CarFormance, le coaching pour tous

Publié le par .

En ces temps compliqués pour les professionnels de la carrosserie, la société de coaching CarFormance se propose d’accompagner les entreprises dans leur développement. Avec des prix adaptés, ses services s’adressent à toutes les carrosseries dont les gérants ressentent le besoin de se faire conseiller.

L’équipe de CarFormance. De gauche à droite : Jérôme Malherbe, René Gutierez, Daniel Cygan et Fabrice Gressent.
L’équipe de CarFormance. De gauche à droite : Jérôme Malherbe, René Gutierez, Daniel Cygan et Fabrice Gressent.

Pris en étau entre demande accrue de productivité et baisse chronique de l’activité, le métier de carrossier, encore trop sous perfusion des assureurs, est appelé à profondément évoluer. Le carrossier des années 1990 n’est plus celui de 2020, tout comme les clients devenus plus exigeants. Les artisans doivent devenir des commerçants. Un cap pas si facile à franchir pour des chefs d’entreprise qui peinent à faire face aux changements, souvent seuls et sans véritable vision d’avenir.

Pour aider les professionnels qui s’interrogent sur le futur de leur affaire, se développe la piste de coaching. Sur ce terrain, deux entreprises font parler d’elles : Socca et CarFormance. Le point commun entre les deux est d’avoir été créées par des personnes expertes du métier et désormais coachs certifiés. À la tête de la Socca il y a Patrick March, un ex-cadre du réseau Albax dont la réputation n’est plus à faire. CarFormance, elle, a été lancée en octobre 2018 par Fabrice Gressent, ancien directeur commercial chez un important distributeur de peinture.

Un audit et 200 points de contrôle

« Notre mission est d’améliorer la performance des entreprises sur les plans marketing, technique, financier, managérial et organisationnel. Nous ne sommes pas des donneurs de leçons. Nous opérons avec un esprit de partage aux côtés de professionnels qui acceptent de se faire aider pour aller plus loin », explique le coach.

Le soutien apporté par CarFormance commence souvent par un diagnostic de l’entreprise avec deux ou trois jours passés sur site. L’audit repose sur un questionnaire de 200 points. Tout est passé au crible, et tous les salariés sont interrogés. S’ensuit la remise d’un rapport de plus de cinquante pages définissant un plan d’action. Une prestation facturée entre 2 000 et 3 000 euros selon la taille de l’entreprise. La mission peut se poursuivre avec un coaching de dix à douze mois avec trois jours de présence par mois dans l’entreprise.

L’objectif de CarFormance est d’être dans l’anticipation et de partager avec le chef d’entreprise une vision d’avenir. Il s’agit de définir une stratégie commerciale après avoir étudié le marché local. Cela passe par le développement des ventes additionnelles, un meilleur travail sur le fichier clients, la refonte de l’offre avec la diversification vers des activités génératrices de marge comme la mécanique, la vente de véhicules, le lavage ou encore la location. « Les carrossiers doivent apprendre à être des commerçants. Ils doivent dynamiser leur point de vente en multipliant les services. Il faut diversifier sa clientèle pour se défaire de l’emprise des assureurs, dont ils sont trop dépendants », conseille Fabrice Gressent.

Le travail de CarFormance porte aussi sur la communication des entreprises. Pour le cabinet de consulting, une carrosserie moderne doit faire parler d’elle comme toute autre entreprise avec un travail sur la marque, son identité et son logo. Elle doit proposer des actions marketing, faire localement de la publicité et avoir une activité sur les réseaux sociaux.

En un an d’existence, CarFormance a collaboré avec une quinzaine d’entreprises dont des agents de marque et des carrosseries du réseau Five Star. La société de coaching est partenaire du fabricant de peinture Sherwin Williams, qui souhaite apporter du service à ses clients. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 80 000 euros la première année. Un montant qu’elle souhaite doubler en 2020.

Dans la même rubrique :

  • Rénover sa carrosserie pour une meilleure attractivité
    Rénover sa carrosserie pour une meilleure attractivité
  • L’ANEA s’explique sur l’entrée du BCA au sein de l’organisation
    L’ANEA s’explique sur l’entrée du BCA au sein de l’organisation
  • Axial : nouveaux rendez-vous Cap’Adhérents
    Axial : nouveaux rendez-vous Cap’Adhérents
  • Axial multiplie les recrutements
    Axial multiplie les recrutements
  • Forte augmentation des prix des pièces chez les constructeurs français
    Forte augmentation des prix des pièces chez les constructeurs français
  • [Vidéo] Entretien avec Pierre Métiffiot et Matthieu Rochegude, Carflex
    [Vidéo] Entretien avec Pierre Métiffiot et Matthieu Rochegude, Carflex
  • Glasurit propose d’aménager la carrosserie
    Glasurit propose d’aménager la carrosserie
  • Five Star propose le service Performance Atelier
    Five Star propose le service Performance Atelier
  • Standox apporte une solution à l’étuvage des V.E.
    Standox apporte une solution à l’étuvage des V.E.
  • R-M renforce son accompagnement aux carrossiers
    R-M renforce son accompagnement aux carrossiers
  • Albax lance SnapCare pour les petits bobos de carrosserie
    Albax lance SnapCare pour les petits bobos de carrosserie
  • Carrosseries AD : l’enseigne comme premier partenaire
    Carrosseries AD : l’enseigne comme premier partenaire
  • Zecarrossery passe le cap des 50 adhérents et se lance dans le vitrage
    Zecarrossery passe le cap des 50 adhérents et se lance dans le vitrage
  • Carflex lance son application Auto Mobile
    Carflex lance son application Auto Mobile
  • La facture du carrossier grimpe de 4,8 %
    La facture du carrossier grimpe de 4,8 %

Newsletter
Recherche