Bosch étend la garantie de ses machines tournantes à 3 ans

Publié le par .

Le marché de la pièce de réemploi, répond à la conception du développement durable, tant sur son volet environnemental qu’économique et social. Aujourd’hui, la gamme des machines tournantes Bosch neuves ou appartenant au programme BX d’échange-standard peut se prévaloir d’une garantie étendue.

Que les alternateurs et démarreurs soient neufs ou issus du programme BX d’echange-standart de la marque, depuis le 1er juin 2021, la garantie appliquée est étendue de 2 à 3 ans avec effet rétroactif. (© Bosch)
Que les alternateurs et démarreurs soient neufs ou issus du programme BX d’echange-standart de la marque, depuis le 1er juin 2021, la garantie appliquée est étendue de 2 à 3 ans avec effet rétroactif. (© Bosch)

Depuis plus de 50 ans le groupe Bosch propose un programme échange-standard complet appelé BX qui va de la réception de la pièce en passant par sa remise en état pour finir par sa réexpédition. Toutes les pièces d’usure sont en effet remplacées par des composants d’origine Bosch, dans des usines certifiées, les autres composants sont quant à eux soigneusement nettoyés et contrôlés afin de garantir le strict respect des tolérances d’origine. Le résultat : des produits dotés d’une qualité comparable à des pièces neuves et qui bénéficient donc du même niveau de garantie. Cette gamme comprend une forte proportion de produits remanufacturés qui peuvent être complétés par des produits neufs, si nécessaire, pour assurer un degré élevé de couverture du marché et de l’offre.

Grâce à la pièce de réemploi, le réseau Bosch répond à un véritable enjeu économique, permettant aux professionnels de l’automobile de proposer à leurs clients une solution alternative plus accessible et d’être fidèles à la mission que s’est fixée le groupe depuis 1886, aujourd’hui plus que jamais d’actualité : développer des « Technologies pour la Vie ».

En effet, en reconditionnant en série des produits technologiques automobiles usagés l’équipementier ne permet pas seulement d’économiser les matières premières et l’énergie, mais le groupe allemand aide aussi à réduire les émissions polluantes. On estime, en effet, qu’en 2019, la marque a économisé 2 700 tonnes de métaux différents en reconditionnant des démarreurs et des alternateurs, ce qui équivaut à 7 400 tonnes d’équivalent en CO2. C’est à peu près le même volume qui aurait été généré par la production des nouvelles pièces métalliques.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Hella Gutmann étend la fonction de Cyber Security Management
    Hella Gutmann étend la fonction de Cyber Security Management
  • Michelin revoit ses prévisions annuelles à la hausse
    Michelin revoit ses prévisions annuelles à la hausse
  • Brembo accélère sa digitalisation
    Brembo accélère sa digitalisation
  • Tenneco teste les carburants synthétiques
    Tenneco teste les carburants synthétiques
  • BASF va fournir Porsche en batteries lithium-ion
    BASF va fournir Porsche en batteries lithium-ion
  • Deux nominations au sein du top management de Faurecia
    Deux nominations au sein du top management de Faurecia
  • Bendix à la reconquête du marché avec TMD Friction
    Bendix à la reconquête du marché avec TMD Friction
  • Melissa Wills promue au sein de PPG
    Melissa Wills promue au sein de PPG
  • Metelli se met aux kits de roulement de roue
    Metelli se met aux kits de roulement de roue
  • NGK sera présent sur Equip Auto On Tour
    NGK sera présent sur Equip Auto On Tour
  • Ernst Prost va quitter Liqui Moly
    Ernst Prost va quitter Liqui Moly
  • Le succès du 48 Volt de Valeo s’étend aux deux et trois roues
    Le succès du 48 Volt de Valeo s’étend aux deux et trois roues
  • Corteco étoffe ses gammes avec Nok
    Corteco étoffe ses gammes avec Nok
  • Delphi Technologies sera présent sur Equip Auto On Tour
    Delphi Technologies sera présent sur Equip Auto On Tour
  • Valeo parmi les chefs de file du développement de l’intelligence artificielle
    Valeo parmi les chefs de file du développement de l’intelligence artificielle

Newsletter
Recherche