Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe

Publié le par .

La Figiefa, qui défend à l’échelle européenne les intérêts des distributeurs de pièces indépendants, vient de révéler une étude mesurant l’impact de la crise sanitaire sur les affaires.

Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe

Il y a quelques semaines, la Feda demandait à ses adhérents de participer à un sondage réalisé du 15 avril au 22 mai 2020 à l’échelon européen par la Figiefa afin d’avoir une idée précise de l’impact du Covid-19 sur les entreprises indépendantes européennes de pièces détachées. Les questions portaient sur trois sujets : l’impact sur les entreprises, l’impact sur l’emploi et les mesures publiques pour faire face à la crise.

Près de 410 entreprises individuelles ont participé, de toutes tailles et nationalités. Environ 80 % d’entre elles sont des PME réalisant majoritairement un chiffre d’affaires annuel de moins de 50 millions d’euros. Une grande partie des contributions (68 %) provient des trois pays les plus touchés, dans lesquels les conditions de confinement étaient les plus élevées en raison de l’ampleur de la crise de santé publique : la France, l’Italie et l’Espagne.

Durant la crise, 59 % des entreprises sont restées pleinement en activité, et 40 % sont restées partiellement ouvertes.

La moitié des répondants a fait état d’une perte de moins d’un tiers de chiffre d’affaires pour le premier trimestre, tandis que plus de la moitié des répondants a enregistré une perte de plus de 50 % depuis la mi-mars, avec un chiffre stupéfiant de près de 30 % des répondants confrontés à une baisse de plus de deux tiers.

Plus d’un répondant sur deux ne sait pas aujourd’hui s’il pourra maintenir l’emploi à son niveau d’avant la crise, surtout si la reprise n’est pas rapide. Et à peine la moitié des répondants est au courant des mesures prises par l’UE, alors que presque tous les connaissent les dispositions nationales.

« Ce sondage met clairement en avant le fait que le Covid-19 a eu, à court terme, un impact extrêmement négatif sur le secteur de l’après-vente automobile. Les ventes de services de réparation et de pièces détachées ont chuté de façon spectaculaire. Les entreprises et les emplois sont en danger et pourraient facilement disparaître sans des mesures de soutien appropriées, rapides et importantes, décidées par les autorités publiques », commente la Figiefa.

Et de poursuivre : « Les mesures nécessaires doivent couvrir des objectifs à court et long termes. Il ne s’agit pas seulement de traverser la chute conjoncturelle de la demande. Il faut également atténuer l’impact économique et social en s’assurant que les entreprises et les emplois survivront dans les mois et les années à venir. »

Mots clefs associés à cet article : Feda

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alliance Automotive Group : un premier Salon virtuel d’envergure
    Alliance Automotive Group : un premier Salon virtuel d’envergure
  • Mobivia : une logistique centrale pour le printemps
    Mobivia : une logistique centrale pour le printemps
  • L’Agra réunit ses réseaux à Monaco
    L’Agra réunit ses réseaux à Monaco
  • Nexus s’intéresse aux véhicules classiques
    Nexus s’intéresse aux véhicules classiques
  • Groupauto Italie lance une gamme de lubrifiants Eurostart
    Groupauto Italie lance une gamme de lubrifiants Eurostart
  • Van Heck Interpieces France étoffe sa gamme de batteries
    Van Heck Interpieces France étoffe sa gamme de batteries
  • [Vidéo] Rencontre avec Peter Vanosmael, Van Heck – Interpièces
    [Vidéo] Rencontre avec Peter Vanosmael, Van Heck – Interpièces
  • Nomination : Andras Lorincz rejoint LKQ Europe
    Nomination : Andras Lorincz rejoint LKQ Europe
  • CarCat : « un levier de commerce pour les distributeurs et les réparateurs »
    CarCat : « un levier de commerce pour les distributeurs et les réparateurs »
  • Le CA des distributeurs VL en baisse de 18,5 %
    Le CA des distributeurs VL en baisse de 18,5 %
  • Alex Gelbcke nommé P-DG de Fource
    Alex Gelbcke nommé P-DG de Fource
  • Ragues : « Rester sur le commerce de proximité »
    Ragues : « Rester sur le commerce de proximité »
  • Agra : deux nouveaux directeurs de plate-forme
    Agra : deux nouveaux directeurs de plate-forme
  • LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
    LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
  • [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
    [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop

Newsletter
Recherche