Cora (Autodistribution), l’as du carreau

Publié le par .

Le groupement Autodistribution s'attaque au marché du vitrage automobile.
Le groupement Autodistribution s'attaque au marché du vitrage automobile.

Brique par brique, Autodistribution étoffe son offre. Après une année 2014 en légère croissance – avec un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros en hausse de 100 millions d’euros –, le groupement de distributeurs se lance avec de fortes ambitions sur le marché de la vente de vitrage.

Dès le 2 février, Cora, filiale et plate-forme d’Autodistribution, sera en mesure de livrer avec un fort niveau de service les professionnels en pare-brise, lunettes arrière et glaces latérales. Cette offre vient compléter le catalogue général du spécialiste de la pièce de carrosserie multimarque, qui atteint 70 000 références si l’on considère également ses gammes éclairage, thermique et rétroviseurs.

« Maintenant que Cora a atteint sa maturité de service sur ses autres familles de pièces, nous pouvons ajouter une gamme vitrage qui vient compléter les besoins des ateliers. Elle va nous permettre de conquérir de nouveaux clients et de continuer sur la voie de la croissance » se félicite Auguste Amieux, président de Cora.

Et quelle croissance ! Si, en 2006, Cora réalisait un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros, celui-ci a grimpé à 83 millions d’euros en 2014. Une très belle performance sur un marché de la sinistralité en berne et où les prix sont “pressurés”.

Une offre vitrage complète

Cora annonce l’accès à plus de 12 000 références de vitres stockées et achetées auprès des trois plus grands verriers que sont AGC, Saint-Gobain et Pilkington. Certains accessoires captifs sont achetés directement aux constructeurs. L’offre vitrage couvrira 34 marques et 820 modèles de VL et VUL. Elle sera stockée dans deux magasins dédiés qui cumulent 20 000 m3 de stockage. En avril prochain, cette superficie sera portée à 30 000 m3 avec le déménagement d’un des deux entrepôts.

Toute commande passée avant 17 h 30 chez Cora, qui emploie 200 salariés, est livrée le lendemain en France métropolitaine (sauf Bretagne). Trente-cinq technico-commerciaux sont mobilisés pour les prises de commande auprès des 12 000 clients actifs.

Vers un réseau de réparation de vitrage Autodistribution

Avec cette offre “vitrage” centralisée, qui a demandé six mois de travail, Autodistribution, qui détient moins de 5 % de part de marché sur ce créneau (CA de 16 millions d’euros), espère reprendre la main avec une croissance de 30 % d’ici à trois ans. Fort de sa consistante nouvelle offre, le groupement ne souhaite pas s’arrêter à la fourniture des carrossiers et des garagistes : il projette de devenir la centrale d’achat de certains réseaux spécialisés.

De plus, le groupement serait tenté de mettre sur pied, à moyen terme, son propre réseau de réparation vitrage. Ce qui pourrait séduire les assureurs… « Nous pouvons avoir l’ambition de concurrencer un réseau comme Carglass en termes de service et de notoriété » confirme Laurent Desrouffet, directeur commercial à l’Autodistribution.

Pour ce qui est du tarif des pièces captives, Cora garantit à ses clients des prix inférieurs de 2 % par rapport à ceux des réseaux constructeurs, quelles que soient les remises consenties par ces derniers. « Pour les pièces que nous achetons directement aux équipementiers et qui échappent au monopole, comme le vitrage, cette remise peut être plus importante » conclut Auguste Amieux.

Mots clefs associés à cet article : Carrosserie, Vitrage, AD Garages

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alternative Autoparts grossit ses rangs
    Alternative Autoparts grossit ses rangs
  • [Vidéo] #Connect Aftermarket rassemble la distribution de pièces détachées à Deauville
    [Vidéo] #Connect Aftermarket rassemble la distribution de pièces détachées à Deauville
  • Pièces captives : la protection opposable passe à dix ans
    Pièces captives : la protection opposable passe à dix ans
  • 2e édition de #CONNECT Aftermarket : le monde de la pièce de rechange se retrouve à Deauville
    2e édition de #CONNECT Aftermarket : le monde de la pièce de rechange se retrouve à Deauville
  • Les 18 bougies du groupe Odis
    Les 18 bougies du groupe Odis
  • Autodistribution fait son entrée sur le marché espagnol
    Autodistribution fait son entrée sur le marché espagnol
  • Dapex s’impose sur le marché de la pièce électrique et de direction
    Dapex s’impose sur le marché de la pièce électrique et de direction
  • Parts Advisor choisit Opisto pour la pièce d’occasion
    Parts Advisor choisit Opisto pour la pièce d’occasion
  •   [Evènement] #Connect Aftermarket : Deauville, Capitale de la distribution pièces.
    [Evènement] #Connect Aftermarket : Deauville, Capitale de la distribution pièces.
  • Amerigo tient sa première convention
    Amerigo tient sa première convention
  • Une direction générale groupe chez Parts Holding Europe
    Une direction générale groupe chez Parts Holding Europe
  • Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
    Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
  • Bernard Cambier rejoint Automotor France
    Bernard Cambier rejoint Automotor France
  • Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
    Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
  • Pneumaclic fournit Laurent Automobile
    Pneumaclic fournit Laurent Automobile

Newsletter
Recherche