Avril, le mois du péril ?

Publié le par .

Si le mois de mars reste compliqué pour les ateliers, le mois d’avril pourrait être plus fatal si la situation persiste et les aides trainent. Témoignage du garage Mécanéco à Sens.

Cedric Parbot, gérant du garage Mécanéco, basé à Sens dans l’Yonne
Cedric Parbot, gérant du garage Mécanéco, basé à Sens dans l’Yonne

Si le mois de mars a été compliqué pour les ateliers, certains d’entre eux ont sauvé les meubles en profitant de l’inertie dans les travaux en cours. Avril sera plus compliqué si le confinement se prolonge sur tout le mois comme en témoigne Cedric Parbot, gérant du garage Mécanéco, basé à Sens dans l’Yonne : « Nous avons fait un bon début mars, ce qui nous a permis de finir le mois à 129 factures, au même niveau qu’en 2019. Il nous reste encore quelques grosses prestations, mais rien en ce qui concerne l’entretien ».

Le patron redoute un mois d’avril à risque pour son entreprise lancée il y a quatre ans. La majorité des rendez-vous ont été déprogrammés ou repoussés. Sur les quatre productifs, seuls deux travaillent encore. « Nous avons mis un apprenti fragile en arrêt et un autre a fait jouer le droit de retrait. Leur absence se formalise soit par la prise de congés, soit par du chômage partiel » explique le garagiste qui n’ouvre plus les samedis et qui cherche à concentrer les jours de travail.

Les demandes de chômage partiel ont été prises en compte sans souci en deux jours. Le plus compliqué depuis plus de 15 jours pour le gérant est de joindre sa banque pour étudier la possibilité d’un prêt bancaire cautionné par l’État alors que le mois d’avril s’annonce compliqué, sans visibilité sur la charge de travail à venir. « Mon carnet de commandes est rempli que jusqu’au vendredi 10 avril. Après, ça sera au jour le jour. J’anticipe une baisse d’activité d’au moins 50 %, voire davantage si je compare au moins d’avril de l’année dernière qui a été très bon » s’inquiète le gérant.

La trésorerie du garage, qui investit encore dans de l’équipement, reste faible. « Sans aide nous pouvons tenir encore un mois, après c’est le dépôt de bilan » s’alarme le patron. Ses charges les plus importantes sont les salaires, les pièces et les loyers que le propriétaire refuse d’étaler sur deux mois. Le garage a payé ses charges sociales en mars, avant que la mesure de délais n’entre en vigueur.

Pour ce qui concerne les livraisons de pièces, tout fonctionne sans souci majeur. Seules les commandes en huile et en pneumatiques restent délicates. « Notre fournisseur d’huile, Igol, livre de plus loin ce qui gonfle les frais de port sauf pour les grosses commandes. Nous sommes alors dans l’obligation de temporiser et grouper nos demandes » commente Cedric Parbot. L’atelier achète à 70 % ses pneus au groupe Massa « qui galère un peu avec 24 heures de délais supplémentaire. Mais on s’adapte » témoigne le garagiste. Le reste des approvisionnements en gomme s’effectue chez Ihle, au fonctionnement erratique ces derniers temps.

Mécanéco a pour distributeur principal pour les pièces Villebenoit Autodistribution. La société, dont l’effectif est passé de 100 salariés à une quinzaine, est encore en mesure de livrer deux fois par jour malgré le nombre réduit de livreurs.

Sur le plan du respect des consignes sanitaires, les clients sont invités à entrer un à un dans l’accueil, sans trop s’y attarder. Une affiche accolée sur la porte rappelle le principe. Le port du masque et des gants est de rigueur. Les clés sont désinfectées et les véhicules, ventilés. Les paiements s’effectuent de préférence de manière électronique.

Dans la même rubrique :

  • Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
    Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
  • FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
    FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
  • Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
    Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
  • 50 % de part de marché pour le SP95-E10
    50 % de part de marché pour le SP95-E10
  • Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
    Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
  • #Connect Aftermarket 2020, haut niveau de sécurité et d’intervenants
    #Connect Aftermarket 2020, haut niveau de sécurité et d’intervenants
  • Progression spectaculaire des V.E. sur juillet et août
    Progression spectaculaire des V.E. sur juillet et août
  • Pour CarVertical, fiabilité automobile ne rime pas avec diffusion
    Pour CarVertical, fiabilité automobile ne rime pas avec diffusion
  • RH : les modalités du « Plan jeunes » à 6,7 milliards d’euros
    RH : les modalités du « Plan jeunes » à 6,7 milliards d’euros
  • Qu’attendent les Français d’un V.E ?
    Qu’attendent les Français d’un V.E ?
  • 97 % de réussite aux examens au Garac, malgré la Covid-19
    97 % de réussite aux examens au Garac, malgré la Covid-19
  • Pneumatiques : changement d’étiquetage en mai
    Pneumatiques : changement d’étiquetage en mai
  • La FNA satisfaite du plan de relance de l’économie française
    La FNA satisfaite du plan de relance de l’économie française
  • Le CNPA lance une offre promotionnelle sur la vente de masques
    Le CNPA lance une offre promotionnelle sur la vente de masques
  • Norbert Dohmen prend la direction générale de Caruso
    Norbert Dohmen prend la direction générale de Caruso

Newsletter
Recherche