CTEK adopte le lithium comme nouveau standard

Publié le par .

Le spécialiste suédois de la charge de batteries présente ses derniers produits qui intègrent une fonction spécifique de recharge des batteries lithium. Le fabricant profite de ce lancement pour annoncer que cette fonction sera désormais intégrée sur l’ensemble de sa production disponible au catalogue.

Le chargeur CT5 Powersport inaugure, sur le marché grand public, la fonction de charge des batteries lithium que l’on retrouvera à l’avenir sur l’ensemble de l’offre CTEK.
Le chargeur CT5 Powersport inaugure, sur le marché grand public, la fonction de charge des batteries lithium que l’on retrouvera à l’avenir sur l’ensemble de l’offre CTEK.

Bien connue du grand public, principalement grâce à ses multiples applications en informatique et téléphonie mobile, la batterie lithium et son emploi - à l’exception des véhicules électriques et hybrides - reste très limité en automobile. La raison majeure en est son coût qui reste bien supérieur à celui des batteries traditionnelles plomb-acide. La complexité des réseaux électriques automobiles et la course permanente à la réduction des émissions qui passe souvent par celle du poids pourraient bien à l’avenir modifier ce choix technologique des constructeurs pour la batterie.

Aujourd’hui l’adoption de la batterie lithium en automobile se limite aux modèles très haut de gamme pour lesquels certains constructeurs ont fait le choix de gérer l’énergie nécessaire au fonctionnement du véhicule à travers deux batteries distinctes : une dédiée aux équipements et l’autre exclusivement à la fonction démarrage.

Une batterie bien différente
Reste que le marché de la batterie lithium peut très bien évoluer et qu’à ce titre, un spécialiste tel que CTEK se doit d’y être présent et proposer une solution. Cette présence est d’autant plus nécessaire que la recharge d’une batterie lithium n’obéit pas aux mêmes règles que celles d’une batterie plomb-acide pour lesquelles la très grande majorité des chargeurs automobiles sont conçus.

En effet une batterie lithium se distingue par la nature même de sa composition et de sa fabrication mais aussi dans sa gestion de la puissance qui passe par un BMS (Batterie Management System). Une électronique embarquée dans chaque batterie et dont le rôle est de gérer l’énergie en entrée et en sortie. Outre cette conception et ce mode de fonctionnement particulier, la batterie lithium se distingue au niveau de sa tension de charge qui s’élève à 13,8 volts (contre 14,4 volts pour le plomb-acide). De plus sa très grande résistance interne la rend plus réceptive à la charge (4 à 6 fois plus rapide que sur une batterie plomb-acide) ce qui nécessite une courbe de charge spécifique.
Appliquer une charge dédiée à une batterie traditionnelle plomb-acide à une batterie lithium est parfaitement inadaptée et peut même - en cas de défaillance ou de conception médiocre du BMS - s’avérer dangereux avec de réels risques d’incendie à la clé.

Inutile de reconditionner
Les utilisateurs habitués aux chargeurs de la marque, constateront la disparition pour les batteries lithium du mode « reconditionnement ». Inutile dans ce cas de figure, rappelons que cette étape importante du cycle de charge breveté par CTEK permet d’appliquer ponctuellement une tension de 15,8 volts pour brasser l’électrolyte contenue dans la batterie et dont la densité a faibli par l’inactivité de celle-ci.

Mise à part les chargeurs de la gamme « PRO » commercialisés il y a un moment et qui en sont pourvu dès l’origine, c’est le dernier chargeur grand public « CT5 Powersport » qui établit le nouveau standard de la marque avec l’adoption systématique, en plus de la recharge des batteries plomb-acide, du traitement des batteries lithium. Un chargeur de 2,3 ampères permettant de prendre en charge des batteries jusqu’à 50 A/h avec en ligne de mire les véhicules de loisirs (jet ski, ATV, quad, motoneige) souvent équipés de ce type de réserve d’énergie.performante.

JPEG - 135.6 ko
Comme l’ensemble des produits de la marque, le dernier chargeur CT5 Powersport est commercialisé avec l’ensemble de la connectique nécessaire à son branchement (permanent ou provisoire) sur la batterie

Mots clefs associés à cet article : CTEK

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Würth inaugure sa plate-forme M-Cube
    Würth inaugure sa plate-forme M-Cube
  • Clas et ATH-Heinl s’associent
    Clas et ATH-Heinl s’associent
  • bilstein group fournit le centreur d’embrayage
    bilstein group fournit le centreur d’embrayage
  • Würth teste les joints de culasse
    Würth teste les joints de culasse
  • Mirka Deros 77 mm : la petite ponceuse attendue
    Mirka Deros 77 mm : la petite ponceuse attendue
  • Würth fait rouler la caisse à outils
    Würth fait rouler la caisse à outils
  • Meyle encourage le bon rinçage
    Meyle encourage le bon rinçage
  • Assortiment d’embouts inox chez Würth
    Assortiment d’embouts inox chez Würth
  • Würth accompagne les électriciens
    Würth accompagne les électriciens
  • Spies Hecker lance le pistolet champion du monde
    Spies Hecker lance le pistolet champion du monde
  • Bardahl a la gâchette facile
    Bardahl a la gâchette facile
  • Bosch GGS 18V-23 LC/PLC : la puissance sans le fil
    Bosch GGS 18V-23 LC/PLC : la puissance sans le fil
  • Scell-it Element-7 pour le rivetage en cadence
    Scell-it Element-7 pour le rivetage en cadence
  • Einhell ose l’aspirateur sans fil
    Einhell ose l’aspirateur sans fil
  • Schumacher booste son offre
    Schumacher booste son offre

Newsletter
Recherche