Bosch améliore ses outils de diagnostics

Publié le par .

L’équipementier met sur le marché la 4é génération de sa valise de diagnostic KTS et améliore son logiciel d’atelier Esitronic.

Bosch a présenté lors du salon Automechanika à Francfort une nouvelle valise de diagnotic et une version 2.0 de son logiciel d'atelier.
Bosch a présenté lors du salon Automechanika à Francfort une nouvelle valise de diagnotic et une version 2.0 de son logiciel d'atelier.

La valise KTS de Bosch fête ses 30 ans et à cette occasion l’équipementier allemand propose une nouvelle version. Mis sur le marché en 1988, cet outil de diagnostic avait pour but de permettre aux ateliers indépendants de tester les systèmes électroniques des véhicules.

Présentée lors du salon Automechanika, la quatrième génération de la valise baptisée KTS 250 vise les réparateurs qui recherchent avant tout une solution à bas coût. L’outil, entrée de gamme de l’équipementier, est doté d’un système Android. Conçu pour une utilisation mobile, il pèse 1,2 kilogramme et peut également faire l’objet d’une solution d’appoint. « Il s’utilise comme un Smartphone avec un système de plug and play  », assure Thierry Leblanc, directeur général rechange pour la France et le Benelux de Bosch.

Un logiciel d’ateliers désormais en ligne

Le testeur s’appuie sur les données VIN du véhicule pour permettre le diagnostic et couvre actuellement 150 modèles de véhicules sur le marché. En outre, il est équipé du logiciel d’ateliers Esitronic dans sa dernière version conçu par l’équipementier. En effet, Bosch lance par ailleurs une nouvelle version à l’occasion du Salon, Esitronic 2.0. Le logiciel amélioré permet d’accéder via un portail en ligne dédié à beaucoup plus d’informations de données de diagnostic, des instructions de réparations, des plans de maintenance et des schémas électriques. Il propose par ailleurs un module de fiches de "pannes connues" pour accompagner le technicien en relatant des données contextuelles. Bosch promet une recherche et un temps de téléchargement rapides pour accéder aux informations recherchées.

Les utilisateurs du logiciel, qui équipe un atelier indépendant sur trois en Europe selon Bosch, peuvent accéder gratuitement à la version 2.0. Les deux versions hors ligne (Esitronic 2018) et en ligne sont utilisables sur un même appareil.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mecafilter fait évoluer son filtre ELP9216
    Mecafilter fait évoluer son filtre ELP9216
  • Delphi Technologies actualise son offre de freinage
    Delphi Technologies actualise son offre de freinage
  • [Vidéo] Rencontre avec Daniel Berreby, Bosch
    [Vidéo] Rencontre avec Daniel Berreby, Bosch
  • Michelin fait évoluer son Track Connect
    Michelin fait évoluer son Track Connect
  • Bridgestone équipe la Volkswagen ID.3 avec la techno Enliten
    Bridgestone équipe la Volkswagen ID.3 avec la techno Enliten
  • Gates complète son offre de pompes à eau E-Cool
    Gates complète son offre de pompes à eau E-Cool
  • Bridgestone à l’offensive sur les pneus 4 saisons
    Bridgestone à l’offensive sur les pneus 4 saisons
  • NGK réchauffe sa gamme de bougies LPG Laserline
    NGK réchauffe sa gamme de bougies LPG Laserline
  • Bosch fête les 90 ans des filtres à carburant
    Bosch fête les 90 ans des filtres à carburant
  • La Fiev gagne huit adhérents
    La Fiev gagne huit adhérents
  • Mirka : vingt ans de ponçage sans poussière
    Mirka : vingt ans de ponçage sans poussière
  • Corteco sort du confinement avec de nombreuses nouveautés
    Corteco sort du confinement avec de nombreuses nouveautés
  • L’automobile concentre la matière grise
    L’automobile concentre la matière grise
  • Eurorepar lance une gamme de pompes à carburant
    Eurorepar lance une gamme de pompes à carburant
  • [Vidéo] La rénovation de turbos par SPMI
    [Vidéo] La rénovation de turbos par SPMI

Newsletter
Recherche