Autovision maintient la formation de ses contrôleurs à distance

Publié le par .

À cause de la crise sanitaire qui paralyse encore aujourd’hui la tenue des sessions de formation sur site, l’enseigne de contrôle technique Autovision a dû obtenir les autorisations nécessaires lui permettant d’assurer par visioconférence les programmes de formation obligatoire pour le maintien de qualification des contrôleurs techniques VL.

D’une durée de 14 heures répartie sur deux jours, ces formations à distance permettront aux exploitants du contrôle technique sur l’ensemble du territoire hexagonal et des outre-mers de confirmer leur savoir-faire professionnel. (© Autodidact)
D’une durée de 14 heures répartie sur deux jours, ces formations à distance permettront aux exploitants du contrôle technique sur l’ensemble du territoire hexagonal et des outre-mers de confirmer leur savoir-faire professionnel. (© Autodidact)

C’est par le biais de son organisme de formation partenaire Autodidact et avec l’accord du ministère de la Transition écologique et solidaire que les formations des contrôleurs techniques d’Autovision ont pu avoir lieu dès le 20 avril en visioconférence. Elles ont rassemblé plus de 400 stagiaires jusqu’au 30 juin. Cela a représenté quelque 5 750 heures de formation qui, rappelons-le, est obligatoire pour le maintien de la qualification des contrôleurs techniques. À noter que le ministère a également donné son approbation pour que ces formations puissent se tenir selon ce modèle jusqu’à la fin de l’année.

« Assurer ces stages de maintien de qualification, qui sont obligatoires pour les professionnels exploitants d’un centre de contrôle technique, était pour nous une priorité. Comme les établissements hôteliers ne sont plus en mesure d’accueillir les stages, et face aux impératives précautions sanitaires, il nous est apparu comme une évidence de poursuivre les formations en visioconférence, sanitairement plus sûres et sans contraintes de distanciation. Les stagiaires ayant déjà pu en bénéficier en sont plus que satisfaits » assure Laurent Bizet, directeur de formation Autodidact.

Mots clefs associés à cet article : Autovision, Contrôle technique, Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • SGS acquiert le groupe Moreau
    SGS acquiert le groupe Moreau
  • Dekra joue la transparence
    Dekra joue la transparence
  • SGS acquiert CTA Gallet
    SGS acquiert CTA Gallet
  • Contrôle technique : un délai de 104 jours et pas de date butoir
    Contrôle technique : un délai de 104 jours et pas de date butoir
  • Modification des délais du contrôle technique
    Modification des délais du contrôle technique
  • Dekra se prépare à une grosse reprise
    Dekra se prépare à une grosse reprise
  • [Vidéo] Bernard Bourrier présente le plan de relance d’Autovision
    [Vidéo] Bernard Bourrier présente le plan de relance d’Autovision
  • Autosur forme en visio-conférence
    Autosur forme en visio-conférence
  • Autovision poursuit la formation des contrôleurs mais à distance
    Autovision poursuit la formation des contrôleurs mais à distance
  • Geoffrey Michalak nommé directeur technique et formation au sein de SGS
    Geoffrey Michalak nommé directeur technique et formation au sein de SGS
  • Covid-19 : le Gouvernement acte un délai de trois mois pour le contrôle technique
    Covid-19 : le Gouvernement acte un délai de trois mois pour le contrôle technique
  • Covid-19 : l’appel à l’aide des contrôleurs techniques
    Covid-19 : l’appel à l’aide des contrôleurs techniques
  • Covid-19 : qu’en est-il du contrôle technique ?
    Covid-19 : qu’en est-il du contrôle technique ?
  • Contrôle technique : nette baisse de fréquentation en 2019
    Contrôle technique : nette baisse de fréquentation en 2019
  • Contrôle technique : légère hausse des contre-visites
    Contrôle technique : légère hausse des contre-visites

Newsletter
Recherche