CTEK CS Free, le chargeur vraiment autonome

Publié le par .

Acteur incontesté sur le marché premium des chargeurs de batteries, CTEK démarre la nouvelle année avec un produit pour le moins original. Le fabricant suédois lance le CS Free, le premier chargeur de batterie entièrement portable.

Le CS Free est conçu comme un réservoir d’énergie dont l’exploitation est pilotée par une électronique de pointe qui reste incontestablement le savoir-faire de la marque. © CTEK
Le CS Free est conçu comme un réservoir d’énergie dont l’exploitation est pilotée par une électronique de pointe qui reste incontestablement le savoir-faire de la marque. © CTEK

47 % des automobilistes européens n’ont pas accès à une prise de courant à proximité du lieu de stationnement de leur véhicule (parking ou extérieur). C’est sur la base de ce constat que CTEK a développé ce chargeur d’un nouveau genre. En effet, le CS Free se distingue par le fait qu’il n’a aucunement besoin d’une alimentation 220 V pour pouvoir recharger et même redémarrer un véhicule dont la batterie ne serait plus assez performante.

La bonne énergie
Le CS Free intègre une batterie au lithium de 20 ampères, mais surtout une électronique de pointe lui permettant de gérer très finement la façon dont l’énergie disponible dans cette batterie peut être diffusée dans celle de la voiture à dépanner. Le fabricant se défend de comparer son dernier chargeur à un booster comme il en existe de très nombreux aujourd’hui sur le marché. Il le fait en exposant que sa technologie brevetée Adaptive Boost permet de diffuser progressivement le courant disponible dans cette réserve d’énergie pour ne pas « agresser » et préserver l’électronique de bord du véhicule dépanné. Un réel plus qui fait toute la différence au regard des constructeurs qui ont tendance à proscrire l’utilisation des boosters classiques à cause de la disponibilité brutale du courant de démarrage dont ils sont capables. En raison de cette arrivée progressive de l’énergie, un véhicule en panne de batterie ne pourra être redémarré qu’après 10 à 15 minutes environ de connexion avec le CS Free. Temps nécessaire à ce transfert d’énergie.

La même intelligence
Fidèle à ce qui fait la notoriété et la performance des produits de la marque, le CS Free dispose de tout le savoir-faire de CTEK en termes d’analyse et de gestion des tensions et courants émis. L’automatisme est de rigueur sur ce produit qui sécurise, gère, informe et valide toutes les étapes de son fonctionnement. La caractéristique première de ce chargeur/booster est de pouvoir secourir un véhicule dont la batterie affiche une tension de 3 volts minimum et de pouvoir la « booster », en 10 à 15 minutes, à 80 % de sa capacité.

Peut tomber dans l’oubli
En dehors de son rôle d’équipement précieux de dépannage, le CS Free est aussi un chargeur à part entière qui autorise la recharge d’une batterie à la tension perfectible. Dans ce cas, l’équipement utilise le même cycle de charge que celui disponible sur l’ensemble des chargeurs au catalogue du fabricant suédois. Ce chargeur de 5 ampères analyse toujours au préalable l’état de la batterie avant de démarrer le cycle adapté. L’outil se destine à tous types de batteries 12 volts jusqu’à 130 Ah au plomb-acide ou lithium. Par ailleurs, en raison de l’utilisation possible sur cette dernière technologie de batterie, le fabricant n’a pu doter le CS Free des étapes de désulfatation (régénération) qui caractérisent les chargeurs CTEK. La fonction charge d’entretien (floating), en revanche, est bien conservée sur ce dernier matériel qui dévoile tout son intérêt sur des véhicules immobilisés durant de longues semaines. Sur un véhicule moderne affichant à l’arrêt un courant de veille non négligeable, le CS Free peut maintenir (en toute autonomie) une tension optimale aux bornes de la batterie durant au moins trois mois.

Ouvert à tout
Le CS Free affiche de nombreuses possibilités en termes de branchement, que ce soit pour distribuer l’énergie ou au contraire la stocker. Le fabricant a doté le chargeur des différents standards de connexion du marché pour le rendre le plus universel possible à l’usage y compris de pouvoir jouer le rôle d’un « power bank ». Via le secteur, la charge du CS Free est possible en moins d’une heure. En sommeil, il affiche une autonomie de plusieurs mois (et même une année complète, selon le fabricant). Au besoin, cette autonomie peut même être encore prolongée par l’apport d’un panneau solaire de 60 watts ou le branchement possible à une batterie de service auxiliaire.

Comme à son habitude CTEK affiche à son catalogue tout un panel de câbles et de branchements pour étendre l’utilisation de son nouveau chargeur. Commercialisé au prix de 290 euros, le CS Free bénéficie d’une garantie deux ans. Une somme qui peut sembler importante mais qui est toute relative si on la ramène à la promesse de voir la durée de vie d’une batterie triplée en utilisant très régulièrement le chargeur.

JPEG - 205.5 ko
La qualité du câblage fourni est également la marque de fabrique des produits du fabricant suédois. © CTEK

Mots clefs associés à cet article : CTEK

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Knipex concentre sa force
    Knipex concentre sa force
  • Berner : trois nouveautés remarquées par la rédaction
    Berner : trois nouveautés remarquées par la rédaction
  • Berner, pompe à pression / depression
    Berner, pompe à pression / depression
  • Würth dégaine son pistolet à cartouche motorisé
    Würth dégaine son pistolet à cartouche motorisé
  • Anest Iwata propose tout le Spot Repair en malette
    Anest Iwata propose tout le Spot Repair en malette
  • Würth supporte l’Euro 2020 de football
    Würth supporte l’Euro 2020 de football
  • [Vidéo] Panther Pro s’attaque au joint de pare-brise
    [Vidéo] Panther Pro s’attaque au joint de pare-brise
  • Mirka rentre la ponceuse à bande pneumatique au catalogue
    Mirka rentre la ponceuse à bande pneumatique au catalogue
  • [Vidéo] Pistolet à peinture 3M Performance
    [Vidéo] Pistolet à peinture 3M Performance
  • Sam Outillage présente sa solution premium de serrage contrôlé
    Sam Outillage présente sa solution premium de serrage contrôlé
  • KS Tools refond son site internet
    KS Tools refond son site internet
  • Berner lance le kit de réparation Plastoclip
    Berner lance le kit de réparation Plastoclip
  • 3M vise le haut rendement avec son pistolet peinture
    3M vise le haut rendement avec son pistolet peinture
  • Hella Gutmann diagnostique sous Android
    Hella Gutmann diagnostique sous Android
  • Berner supprime les démontages inutiles
    Berner supprime les démontages inutiles

Newsletter
Recherche