Classement TRM des pavillons européens en 2016

Publié le par .

Le Comité national routier vient de publier sa dernière étude européenne sur le transport routier de marchandise en 2016. Cette dernière montre la fracture Ouest/Est avec une performance accrue des pays d’Europe centrale, en particulier sur l’international.

Le transport routier de marchandise européen finit l’année 2016 avec un taux de croissance record de 4,6 %.
Le transport routier de marchandise européen finit l’année 2016 avec un taux de croissance record de 4,6 %.

Selon des données que vient de publier le CNR (Comité national routier), le transport routier de marchandises (TRM) européen finit l’année 2016 avec un taux de croissance record de 4,6 %. Vingt-deux pavillons européens parmi les vingt-neuf étudiés bénéficient de cet essor, mais l’écart de croissance entre l’Ouest et l’Est demeure.

À l’Ouest, si le Royaume-Uni (+ 11,2 %), l’Espagne (+ 3,6 %), le Portugal (+ 9,6 %) ou le Luxembourg (+ 5,4 %) tirent leur épingle du jeu, d’autres pavillons tels que l’Allemagne (+ 0,3 %) ou la France (+ 1,5 %) stagnent, voire régressent par rapport à 2015 comme l’Italie (– 3,6 %) ou la Belgique (– 2,7 %).

À l’Est, des taux de croissance très élevés ne sont pas rares, comme en témoignent les performances de la Pologne (+ 11,5 %), de la Roumanie (+ 23,5 %) ou de la Lituanie (+ 16,9 ). Pourtant, deux pavillons de l’Est sortent du lot avec des évolutions contraires à celles du reste du groupe : la République tchèque (– 12 %) et la Lettonie (– 3,2 %).

Le différentiel du coût du personnel de conduite explique en grande partie le clivage Est-Ouest. Le pavillon tchèque, dont les coûts augmentent depuis plusieurs années, se trouve d’ailleurs dans une situation semblable à celle de ses confrères de l’Ouest.

La croissance des pavillons de l’Ouest s’appuie sur le TRM national (+ 3,8 % contre + 0,5 % pour l’international). À l’Est, les bons résultats proviennent essentiellement de l’international (+ 10,8 % contre + 3,8 % pour le national). La spécialisation à l’international des pavillons de l’Est s’accélère et se manifeste par une montée en flèche de l’activité entre pays tiers (+ 14,2 %) et l’explosion du cabotage (+ 36 %). Les pavillons de l’Ouest se replient sur leur marché intérieur, lui-même désormais menacé par la montée du cabotage.


Mots clefs associés à cet article : Transport, Flotte

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le TRM retrouve un bon niveau d’activité en juin
    Le TRM retrouve un bon niveau d’activité en juin
  • Le transport routier de marchandises chute de 27 % au second trimestre
    Le transport routier de marchandises chute de 27 % au second trimestre
  • Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
    Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
  • « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
    « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
  • Une première plateforme d’échange de données environnementales
    Une première plateforme d’échange de données environnementales
  • TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
    TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
  • De nouvelles règles pour le transport en Europe
    De nouvelles règles pour le transport en Europe
  • Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
    Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
  • TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
    TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
  • FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
    FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
  • Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
    Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
  • Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
    Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
  • Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
    Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
  • TRM : l’orage gronde
    TRM : l’orage gronde
  • Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
    Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM

Newsletter
Recherche