Confinement : Baisse de 81 % du trafic

Publié le par .

Coyote a suivi l’évolution du trafic routier grâce aux données de déplacement de sa communauté, exploitées de façon anonyme pendant le confinement. Résultat : le confinement a eu un très fort impact sur le trafic.

Coyote dresse le bilan de l’impact du confinement sur le trafic routier. (© Coyote)
Coyote dresse le bilan de l’impact du confinement sur le trafic routier. (© Coyote)

Du 18 mars au 6 mai le trafic a globalement subi une baisse de 77 %. Ce résultat est dû à la diminution du nombre d’utilisateurs sur les routes (– 58 %) et à la baisse de la distance moyenne parcourue quotidiennement par utilisateur sur la période, qui a chuté de 45 %. Sur les quatre premières semaines (18 mars – 13 avril), le trafic a diminué de 81 % par rapport à l’année dernière. Sur l’ensemble de la période, la fréquentation des axes autoroutiers a chuté encore plus fortement, avec une baisse du trafic de 83 % en moyenne. À partir du 14 avril, Coyote a cependant observé une réelle tendance à la reprise du trafic, liée à la perspective du déconfinement confirmé par le président de la République. Ainsi entre le 23 mars et 4 mai, le trafic a doublé sur le réseau routier français.

Paris, l’exception

En dehors des grandes agglomérations, la baisse de trafic sur le reste de la France a été de 76 %. Coyote a pu constater une baisse significative du trafic en ville et en périphérie. Entre le 18 mars et le 6 mai, les dix grandes agglomérations françaises ont enregistré une diminution du trafic allant de 81 % à Lyon à 85 % à Nantes, Montpellier ou Nice. L’agglomération parisienne a, elle, connu une baisse de 72 % comparé au trafic habituel, soit près de 20 % de trafic en plus que les agglomérations les plus touchées. Même constat sur le boulevard périphérique, qui enregistre une baisse de trafic de 74 % entre le 18 mars et le 6 mai.

Mots clefs associés à cet article : Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le GNFA dans la tourmente
    Le GNFA dans la tourmente
  • Véhicules hors d’usage : avec quel réseau collaborent les constructeurs ?
    Véhicules hors d’usage : avec quel réseau collaborent les constructeurs ?
  • Clas, nouveau RDV sur sa chaîne YouTube
    Clas, nouveau RDV sur sa chaîne YouTube
  • Le superéthanol-E85 distribué dans plus de 2 000 stations-services
    Le superéthanol-E85 distribué dans plus de 2 000 stations-services
  • Würth s’attelle à la formation
    Würth s’attelle à la formation
  • Vers une « phygitalisation » des concessions
    Vers une « phygitalisation » des concessions
  • Bons chiffres pour la rentrée 2020 de l’apprentissage
    Bons chiffres pour la rentrée 2020 de l’apprentissage
  • Le 3e trimestre voit s’accroitre les liquidations judiciaires
    Le 3e trimestre voit s’accroitre les liquidations judiciaires
  • Malus écologique : la FNA dénonce un rétropédalage
    Malus écologique : la FNA dénonce un rétropédalage
  • Rétrofit : séduisant, pertinent…mais couteux
    Rétrofit : séduisant, pertinent…mais couteux
  • L’AEE confie à SGS l’audit des prescripteurs labellisés
    L’AEE confie à SGS l’audit des prescripteurs labellisés
  • Le Gouvernement encourage le déploiement des infrastructures de recharge
    Le Gouvernement encourage le déploiement des infrastructures de recharge
  • Les loueurs soutenus par le Gouvernement
    Les loueurs soutenus par le Gouvernement
  • Électrification : les stations-service pourraient enregistrer une perte de 50 % de leurs profits d’ici à 2035
    Électrification : les stations-service pourraient enregistrer une perte de 50 % de leurs profits d’ici à 2035
  • La collective Bioéthanol contre la hausse des taxes sur le SP95-E10
    La collective Bioéthanol contre la hausse des taxes sur le SP95-E10

Newsletter
Recherche