Bosch renforce son activité électronique embarquée

Publié le par .

L’équipementier annonce le démarrage en janvier 2021 de la nouvelle « Cross-Domain Computing Solutions  » en charge du développement du matériel et des logiciels pour ordinateurs de bord, capteurs et calculateurs destinés à toutes les applications automobiles.

Bosch renforce son activité électronique embarquée

En amenant encore plus d’intelligence à bord des voitures, les ordinateurs de bord et leurs talents multiples sont les nouvelles stars de l’électronique automobile, regroupant toujours plus de fonctions. Ils seront incontournables à l’avenir à bord des voitures. Grâce à leur énorme puissance de calcul atteignant plusieurs milliards d’opérations par seconde, les ordinateurs centraux sont capables de traiter les immenses quantités de données requises pour la conduite autonome, les services basés sur des données et les mises à jour logicielles permanentes. Les logiciels devraient représenter à l’avenir près de 30 % de la valeur d’un véhicule, contre seulement 10 % actuellement. Cette évolution illustre bien la place qu’occuperont à l’avenir les bits et octets à bord des véhicules.

Des ordinateurs de bord capables de gérer des quantités aussi importantes de fonctions logicielles et de données seront de ce fait bientôt présents dans tous les véhicules, des petites citadines aux poids lourds de 40 tonnes en passant par la catégorie berline. Bosch développe des ordinateurs pour les fonctions de cockpit et d’interconnexion, les systèmes d’assistance au conducteur et la conduite autonome, mais aussi pour la chaîne de traction et l’électronique de carrosserie. Toutes les fonctions centrales du véhicule peuvent ainsi être regroupées dans une poignée de puissants ordinateurs centraux. Un exemple : dans la prochaine génération de véhicules, l’ordinateur de cockpit central de Bosch prendra en charge les tâches dévolues jusqu’à présent à 10 calculateurs. Les constructeurs automobiles pourront ainsi réduire considérablement le nombre de calculateurs, qui dans certains cas dépasse la centaine. «  Les ordinateurs de bord sont la clé pour réduire considérablement la complexité des systèmes électroniques et les rendre aussi sûrs que possible  », déclare Harald Kröger, membre du directoire de Robert Bosch GmbH. Le recours à un plus grand nombre d’ordinateurs centraux à haute performance permettra par ailleurs de limiter le câblage et donc de réduire les coûts, le poids et l’encombrement.

Ainsi Bosch va proposer ses ordinateurs de bord sous forme d’un module évolutif contenant le système électronique. Associant matériel et logiciels, ce système convient à toutes les exigences et à tous les contextes. L’objectif est de créer une architecture logicielle et système pour l’ensemble du véhicule, dans laquelle tous les ordinateurs centraux, capteurs et calculateurs interagissent et sont parfaitement compatibles les uns avec les autres, à l’instar d’un système modulaire.

L’avantage pour les constructeurs automobiles est que la logique modulaire confère une très grande flexibilité en matière de développement d’ordinateurs de bord pour différents modèles de véhicules. Si par exemple une architecture de base est prédéfinie pour le matériel et les logiciels, l’ordinateur peut alors être adapté au projet du client, selon des principes établis. A bord des véhicules haut de gamme, des modules logiciels supplémentaires ou des puces spécifiques viennent s’ajouter aux circuits imprimés pour autoriser davantage de fonctions. Dans les petites voitures en revanche, la structure des ordinateurs de bord peut être modifiée de manière à permettre un contrôle central des fonctions de base importantes en lien avec la sécurité. Cette conception modulaire de ses ordinateurs de bord devrait permettre à l’équipementier de répondre à tous les besoins des constructeurs automobiles et ainsi de conquérir un vaste marché.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mirka rachète les meules Urma Rolls
    Mirka rachète les meules Urma Rolls
  • Brembo va acheter le groupe espagnol J.Juan
    Brembo va acheter le groupe espagnol J.Juan
  • Que pèsera le nouvel ensemble Goodyear Cooper ?
    Que pèsera le nouvel ensemble Goodyear Cooper ?
  • Goodyear fait évoluer sa gamme EfficientGrip
    Goodyear fait évoluer sa gamme EfficientGrip
  • Valeo retrouve son CA d’avant crise
    Valeo retrouve son CA d’avant crise
  • Michelin renoue avec la croissance
    Michelin renoue avec la croissance
  • Goodyear sous le signe de la reprise
    Goodyear sous le signe de la reprise
  • Jens Schüler va prendre la tête de la division aftermarket de Schaeffler
    Jens Schüler va prendre la tête de la division aftermarket de Schaeffler
  •  Audrey Harling prend la tête de Tenneco DRIV Motorparts EMEA
    Audrey Harling prend la tête de Tenneco DRIV Motorparts EMEA
  • Aisin se réorganise et devient Aisin Corporation
    Aisin se réorganise et devient Aisin Corporation
  • Liqui Moly entre chez Feu Vert
    Liqui Moly entre chez Feu Vert
  • Jean-Michel Vermeire, nouveau patron de KYB France
    Jean-Michel Vermeire, nouveau patron de KYB France
  • Corteco promeut sa gamme de PSD
    Corteco promeut sa gamme de PSD
  • Wolf poursuit son engagement en rallye
    Wolf poursuit son engagement en rallye
  • ProovStation s’allie à Michelin pour l’inspection automatique des pneumatiques
    ProovStation s’allie à Michelin pour l’inspection automatique des pneumatiques

Newsletter
Recherche