Capelec s’attaque à l’opacité des vitrages

Publié le par .

Face à la nouvelle réglementation visant à interdire la circulation aux véhicules ne disposant pas d’une « transparence » suffisante du pare-brise et des vitres latérales avant, Capelec lance à destination des professionnels un outil de mesure d’opacité des vitrages afin qu’ils puissent déterminer si un véhicule est conforme ou pas à la législation.

La nouvelle réglementation sur l'opacité des vitrages entrera en vigueur le 1er janvier 2017
La nouvelle réglementation sur l'opacité des vitrages entrera en vigueur le 1er janvier 2017

Spécialiste de l’équipement de contrôle et de mesure (en autres pour le contrôle technique), Capelec a conçu et développé le CAP5600 pour la mesure exacte de l’opacité et de la réflectance d’un vitrage.

L’outil a pour vocation première de permettre aux professionnels aussi bien du contrôle technique que de la réparation de pouvoir juger, avec la précision attendue, si un véhicule détient pour les vitrages concernés les 30 % maxi d’opacité et les 70 % de réflectance imposés par la nouvelle législation.

JPEG - 759 ko
Moins de 4 secondes suffisent au CAP5600 de Capelec pour contrôler un vitrage.

La réponse précise de Capelec

Le CAP5600 se présente sous la forme d’un petit boîtier autonome de 220 grammes et de 10 x 8 x 8 cm qui se fixe sur le vitrage à mesurer à l’aide d’une ventouse. Une fois l’appareil en place, l’opérateur lance la mesure dont la durée ne dépasse pas quatre secondes. Grâce à sa batterie de 1 600 mAh et à son dispositif d’arrêt automatique, l’outil dispose d’une autonomie de mille mesures minimum avec une précision de +/– 2 %.

Le CAP5600 prêt à l’emploi est commercialisé dans une mallette contenant les deux modules optiques de mesure ainsi que les outils de calibration. Enfin ce matériel qui est conforme aux standards ISO 3538,97 et à la sécurité des véhicules (directive 92/22/CEE) est affiché 640 euros.

Mots clefs associés à cet article : Capelec, Vitrage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • CTEK CS Free, le chargeur vraiment autonome
    CTEK CS Free, le chargeur vraiment autonome
  • Berner supprime les démontages inutiles
    Berner supprime les démontages inutiles
  • Walcom Carbonio 360 Light : le pistolet des records
    Walcom Carbonio 360 Light : le pistolet des records
  • Autel BT608, testeur de batterie et bien plus
    Autel BT608, testeur de batterie et bien plus
  • Facom se charge des « galères »
    Facom se charge des « galères »
  • Pype Industry prépare à la géométrie
    Pype Industry prépare à la géométrie
  • Berner s’implique dans l’électrique
    Berner s’implique dans l’électrique
  • Chicago Pneumatic miniaturise et modère la puissance
    Chicago Pneumatic miniaturise et modère la puissance
  • Philips fait front à l’atelier
    Philips fait front à l’atelier
  • Philips fait évoluer sa lampe sous capot
    Philips fait évoluer sa lampe sous capot
  • Autel s’adapte au protocole CAN FD
    Autel s’adapte au protocole CAN FD
  • Autel MS 919, la nouvelle vitrine du savoir-faire de la marque
    Autel MS 919, la nouvelle vitrine du savoir-faire de la marque
  • Charles CIP gonfle son offre d’outillage pour véhicules électriques
    Charles CIP gonfle son offre d’outillage pour véhicules électriques
  • Bosch : nouveau testeur de batterie BAT 115
    Bosch : nouveau testeur de batterie BAT 115
  • Compac propose d’éclairer le soubassement
    Compac propose d’éclairer le soubassement

Newsletter
Recherche