Automechanika Francfort dévoile son programme 2018

Publié le par .

La 25e édition du Salon mondial de l’aftermarket, qui se tiendra du 11 au 15 septembre prochain, intégrera désormais une section pneumatique et un espace dédié aux véhicules classiques. Les organisateurs attendent plus de 5 000 exposants.

Automechanika ouvrira ses portes à Francfort pour la vingt-cinquième édition du 11 au 15 septembre 2018.
Automechanika ouvrira ses portes à Francfort pour la vingt-cinquième édition du 11 au 15 septembre 2018.

À l’approche de l’ouverture du Salon allemand, les organisateurs d’Automechanika divulguent le programme de cette 25e édition. Même si le directeur du Salon de Francfort, Olaf Musshoff, admet qu’il n’y aura pas de grands changements, le nouveau hall 12, « le plus vaste et le plus moderne de l’espace Ouest du parc d’exposition », qui sera inauguré à l’occasion de cette édition accueillera pourtant deux nouveaux domaines d’activité.

Automechanika intègre les pneus

En effet, Automechanika regroupera désormais en son sein le Salon Reifen, spécialisé dans le marché mondial du pneumatique. « Nous avons acheté ce Salon car nous souhaitons couvrir tous les secteurs de l’automobile », commente Olaf Musshoff. C’est une gageure pour l’organisation d’Automechanika, qui compte d’ores et déjà sur la liste de ses exposants quelques noms de l’industrie des pneumatiques (BKT, Kyoto Japan Tire…) mais pas encore de grandes pointures internationales. « Nous travaillons actuellement pour attirer d’autres manufacturiers, comme Dunlop », indique le dirigeant. Cet espace inclura notamment des ateliers du futur dans le domaine du pneu.

Nouveau hall, nouvelles activités

Le hall 12 fera en outre la part belle aux Classic Cars. En collaboration avec Retro Messen, Automechanika disposera d’un nouveau segment pour les old et youngtimers avec des espaces dédiés à des ateliers spécialisés, aux pièces de rechange, accessoires, reconditionnement, assurance et juridique, soit toutes les ressources nécessaires pour les professionnels qui travaillent ou souhaitent travailler ce type de véhicule. « Nous n’avons jamais entendu parler autant des Classic Cars qu’en 2018 », justifie le directeur du Salon de Francfort.

Par ailleurs, Car Wash Cities, l’aire consacrée aux lavages, soins et révisions auparavant à ciel ouvert, sera désormais installée à l’intérieur, dans le nouveau hall. Les start-up seront aussi mises à l’honneur lors de cette édition avec deux espaces qui leur seront destinés.

Des ateliers en pleine mutation

En outre, les mobilités et les ateliers de demain disposeront d’une partie exclusive, avec des sujets mis en avant tels que la numérisation, les systèmes de conduite alternatifs et les nouveaux services, pour présenter « les besoins et les possibilités ». Porsche y montrera notamment des ateliers en pleine mutation et des démonstrations, notamment autour des véhicules électriques, comparant ceux d’hier et de demain.

Lors de la dernière édition, Automechanika Francfort avait accueilli 133 000 visiteurs venus de 170 pays et 4 843 exposants. Pour le vingt-cinquième anniversaire du Salon biennal, les organisateurs sont confiants et tablent sur plus de 5 000 exposants.

Mots clefs associés à cet article : Automechanika, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Hausse des vols par piratage électronique
    Hausse des vols par piratage électronique
  • OuiGlass rejoint la FFC
    OuiGlass rejoint la FFC
  • Daf Conseil pousse les formations à distance
    Daf Conseil pousse les formations à distance
  • Plan de relance : l’association Éco Entretien dénonce les 98 % d’automobilistes oubliés
    Plan de relance : l’association Éco Entretien dénonce les 98 % d’automobilistes oubliés
  • Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
    Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
  • [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
    [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
  • Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
    Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
  • [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
    [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
  • Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
    Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
  • Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
    Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
  • Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
    Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
  • Renault déploie Zity à Paris
    Renault déploie Zity à Paris
  • La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
    La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
  • Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
    Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
  • 30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
    30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA

Newsletter
Recherche