Biomotors propose son plan de relance automobile avec un carburant propre

Publié le par .

Dans un contexte sanitaire exceptionnel où la distanciation physique entre les individus est devenue la règle, des études rapportent que bon nombre de Français souhaitent – au moins dans un avenir proche – privilégier pour leurs déplacements des espaces limités et rassurants comme celui d’un habitacle automobile. Biomotors ne peut que les encourager dans ce sens, mais non sans leur proposer des solutions de mobilité propre basées sur l’usage d’un carburant vert.

Biomotors présentera à la rentrée prochaine le nouveau boîtier Bioflex Connect, qui permettra au conducteur depuis son smartphone de suivre les paramètres de fonctionnement de son véhicule. (© Biomotors)
Biomotors présentera à la rentrée prochaine le nouveau boîtier Bioflex Connect, qui permettra au conducteur depuis son smartphone de suivre les paramètres de fonctionnement de son véhicule. (© Biomotors)

Le Haut Conseil du climat, dans un récent rapport, confirme que les transports terrestres sont responsables à hauteur de 29 % des émissions globales de CO2 en France et constate une diminution de 60 % des rejets pendant le confinement. C’est aussi la première fois depuis quarante ans que les données d’AirParif démontrent une baisse quasi immédiate de 30 % des émissions d’oxyde d’azote liées au trafic routier d’Île-de-France, après seulement deux jours de confinement.

Un constat sans appel qui démontre bien le rapport direct entre la pollution de l’air, principalement autour des grandes villes, et l’usage des voitures particulières. Un phénomène qui risque bien de s’amplifier à l’approche des beaux jours. Pourtant, pour Biomotors, un des leaders du marché des boîtiers de conversion au superéthanol E85, « l’après 11-mai » dans un contexte sanitaire favorisant le transport individuel en voiture peut être l’opportunité pour un grand nombre de réfléchir aux moyens de réduction possibles des émissions polluantes de leur automobile. Le spécialiste souhaite engager le plus rapidement possible la transition vers une mobilité propre grâce à l’utilisation massive du biocarburant.

Que des avantages !

Pour cela Biomotors rappelle que le superéthanol E85, carburant français d’origine végétale, permet de réduire les émissions de CO2 de 50 %, celles de dioxyde d’azote de 30 % et celles de particules fines de 90 % par rapport à l’essence traditionnelle. À ces avantages purement écologiques, qui peuvent ne pas convaincre tout le monde, s’ajoutent des avantages économiques, eux beaucoup plus persuasifs. Depuis le 1er juin 2020, une remise de 200 euros est appliquée sur l’achat d’un système de conversion E85 homologué. Cet avantage s’ajoute au prix bas du litre d’E85, vendu en moyenne 0,66 euro et disponible dans plus de 1 800 stations en France, à l’exonération du coût de la carte grise, à l’obtention du « disque vert » pour un stationnement gratuit de deux heures dans de nombreuses villes, à la récupération de la TVA sur le carburant à hauteur de 80 % pour les professionnels et enfin aux aides à l’acquisition d’un système de conversion homologué proposées par certaines régions et montant jusqu’à 250 euros.

Biomotors informe ses clients de la présentation prochaine (autour du 10 septembre) d’un nouveau boîtier de conversion E85 connecté. Baptisé « Bioflex Connect », ce système permettra de connaître, via une application smartphone développée par le spécialiste, les économies réalisées, les stations-service E85 les plus proches, la liste de tous les installateurs agréés de la marque, ainsi que plusieurs informations techniques du véhicule en temps réel.

Mots clefs associés à cet article : Biomotors, Carburant, Environnement

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le Garac intègre les véhicules historiques
    Le Garac intègre les véhicules historiques
  • Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
    Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
  • Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
    Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
  • Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
    Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
  •  Autopromotec repoussé en 2022
    Autopromotec repoussé en 2022
  • Bornes électriques : le challenge de la France
    Bornes électriques : le challenge de la France
  • Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
    Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
  • L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
    L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
  • Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
    Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
  • Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
    Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
  • Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
    Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
  • La FFC fait évoluer la « Tribu »
    La FFC fait évoluer la « Tribu »
  • L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
    L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
  • Les loueurs courte durée réclament justice
    Les loueurs courte durée réclament justice
  • Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité
    Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité

Newsletter
Recherche