Covid-19 : la branche demande la mise en place de la formation à distance

Publié le par .

Alors que les centres de formation ont fermé leurs portes aux apprenants, notamment aux apprentis, les partenaires sociaux réclament la mise en place de la formation à distance.

Pour les représentants de la branche automobile, il est fondamental de poursuivre la formation des apprentis, même à distance. (© DR)
Pour les représentants de la branche automobile, il est fondamental de poursuivre la formation des apprentis, même à distance. (© DR)

Lors de leur dernière commission nationale, qui s’est tenue le 24 mars, les partenaires sociaux de la branche des services de l’automobile se sont engagés à prendre des mesures communes pour lutter contre le Covid-19.

Au programme : protection de la santé des salariés, mise en place d’une organisation de travail adaptée (un guide sera prochainement publié par IRP Auto) et déploiement de la formation à distance.

Cela suppose de maintenir un lien, au quotidien, avec les personnes engagées dans une formation et leurs tuteurs à travers différentes modalités possibles :
– accès à des ressources en ligne ;
– individualisation et coaching quotidien par des outils à distance ;
– programmation en audio ou visio de temps d’échange.

Éviter les ruptures de parcours

Pour garantir ce lien continu et régulier avec les stagiaires de la formation professionnelle et éviter ainsi les ruptures de parcours, les partenaires sociaux demandent à l’ensemble des parties prenantes de la branche (Opco Mobilités, Anfa, CFA « pilotes et associés », GNFA) de se mobiliser afin de pouvoir mettre à disposition des apprenants toutes les ressources pédagogiques nécessaires.

Les actions pourront notamment s’organiser à travers :
– des plates-formes et solutions techniques permettant de diffuser ;
– des animations à distance de formations spécifiques aux métiers de l’automobile et le maintien d’un lien pédagogique à distance (classes virtuelles, création d’exercices, de tests, gestion des notes…) ;
– la mise à disposition sur les sites web de contenus de formation et d’éléments de méthode pour faciliter la transformation d’une formation sur site en formation à distance.

Cette position a été transmise à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Mots clefs associés à cet article : Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Equip Auto Alger songe à déployer des événements régionaux
    Equip Auto Alger songe à déployer des événements régionaux
  • Mauvais début d’année pour les ateliers
    Mauvais début d’année pour les ateliers
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 15 au 19 février 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 15 au 19 février 2021
  • IMA Technologies poursuit avec Feu Vert
    IMA Technologies poursuit avec Feu Vert
  • Le CNPA fait le point sur les perspectives pour 2021
    Le CNPA fait le point sur les perspectives pour 2021
  • La digitalisation du parcours d’achat des VN s’accélère
    La digitalisation du parcours d’achat des VN s’accélère
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 8 au 12 février
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 8 au 12 février
  • Un décret oblige les stations autoroutières à s’équiper en bornes de recharge électrique
    Un décret oblige les stations autoroutières à s’équiper en bornes de recharge électrique
  • La vague de froid fait bondir l’activité de Mondial Assistance
    La vague de froid fait bondir l’activité de Mondial Assistance
  • IES Synergy accélére sur l’innovation
    IES Synergy accélére sur l’innovation
  • FlexFuel Energy Development réintègre la French Tech 120
    FlexFuel Energy Development réintègre la French Tech 120
  • Les deux propositions chocs du projet de loi Climat et résilience
    Les deux propositions chocs du projet de loi Climat et résilience
  • Forte mobilisation et vif succès pour la sixième édition de la Semaine des services de l’automobile
    Forte mobilisation et vif succès pour la sixième édition de la Semaine des services de l’automobile
  • Dans le rouge en 2020, Total compte aussi changer de nom
    Dans le rouge en 2020, Total compte aussi changer de nom
  • Ne dites plus France Atelier, dites « Keybas »
    Ne dites plus France Atelier, dites « Keybas »

Newsletter
Recherche