Automotor lance sa MDD AF en France

Publié le

Automotor France revendique la place de premier exportateur français de pièces détachées pour les marchés automobile et poids lourd. Commercialisée dans de nombreux pays émergents, mais aussi en Europe, la marque AF arrive enfin en France avec un positionnement tarifaire et une disponibilité concurrentielle intéressants.

Automotor France bénéficie de plus de 40 ans d’expertise à l’international avec une présence dans 70 pays pour un chiffre d’affaires 2018 de 62 millions d’euros.
Automotor France bénéficie de plus de 40 ans d’expertise à l’international avec une présence dans 70 pays pour un chiffre d’affaires 2018 de 62 millions d’euros.

Commercialisée aussi bien sur des marchés émergents que matures, la marque Automotor France (AF) est présente dans 52 pays. Si on la trouve déjà en Europe dans des pays comme l’Allemagne, l’Espagne ou la Suède, elle démarre seulement aujourd’hui son implantation dans l’Hexagone.

5 familles de pièces pour démarrer

L’offre de la marque s’appuie sur 4 000 références construites autour de 5 familles de pièces que sont les amortisseurs, les câbles de commande, le freinage (disques, plaquettes), les thermostats et les vannes EGR. Automotor France a signé un accord de distribution avec GPI, qui dispose d’un maillage efficace sur le territoire avec ses 10 plates-formes et près de 40 000 m2 de stockage. Les plates-formes seront en mesure de livrer une ou deux fois par jour les distributeurs, qui pourront eux-mêmes livrer leurs clients finaux plusieurs fois par jour.

Une logistique bien rodée

Pour attaquer le marché français, l’entreprise a revu son entrepôt. « Fort de 9 000 m2, notre entrepôt de Rosny-sur-Seine est dimensionné pour une activité export » explique Olivier van Ruymbeke, président d’Automotor France. Qui poursuit : « Nous ne dérogeons pas à notre schéma habituel : les plates-formes GPI sont traitées comme des importateurs qui nous passent des commandes de stock. Nous avons toutefois créé une zone de picking spécifique pour le marché français, nous permettant de leur expédier de faibles quantités sur un grand nombre de références. »

La marque AF cible directement le parc de véhicules classiques de la réparation indépendante, que le grossiste a estimé à 5 ans et plus. Pour Yves Maillière, directeur du marketing et des achats, « le réparateur cherche à gagner de la marge tout en proposant à son client automobiliste des prix plus serrés, se rapprochant notamment des offres du Web. Nous nous situons clairement sur ce créneau, avec un positionnement de prix compétitif par rapport aux grandes marques, sans oublier la garantie de deux ans ».

Un catalogue à la hauteur

La marque AF est bien entendu présente au sein du catalogue Reliable, sur lequel l’entreprise travaille depuis dix-huit mois. Ce catalogue a été développé pour apporter une information plus fiable sur le véhicule. Il va rapidement devenir un outil de communication et de commande performant, intégrant à terme des tutoriels vidéo ou des informations techniques à destination des réparateurs partout dans le monde. Actuellement en test, il sera déployé à partir du mois d’avril 2019.

Mots clefs associés à cet article : Automotor

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Marketparts.com est officiellement lancé
    Marketparts.com est officiellement lancé
  • Recyclage auto : Dubreuil acquiert FDK
    Recyclage auto : Dubreuil acquiert FDK
  • Alternative Autoparts renforce son maillage
    Alternative Autoparts renforce son maillage
  • Autodistribution LVR : Jérôme Amat à la direction générale
    Autodistribution LVR : Jérôme Amat à la direction générale
  • Le Conseil constitutionnel censure la libéralisation des pièces de carrosserie
    Le Conseil constitutionnel censure la libéralisation des pièces de carrosserie
  • Liquidation prononcée pour Laurent Père & Fils
    Liquidation prononcée pour Laurent Père & Fils
  • Leao Tyre en visite chez Autodistribution
    Leao Tyre en visite chez Autodistribution
  • [Vidéo] Pièce de réemploi : Opisto expliqué par ses clients
    [Vidéo] Pièce de réemploi : Opisto expliqué par ses clients
  • Affaire PSA/Hory : la Cour de cassation rejette le pourvoi de MA Pièces Autos Bretagne
    Affaire PSA/Hory : la Cour de cassation rejette le pourvoi de MA Pièces Autos Bretagne
  • Turbo Compétition affiche ses ambitions
    Turbo Compétition affiche ses ambitions
  • Auto Pièces Atlantique Carmoine ouvre une nouvelle agence à Cesson-Sévigné
    Auto Pièces Atlantique Carmoine ouvre une nouvelle agence à Cesson-Sévigné
  • Autolia Group satisfait du Salon Équip Auto
    Autolia Group satisfait du Salon Équip Auto
  • Distribution de pièces : l’activité toujours en baisse
    Distribution de pièces : l’activité toujours en baisse
  • Se former à la vente d’équipements
    Se former à la vente d’équipements
  • LOM : l’ouverture à la concurrence des pièces détachées devient une réalité !
    LOM : l’ouverture à la concurrence des pièces détachées devient une réalité !

Newsletter
Recherche