Bosch France progresse

Publié le par .

L’équipementier a dévoilé son bilan en France et l’année 2017 a été un bon cru, notamment grâce à la connectivité du secteur automobile. Bosch entend poursuivre les investissements sur le territoire national malgré la « dédiesélisation » du parc.

Bosch France progresse

Bosch enregistre des progressions plus que satisfaisantes. Selon l’équipementier allemand, le groupe a réalisé en France un chiffre d’affaires de près de 3,2 milliards d’euros, soit une progression de 5,2 %. Le fournisseur met cette croissance sur le compte de sa capacité d’adaptation à la transformation digitale dans le secteur automobile.

« Nous avons très vite pris conscience du potentiel de la connectivité, et maintenant nous la transformons en succès commercial » a déclaré Heiko Carrie, président de Bosch France Benelux, lors de la présentation des résultats de l’année précédente, le 3 mai 2018 sur son site de Drancy. Par ailleurs, le dirigeant a affirmé que les premières données de l’année en cours étaient de bon augure avec une prévision de progression des ventes de 2 à 3 % sur le premier trimestre.

Tous les secteurs en croissance

Tous les secteurs où officie le fournisseur ont connu une croissance. Ainsi les solutions pour la mobilité, notamment la division rechange grâce notamment à l’appui de son réseau de réparation Bosch Car Service, « ont connu une forte progression malgré le ralentissement du marché diesel ». Si la « dédiesélisation » du parc a touché le cœur de métier de l’équipementier, notamment sur son site de Rodez dédié à la fabrication des composants pour cette motorisation, le groupe entend tout de même poursuivre ses investissements dans les motorisations diesel. Il a d’ailleurs à ce sujet récemment annoncé des avancées significatives en matière de réduction des NOx.

En outre, Bosch, qui emploie en France 7 500 collaborateurs sur ses 23 sites, a rappelé que le groupe avait investi 55 millions d’euros en 2017. Et de citer l’exemple de son site de Moulins, auquel il a consacré 2 millions d’euros, qui permettra d’augmenter les capacités de production d’ABS-ESP de 50 % à l’horizon 2020. Le fournisseur table par ailleurs sur un accroissement de ses ventes de capteurs radars et vidéo de 40 % cette année.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • MGA se déploie dans l’allumage
    MGA se déploie dans l’allumage
  • Eurorepar étend son offre aux butées de suspension
    Eurorepar étend son offre aux butées de suspension
  • Kyb Europe a un nouveau patron
    Kyb Europe a un nouveau patron
  • Johnson Controls Power Solutions devient Clarios
    Johnson Controls Power Solutions devient Clarios
  • La norme européenne d’identification des batteries évolue
    La norme européenne d’identification des batteries évolue
  • Magneti Marelli dans le giron de Calsonic Kansei
    Magneti Marelli dans le giron de Calsonic Kansei
  • Les 175 ans de Ferdinand Bilstein
    Les 175 ans de Ferdinand Bilstein
  • Schaeffler revoit son offre PR pour châssis
    Schaeffler revoit son offre PR pour châssis
  • Bosch se donne 4 ans pour être producteur de piles à combustible
    Bosch se donne 4 ans pour être producteur de piles à combustible
  • Valeo : L’État Français comme actionnaire majoritaire
    Valeo : L’État Français comme actionnaire majoritaire
  • Valeo renforce son accompagnement des garagistes
    Valeo renforce son accompagnement des garagistes
  • Delphi en tournée
    Delphi en tournée
  • Mobil 1 mise sur le conditionnement
    Mobil 1 mise sur le conditionnement
  • « Qualité approuvée et certifiée » pour le RCCS de Texa
    « Qualité approuvée et certifiée » pour le RCCS de Texa
  • [animation] La maintenance des courroies d’accessoires
    [animation] La maintenance des courroies d’accessoires

Newsletter
Recherche