembre dernier, la centrale de référencement Amerigo International poursuit sa route avec l’arrivée à son bord de nouveaux actionnaires et fournisseurs. En fin d’année, le groupe, créé par Olivier van Ruymbeke, comptait 27 actionnaires fondateurs. Des distributeurs opérant sur 21 marchés à travers le monde.

Au cours du dernier trimestre 2018, Amerigo International a négocié et signé des accords de 3 ans avec 20 équipementiers internationaux. D’autres contrats sont en cours de finalisation en ce début d’année, « mais l’essentiel des besoins des distributeurs, quel que soit leur marché, sont d’ores et déjà très largement couverts » souligne Olivier van Ruymbeke, président d’Amerigo International.

La centrale se limite volontairement à deux fournisseurs par famille de produits, voire un troisième uniquement lorsqu’il est nécessaire de répondre à des besoins spécifiques comme sur les véhicules asiatiques ou allemands.

Arrivée de Yves Maillière au poste de directeur opérationnel

La structure s’est vue renforcée au 1er janvier par l’arrivée de Yves Maillière au poste de directeur opérationnel. Le responsable est aussi directeur des achats et du marketing d’Automotor France.

« Amerigo International entre dans une nouvelle phase de son développement. Les fondations maintenant solidement posées, 2019 marque la première année de fonctionnement opérationnel. Il est donc important d’en renforcer la structure » commente Olivier van Ruymebeke.

La centrale de référencement internationale annonce d’ores et déjà sa présence à différents salons comme Equip Auto (Paris et Alger) et Automechanika (Istanbul et Moscou). Elle teindra aussi son prochain séminaire annuel à Lyon du 10 au 12 avril. L’ensemble des membres, adhérents et fournisseurs y est convié.

Mots clefs associés à cet article : Automotor

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
    Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
  • Bernard Cambier rejoint Automotor France
    Bernard Cambier rejoint Automotor France
  • Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
    Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
  • Pneumaclic fournit Laurent Automobile
    Pneumaclic fournit Laurent Automobile
  • Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
    Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
  • Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
    Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
  • Exadis optimise ses préparations de commandes
    Exadis optimise ses préparations de commandes
  • Pièces captives : la Feda plaide sa cause à la DGCCRF
    Pièces captives : la Feda plaide sa cause à la DGCCRF
  • OTOP atteint les 31 centres de service
    OTOP atteint les 31 centres de service
  • Nexus Automotive International fête ses cinq ans
    Nexus Automotive International fête ses cinq ans
  • Mec-Diesel rachète Moteurs Diesel Distribution
    Mec-Diesel rachète Moteurs Diesel Distribution
  • Alliance Automotive Group reprend le groupe Partspoint
    Alliance Automotive Group reprend le groupe Partspoint
  • Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie
    Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie
  • Le Gouvernement envisage une libéralisation des pièces captives automobiles
    Le Gouvernement envisage une libéralisation des pièces captives automobiles
  • Back2Car : AAG assoie ses positions sur le marché de la pièce d’occasion
    Back2Car : AAG assoie ses positions sur le marché de la pièce d’occasion

Newsletter
Recherche