Armor conçoit une bâche solaire

Publié le par .

ACPV et l’industriel Armor, expert en formulation d’encres et enduction de couches fines sur films minces, ont conçu une bâche solaire automobile rétractable permettant de prolonger l’autonomie du véhicule qu’elle équipe.

Le film photovoltaïque Asca de l’industriel Armor affiche une minceur et une flexibilité lui permettant de trouver sa place sur une application comme cette bâche de protection. (© Armor)
Le film photovoltaïque Asca de l’industriel Armor affiche une minceur et une flexibilité lui permettant de trouver sa place sur une application comme cette bâche de protection. (© Armor)

ACPV, porteur de projet autour des énergies renouvelables, et l’industriel Armor ont conçu ensemble une bâche solaire automobile rétractable. Ce premier prototype qui est déployé sur la voiture électrique Gazelle peut être dupliqué sur tout type de véhicule électrique. La bâche intègre des modules du film photovoltaïque organique Asca, qui alimente en partie la batterie de la voiture, prolongeant ainsi son autonomie jusqu’à 8 000 kilomètres par an avec un objectif de 11 000 kilomètres par an d’ici à 2023.

À base de polymères organiques semi-conducteurs, le film photovoltaïque organique Asca développé par Armor se compose de fines couches d’encre, déposées grâce à un procédé d’enduction sur un film mince et souple, permettant d’offrir des atouts innovants tels que la flexibilité et la légèreté. Le film peut s’enrouler sans perte d’efficacité au moins 50 000 fois et ne pèse qu’environ 450 g/m2, soit trente fois moins que les autres technologies photovoltaïques du marché. Ces propriétés permettent une intégration facile de cette technologie à la bâche de protection de la voiture. Le film solaire peut également être appliqué directement sur la carrosserie, intégré dans les éléments vitrés comme le toit panoramique ou les vitres passagers, ou encore dans des pare-soleil.

Le film Asca
JPEG - 91.3 ko

Il est possible de fonctionnaliser le film en y ajoutant des revêtements spécifiques tels que verre, plastique, composite, textile, pour optimiser son intégration dans les applications. Pour être encore plus fonctionnel, le film Asca est sensible à des niveaux de luminosité d’intensité plus faibles que d’autres technologies. Deux cents lux peuvent suffire à rendre actif le module photovoltaïque, lui offrant ainsi l’avantage de pouvoir fonctionner dans des circonstances « indoor » avec une exposition limitée à des éclairages artificiels. Enfin, la durée de vie actuelle d’un module Asca varie selon les conditions d’usage (intérieur ou extérieur), du type de film barrière utilisé et de son mode d’intégration. Cette durée peut s’étendre jusqu’à vingt ans.

Dans la même rubrique :

  • Help Connect : l’appel au secours automatique de Bosch
    Help Connect : l’appel au secours automatique de Bosch
  • Honda propose un filtre d’habitacle anti-infection
    Honda propose un filtre d’habitacle anti-infection
  • 3M remporte le Prix innovation sécurité routière 2021 dans la catégorie Amélioration des infrastructures
    3M remporte le Prix innovation sécurité routière 2021 dans la catégorie Amélioration des infrastructures
  • Faurecia va fournir des réservoirs d’hydrogène à Renault
    Faurecia va fournir des réservoirs d’hydrogène à Renault
  • Conduite autonome, l’Europe à la traîne
    Conduite autonome, l’Europe à la traîne
  • IFP Energies nouvelles accélère sur l’hydrogène
    IFP Energies nouvelles accélère sur l’hydrogène
  • Le cockpit entièrement digital de Mercedes
    Le cockpit entièrement digital de Mercedes
  • Véhicule autonome : la France déploie sa feuille de route
    Véhicule autonome : la France déploie sa feuille de route
  • Vitesco Technologies entre en action chez Renault
    Vitesco Technologies entre en action chez Renault
  • Toyota veut démocratiser les solutions hydrogène
    Toyota veut démocratiser les solutions hydrogène
  • Michelin quitte le WRC avec panache
    Michelin quitte le WRC avec panache
  • Hyundai inaugure une nouvelle plateforme pour ses futurs véhicules électriques
    Hyundai inaugure une nouvelle plateforme pour ses futurs véhicules électriques
  • Hyundai et Ineos s’allient pour faire progresser l’hydrogène
    Hyundai et Ineos s’allient pour faire progresser l’hydrogène
  • Renault Eways avance sur le stockage d’énergie de batteries en seconde vie
    Renault Eways avance sur le stockage d’énergie de batteries en seconde vie
  • [Vidéo] Électrique, Renault abat ses cartes
    [Vidéo] Électrique, Renault abat ses cartes

Newsletter
Recherche