Conduite autonome, l’Europe à la traîne

Publié le par .

Une étude publiée par Statista montre clairement l’avance pris par les Américains et la Chine sur les technologies de la conduite automatisée.

Waymo est, à ce stade, le leader de la conduite automatisée.
Waymo est, à ce stade, le leader de la conduite automatisée.

La R&D portant sur le véhicule autonome progresse vite… mais hors de l’Europe à en croire les données publiées par le portail de statistiques Statista. Ce dernier a analysé les données de « désengagement », c’est-à-dire l’arrêt du pilote automatique suite à une défaillance. Il se trouve que les véhicules autonomes développés par
Waymo (Alphabet/Google) et Cruise (General Motors et Microsoft) sont ceux qui ont parcouru en moyenne les plus grandes distances sans intervention humaine en 2020, avec respectivement 47 900 et 45 600 kilomètres. La distance moyenne parcourue sans incident a progressé d’environ 20 000 kilomètres en un an. Ces deux constructeurs sont également ceux qui ont le plus roulé l’année dernière, avec un total de plus d’un million de kilomètres pour chacune de leur flotte.

En haut du classement, on retrouve aussi les entreprises chinoises AutoX (soutenue par Alibaba) et Pony.AI, avec une moyenne respective de 32 600 et 17 200 kilomètres effectués sans intervention humaine l’année dernière.

Après avoir obtenu l’autorisation de réaliser ses essais en 2019, la start-up américaine Argo.AI, détenue à 80 % par un consortium entre Ford et Volkswagen, fait son entrée dans le top 5 (16 800 kilomètres).

« Bien entendu, il faut aussi garder en tête que ces statistiques ne renseignent pas sur la complexité des itinéraires empruntés et le niveau de prudence des assistants derrière le volant. Des facteurs qui peuvent notamment avoir une influence significative sur les résultats obtenus » explique Tristan Gaudiaut (Statista).

Fin 2020, le gouvernement français a annoncé vouloir faire de la France le lieu privilégié en Europe de déploiement de services de mobilité routière automatisés à horizon 2030... en espérant qu’il ne soit pas trop tard.

Mots clefs associés à cet article : Conduite autonome

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Faurecia va fournir des réservoirs d’hydrogène à Renault
    Faurecia va fournir des réservoirs d’hydrogène à Renault
  • IFP Energies nouvelles accélère sur l’hydrogène
    IFP Energies nouvelles accélère sur l’hydrogène
  • Le cockpit entièrement digital de Mercedes
    Le cockpit entièrement digital de Mercedes
  • Véhicule autonome : la France déploie sa feuille de route
    Véhicule autonome : la France déploie sa feuille de route
  • Vitesco Technologies entre en action chez Renault
    Vitesco Technologies entre en action chez Renault
  • Toyota veut démocratiser les solutions hydrogène
    Toyota veut démocratiser les solutions hydrogène
  • Michelin quitte le WRC avec panache
    Michelin quitte le WRC avec panache
  • Hyundai inaugure une nouvelle plateforme pour ses futurs véhicules électriques
    Hyundai inaugure une nouvelle plateforme pour ses futurs véhicules électriques
  • Hyundai et Ineos s’allient pour faire progresser l’hydrogène
    Hyundai et Ineos s’allient pour faire progresser l’hydrogène
  • Renault Eways avance sur le stockage d’énergie de batteries en seconde vie
    Renault Eways avance sur le stockage d’énergie de batteries en seconde vie
  • [Vidéo] Électrique, Renault abat ses cartes
    [Vidéo] Électrique, Renault abat ses cartes
  • Faurecia Clarion Electronics promis à une forte croissance
    Faurecia Clarion Electronics promis à une forte croissance
  • L’ESP fête ses 25 ans
    L’ESP fête ses 25 ans
  • [Vidéo] Hyundai innove dans la climatisation
    [Vidéo] Hyundai innove dans la climatisation
  • Le Plan hydrogène décrypté par la Feda
    Le Plan hydrogène décrypté par la Feda

Newsletter
Recherche