Autoeco : nouvel outil pour la traçabilité des déchets

Publié le par .

Dans le cadre de sa plateforme « www.autoeco.com», dédiée la gestion des déchets, l’organisme Autoeco a mis au point un nouvel outil digital permettant de faciliter le suivi et la traçabilité des déchets.

Dans le cadre de sa plateforme «www.autoeco.com», dédiée la gestion des déchets, l’organisme Autoeco a mis au point un nouvel outil digital permettant de faciliter le suivi et la traçabilité des déchets
Dans le cadre de sa plateforme «www.autoeco.com», dédiée la gestion des déchets, l’organisme Autoeco a mis au point un nouvel outil digital permettant de faciliter le suivi et la traçabilité des déchets

Dans le cadre de sa plateforme autoeco.com, dédiée la gestion des déchets, l’organisme Autoeco a mis au point un nouvel outil digital permettant de faciliter le suivi et la traçabilité des déchets issus des ateliers de maintenance. Un outil simple de bonne tenue du registre des déchets qui répond aux nouvelles contraintes légales.

En effet, les garages ont l’obligation de tenir un registre de traçabilité de toutes les collectes de déchets liées à leur activité. Avec cette application en ligne, les adhérents à la plateforme peuvent dorénavant obtenir facilement, en début d’année et sur leurs pages personnelles, l’historique de l’année écoulée. Une fois exporté, complété et imprimé, le registre sera ajouté à leurs bordereaux de suivi de déchets laissés par les collecteurs. Un document qui doit être conservés pendant 5 ans.

« Certains collecteurs proposent déjà un service d’aide à leurs clients mais sans pouvoir centraliser les différentes données » souligne l’organisme.

Ainsi, l’un des principaux avantages de la nouvelle application développée et proposée par Autoeco est de pouvoir remonter et regrouper au même endroit toutes les données de tous les prestataires du garage, sous réserve bien entendu que ce dernier soit rigoureux en contrôlant régulièrement ses données sur le site.

Une vingtaine de réseaux automobiles (avec quelques 35 000 ateliers) sont déjà adhérents à la plateforme d’Autoeco qui collabore avec plus de 140 collecteurs partenaires.

Dans la même rubrique :

  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance

Newsletter
Recherche