Covid-19 : conseils aux garagistes

Publié le par .

Si les garagistes sont autorisés à exercer, la force des choses et le civisme poussent à la fermeture. Les ateliers se vident. Ce que doivent alors savoir les professionnels.

Covid-19 : conseils aux garagistes

Si les professionnels de la réparation automobile sont autorisés à ouvrir leur commerce, un certain nombre d’entre eux ont fait le choix de fermer leur atelier.
Si la décision est citoyenne, elle est aussi dictée dans le souci de préserver les salariés. Le manque de clients, la difficulté de se faire livrer des pièces - bon nombre de fournisseurs, concessionnaires compris, ont fait le choix de fermer leur boutique – expliquent aussi cette décision. La FNA a d’ailleurs appelé à la fermeture des garages.

Rappelons que les automobilistes ont à ce stade encore la possibilité de se rendre au garage, au moins pour récupérer leur véhicule. Mais ils risquent de trouver porte close. « Vendredi, nous avons passé la consigne à nos ateliers de s’activer et de prioriser le travail sur les véhicules en fin de réparation pour les restituer au plus vite. Nous avons aussi conseillé de ne pas démarrer de nouvelles réparations pour lesquelles ils n’ont pas les pièces. Mais nous allons fatalement nous retrouver avec des véhicules coincés dans l’atelier » témoigne Stéphane Rapiné, directeur général d’Assercar.

Confinement, ce que dit le texte de loi

Pour rappel, ne sont officiellement autorisés que :

- Les trajets entre le domicile et les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés (attestation d’employeur ici) ;
- les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisés.
- les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
- les déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Mais attention, les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir, lors de leurs déplacements de leur carte d’identité et d’un justificatif officiel à remplir (à télécharger ici).

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende allant de 38 à 135 euros.

Depuis le 24 janvier 2020, la France compte 6 633 cas de Coronavirus confirmés et 148 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie.

Quelles aides financières ?

La situation de confinement reste risquée pour les sociétés sur le plan financier. Sur ce point le Gouvernement se montre très rassurant. Il a mis en place une série de mesures comme :
-  La mise en place de délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;
-  Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes ;
-  Un soutien de l’État et de la banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
-  La mobilisation de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin ;
-  Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
-  La suspension des factures d’eau, de gaz, d’électricité et de loyers pour les petites entreprises les plus en difficulté ainsi que la suspension de leurs impôts et cotisations sociales.

Pour plus d’informations dans votre région, contactez le 0 800 130 000.

Autres liens utiles :
https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/coronavirus-questions-reponses-pour-les-entreprises-et-les-salaries
https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises
https://www.secu-independants.fr/cpsti/actualites/actualites-nationales/epidemie-de-coronavirus/
https://www.impots.gouv.fr/portail/node/13465
https://www.irp-auto.com/actualites/coronavirus-gestion-des-arrets-de-travail-de-vos-salaries

Dans la même rubrique :

  • Alternative Autoparts passe le cap des 100 adhérents
    Alternative Autoparts passe le cap des 100 adhérents
  • Nexus Automotive International se structure en Chine
    Nexus Automotive International se structure en Chine
  • LKQ Europe : « Nous sortirons plus forts de la crise ! »
    LKQ Europe : « Nous sortirons plus forts de la crise ! »
  • Avec « Oust ! » Alliance Automotive Group cherche à capter les véhicules à recycler
    Avec « Oust ! » Alliance Automotive Group cherche à capter les véhicules à recycler
  • Le Brésilien Gerson Prado élu président de Nexus Automotive International
    Le Brésilien Gerson Prado élu président de Nexus Automotive International
  • Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe
    Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe
  • Van Heck Interpieces France développe ses services clients
    Van Heck Interpieces France développe ses services clients
  • Autodistribution optimiste pour combler le retard
    Autodistribution optimiste pour combler le retard
  • Auto Pièces Atlantique – Carmoine ouvre sa seconde plate-forme logistique
    Auto Pièces Atlantique – Carmoine ouvre sa seconde plate-forme logistique
  • Doyen Auto s’étend au Benelux
    Doyen Auto s’étend au Benelux
  • FRPA intègre la recherche de pièces par l’immatriculation
    FRPA intègre la recherche de pièces par l’immatriculation
  • Plan de relance : la Feda écrit à Bruno Le Maire
    Plan de relance : la Feda écrit à Bruno Le Maire
  • Alternative Autoparts agrandit la famille
    Alternative Autoparts agrandit la famille
  • Le distributeur MGA alerte sur l’escroquerie dont il fait l’objet
    Le distributeur MGA alerte sur l’escroquerie dont il fait l’objet
  • Alliance Automotive Group se prépare à la reprise
    Alliance Automotive Group se prépare à la reprise

Newsletter
Recherche