Baron organise son avenir avec Tred Union

Publié le par .

Cédric, David et Maxime, les fils de Pascal Baron, fondateur de l’entreprise de transport éponyme prennent la tête de l’entreprise familiale et intègrent le groupement de transporteurs français Tred Union.

Fondée il y a plus de 40 ans, les transports Baron disposent aujourd’hui d’une flotte de plus de 110 véhicules. (© Baron)
Fondée il y a plus de 40 ans, les transports Baron disposent aujourd’hui d’une flotte de plus de 110 véhicules. (© Baron)

Créée en 1978 par Pascal Baron, l’entreprise de transport éponyme est spécialisée dans le transport en demi-lots et lots complets sur la région des Hauts de France, la Normandie, la région parisienne mais aussi les Pays de la Loire, la Bourgogne et la région Rhône-Alpes. Implantée à ses débuts sur la commune de Talmas (80), elle déménage en 1991 à Amiens.

L’entreprise qui croît rapidement décide, en 2017, d’investir dans une surface de stockage de 33 000 m² pour atteindre désormais 45 000 m² de surface logistique répartie en 4 sites et propose des surfaces à la location avec préparation de commande et mise en place de navettes de transport. C’est en 2019, alors que les Transports Baron emploient 45 salariés et disposent de 110 cartes grises, que Pascal Baron décide de passer les rennes de la société à ses 3 fils, désireux de poursuivre l’aventure familiale.

Fin 2019, les 3 co-dirigeants décident de rejoindre le groupement de transporteurs national Tred Union afin de pouvoir partager et mutualiser leurs compétences avec d’autres transporteurs et ainsi pouvoir, entre autres, répondre à des appels d’offres plus importants. Les transports Baron souhaitent également faire profiter les adhérents du groupement de leurs savoir-faire en logistique et de leur importante surface de stockage.

Dans la même rubrique :

  • Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
    Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
  • TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
    TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
  • FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
    FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
  • Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
    Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
  • Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
    Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
  • Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
    Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
  • TRM : l’orage gronde
    TRM : l’orage gronde
  • Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
    Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
  • Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
    Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
  • Covid-19 : quels surcoûts pour protéger les salariés ?
    Covid-19 : quels surcoûts pour protéger les salariés ?
  • Crise du Covid-19 : la FNTR publie sa troisième enquête d’impact
    Crise du Covid-19 : la FNTR publie sa troisième enquête d’impact
  • L’OTRE écrit aux élus de l’État pour faire stopper temporairement le cabotage
    L’OTRE écrit aux élus de l’État pour faire stopper temporairement le cabotage
  • Lidl récompense les chauffeurs
    Lidl récompense les chauffeurs
  • Transarco se lance dans la logistique et intègre le groupement Tred Union
    Transarco se lance dans la logistique et intègre le groupement Tred Union
  • Les Transports Bray mobilisés et reconnaissants
    Les Transports Bray mobilisés et reconnaissants

Newsletter
Recherche