Baromètre FNTR : les dirigeants n’ont toujours pas le moral

Publié le par .

Le baromètre du 1er trimestre 2021 du FNTR fait apparaître que le transport routier n’a toujours pas retrouvé son activité d’avant-crise, loin de là. Par conséquent, cernés par les incertitudes, les chefs d’entreprises n’envisagent pas de recruter ou d’investir.

Baromètre FNTR : les dirigeants n’ont toujours pas le moral

Alors qu’on pouvait espérer des frémissements de reprise pour le transport routier, le baromètre du 1er trimestre du FNTR a l’effet d’une douche froide. En effet, « 41% des chefs d’entreprises ont encore constaté une baisse de leur activité » sur la période. De fortes disparités entre régions et type de transport réalisé existent : « si la situation s’améliore dans le commerce de gros et l’industrie manufacturière, elle se dégrade fortement dans le commerce de détail généraliste et se retrouve nettement en dessous de sa moyenne de longue période ».

Ce constat morose a un effet direct sur les perspectives d’emploi. Au 1er trimestre 2021, et alors que le secteur est habituellement connu pour le dynamisme de son recrutement, « plus des 2/3 des entreprises ont vu leurs effectifs stagner sur cette période et 17% ont même connu une baisse. Les recrutements ne concernent qu’une faible part (10%) des transporteurs ».

Très peu d’achats de camions

Une situation qui se vérifie aussi au niveau des investissements en matériels, car « seulement 26% des chefs d’entreprises déclarent avoir investi dans des véhicules neufs ». Par corollaire, cela signifie que la transition énergétique est au point mort

En somme, le moral est en berne : « un peu plus d’un 1/3 des chefs d’entreprise (36%) se déclarent satisfaits de la situation de leur entreprise. En point de comparaison, la moyenne de satisfaction en 2019 avoisinait les 50%. De fortes disparités régionales sont à observer en la matière avec une insatisfaction plus importante dans les régions frontalières des Hauts de France, Grand-Est, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie ».

Mots clefs associés à cet article : FNTR, Transport, Poids lourd

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pourquoi Technal retient PTV Group pour optimiser ses tournées ?
    Pourquoi Technal retient PTV Group pour optimiser ses tournées ?
  • Les Transports Guidez renouvellent leur confiance à Paki Logistics
    Les Transports Guidez renouvellent leur confiance à Paki Logistics
  • Star Service passe le cap des 2 millions de doses de vaccins anti-Covid livrées
    Star Service passe le cap des 2 millions de doses de vaccins anti-Covid livrées
  • Daikin nomme Christophe Obino à la direction du « froid transporté »
    Daikin nomme Christophe Obino à la direction du « froid transporté »
  • 2ème Semaine nationale du Transport routier de marchandises
    2ème Semaine nationale du Transport routier de marchandises
  • Le secteur du transport routier de marchandises s’insurge contre le projet de loi Climat et résilience
    Le secteur du transport routier de marchandises s’insurge contre le projet de loi Climat et résilience
  • Le groupe Delisle rachète les transports Antoine
    Le groupe Delisle rachète les transports Antoine
  • Kuehne+Nagel lance le KN EuroLink Scheduler
    Kuehne+Nagel lance le KN EuroLink Scheduler
  • Vion Food Group vise 8 % de réduction des émissions de CO<sub>2</sub>
    Vion Food Group vise 8 % de réduction des émissions de CO2
  • Le groupe Blondel digitalise ses activités avec Shippeo
    Le groupe Blondel digitalise ses activités avec Shippeo
  • Covid-19 : baromètre CNR, février 2021
    Covid-19 : baromètre CNR, février 2021
  • Travail dissimulé dans le transport routier, Djebbari réagit
    Travail dissimulé dans le transport routier, Djebbari réagit
  • Kuehne+Nagel en mode bas carbone
    Kuehne+Nagel en mode bas carbone
  • DHL : le vert est mis !
    DHL : le vert est mis !
  • Beaudet Lemaitre Transports intègre Tred Union
    Beaudet Lemaitre Transports intègre Tred Union

Newsletter
Recherche