Autogriff vise 90 % de taux de réparation

Publié le par .

Pour des raisons écologiques et financières, le gestionnaire de sinistres en ligne, Autogriff, se fixe comme objectif de remplacer des pièces qu’une fois sur dix.

Pour des raisons écologiques et financières, le gestionnaire de sinistres en ligne, Autogriff, se fixe comme objectif de remplacer des pièces qu’une fois sur dix.
Pour des raisons écologiques et financières, le gestionnaire de sinistres en ligne, Autogriff, se fixe comme objectif de remplacer des pièces qu’une fois sur dix.

La libéralisation du marché de la distribution des pièces de carrosserie aura peu d’effet chez Autogriff. En effet, le site internet B to B, spécialisé dans la gestion des sinistres pour le compte de flottes d’entreprises, souhaite atteindre un taux de 90 % de remise en état sans changement de pièce. À ce stade, son taux moyen est de 85 %.

« Pour l’instant, 75 % des pièces sont réparées dans le cadre des sinistres, et déjà au-delà de 95 % dans le cadre des restitutions. Notre objectif est d’atteindre les 90 % également sur la partie sinistre », détaille Franck Keller, fondateur du site.

Chez Autogriff, favoriser la réparation des pièces plutôt que leur remplacement est avant tout une question de protection de l’environnement. C’est aussi une attente de certains de ses clients qui ont des exigences en matière de RSE. Autre avantage et non des moindres : réparer plutôt que remplacer permet de diviser les coûts de remise en état par trois, voire quatre.

Pour parvenir à cet objectif, Autogriff a fait le choix de partenaires carrossiers qui maîtrisent et favorisent la réparation. Ils sont au nombre de 700. Une vingtaine de nouveaux sont recrutés tous les mois. Les professionnels sont en permanence évalués sur leur performance « réparation ».

« La réparation d’un véhicule plutôt que l’achat de pièces neuves est une véritable démarche éco-responsable où tout le monde s’y retrouve. Elle permet d’améliorer la performance RSE des entreprises et faire chuter le montant de leurs factures. Elle favorise également nos carrossiers à travers une tarification plus juste de leur travail », conclut Franck Keller.

Autogriff gère à ce jour un parc de plus de 14 000 véhicules pour des sociétés telles que Puma, Brand France, Omniservice ou le groupe Azaé.

Dans la même rubrique :

  • ZeCarrossery à la conquête des flottes
    ZeCarrossery à la conquête des flottes
  • Ford déploie Carrosserie Conforme Network
    Ford déploie Carrosserie Conforme Network
  • [Vidéo] Five Star partage sa feuille de route à Deauville
    [Vidéo] Five Star partage sa feuille de route à Deauville
  • Hausse du prix de la peinture : le désarroi des carrossiers
    Hausse du prix de la peinture : le désarroi des carrossiers
  • Equip Auto On Tour : Five Star va participer aux six étapes
    Equip Auto On Tour : Five Star va participer aux six étapes
  • Five Star choisit Deauville pour sa prochaine convention réseau
    Five Star choisit Deauville pour sa prochaine convention réseau
  • Axial fait sa rentrée
    Axial fait sa rentrée
  • Carflex alerte sur la santé des carrosseries
    Carflex alerte sur la santé des carrosseries
  • Five Star lance sa campagne dédiée aux pros
    Five Star lance sa campagne dédiée aux pros
  • Albax étoffe son parc de véhicules de courtoisie Tesla
    Albax étoffe son parc de véhicules de courtoisie Tesla
  • Fix Auto compte désormais 20 ateliers
    Fix Auto compte désormais 20 ateliers
  • Nouvelle dynamique pour la carrosserie Axial Eybens Sport Auto
    Nouvelle dynamique pour la carrosserie Axial Eybens Sport Auto
  • La FRCI renforce son partenariat avec Dekra Industrial
    La FRCI renforce son partenariat avec Dekra Industrial
  • Axial poursuit son développement
    Axial poursuit son développement
  • CarCoating multiplie les partenariats
    CarCoating multiplie les partenariats

Newsletter
Recherche