Capcar répond au Covid-19 par l’innovation

Publié le par .

La start-up Capcar partage l’impact du confinement sur son développement.

La start-up Capcar dévoile l’impact du confinement sur son développement. (© Capcar)
La start-up Capcar dévoile l’impact du confinement sur son développement. (© Capcar)

Comme de nombreuses entreprises, Capcar a été contraint de mettre au chômage technique 80 % de ses effectifs dans le but de limiter les pertes. Ses équipes de développement ont, elles, été maintenues, ainsi qu’une astreinte commerciale. Louis-Gabriel de Causans, CEO de Capcar, indique : « Ce qui est sûr, c’est que le confinement nous a déjà fait perdre deux mois de chiffre d’affaires. Si nous ajoutons à cela le délai nécessaire au recrutement de clients pour renouveler notre stock de véhicules, nous arrivons à une perte de 3-4 mois d’activité, soit plus d’un quart de l’année par rapport aux objectifs que nous nous étions fixés, avec une baisse de 90 % de nos ventes sur la période. » Cependant, en forte croissance sur les premiers mois de l’année, Capcar se dit confiant sur la pérennité de son modèle et de ses financements.

Innover pour faire face à la crise sanitaire

Dans un premier temps, Capar a mis en place les mesures d’hygiène et renforcé ses capacités de livraison de véhicules. Après cette période d’adaptation, la start-up a pensé à améliorer ses processus et a ainsi réalisé des tests pour faire évoluer son modèle, comme la télé-inspection et la poursuite de sa roadmap technique. Capcar a également profité du confinement pour lancer une nouvelle version de son site www.capcar.fr. Ce dernier offre désormais offrant un nouveau design, une ergonomie plus adaptée et une version mobile responsive. Dans les semaines à venir, le site poursuivra sa métamorphose. Ces nouveautés mettent en valeur chaque véhicule disponibles sur le site et toutes les informations le concernant. Capcar propose ainsi aux automobilistes un état des lieux complet et 70 photos de chaque véhicule.

Alexandre Hudavert, CTO et cofondateur de Capcar, explique : « Il était indispensable de garder notre équipe technique active. L’enjeu pour nous était de maintenir notre cap, de continuer à se renforcer, d’avancer nos projets structurants en interne et de continuer à améliorer l’expérience proposée à nos utilisateurs tout en assurant la maintenance de nos services. Le travail réalisé ces deux derniers mois va nous permettre, nous l’espérons, de compenser en partie le retard de chiffre d’affaires accumulé. »

Aujourd’hui, la start-up enregistre une hausse de 20 % du trafic sur son site web par rapport à l’avant-crise, avec un record de visites observé la semaine du déconfinement.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le nouveau profil de l’acheteur de véhicule d’occasion
    Le nouveau profil de l’acheteur de véhicule d’occasion
  • Record d’immatriculations des occasions en juin
    Record d’immatriculations des occasions en juin
  • Je vends votre auto noue un partenariat avec Et Hop ! Pare-brise
    Je vends votre auto noue un partenariat avec Et Hop ! Pare-brise
  • Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel
    Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel
  • Stampyt se lance dans la vidéo
    Stampyt se lance dans la vidéo
  • Arval France Autovalley devient Arval Autoselect
    Arval France Autovalley devient Arval Autoselect
  • Autosphère se lance dans la location de véhicules de collection
    Autosphère se lance dans la location de véhicules de collection
  • Le marché de l’occasion reprend des couleurs
    Le marché de l’occasion reprend des couleurs
  • Stampyt lance le « détourage hybride »
    Stampyt lance le « détourage hybride »
  • Baisse de 77,3 % des ventes VO en avril
    Baisse de 77,3 % des ventes VO en avril
  • Trustoo conseille à distance
    Trustoo conseille à distance
  • L’Argus gèle sa cote
    L’Argus gèle sa cote
  • Carventura maintient une partie de son activité
    Carventura maintient une partie de son activité
  • Covid-19 : le marché de l’occasion en recul de 78 %
    Covid-19 : le marché de l’occasion en recul de 78 %
  • Stampyt lance Stampyt Protect
    Stampyt lance Stampyt Protect

Newsletter
Recherche