Autoéco se renouvelle

Publié le par .

La plate-forme de traçabilité pour le recyclage automobile se dote d’une nouvelle identité visuelle. Par la même occasion, Autoéco en profite pour améliorer son site en ligne en lançant une version plus ergonomique.

Le nouveau logo d'Autoéco remplace un visuel inchangé depuis la création de l'entreprise.
Le nouveau logo d'Autoéco remplace un visuel inchangé depuis la création de l'entreprise.

Vingt ans après sa création, Autoéco change de logo. La plate-forme en ligne dédiée à la traçabilité des déchets automobiles en France se dote pour l’occasion d’un visuel et d’une baseline plus explicites. Le logo intègre ainsi l’avant d’un véhicule ainsi que la signature « Traçabilité du recyclage automobile ».

Un nouveau site web

La nouvelle identité a d’ores et déjà pris place sur le site web, qui se renouvelle également. En effet, la plate-forme consacrée aux acteurs de l’après-vente pour identifier, suivre et tracer les déchets automobiles fait elle aussi peau neuve. Le site, qui se veut plus simple d’utilisation et « plus convivial », facilite notamment l’inscription des garages sur la plate-forme. Cette dernière aide notamment les ateliers à respecter leurs obligations réglementaires et à suivre l’état de leur compte en ce qui concerne leur collecte de déchets. Rappelons que les ateliers ont l’obligation de tenir un registre de traçabilité de toutes les collectes de déchets liées à leur activité.

Par ailleurs, la nouvelle version du site comprend désormais un onglet consacré à la présentation d’Autoéco, mais aussi un page dédiée à l’actualité des services et nouveautés proposés par l’entreprise, ainsi qu’aux événements auxquels elle participe. Autoéco compte à ce jour 153 collecteurs référencés et 28 adhérents parmi lesquels Autodistribution, Speedy, Euro Repar Car Service, Five Star et plusieurs constructeurs.

Mots clefs associés à cet article : Recyclage, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La formation en alternance a le vent en poupe
    La formation en alternance a le vent en poupe
  • Contrôle technique : redynamiser le métier avec l’annualisation des contrôles
    Contrôle technique : redynamiser le métier avec l’annualisation des contrôles
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concessions
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concessions
  • Equip Auto dévoile son programme de conférences
    Equip Auto dévoile son programme de conférences
  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année

Newsletter
Recherche