Covid-19 : qu’en est-il du contrôle technique ?

Publié le par .

De nombreux centres de contrôle technique, pourtant autorisés à fonctionner, ferment pour respecter les mesures de confinement. Des discussions sont actuellement en cours au niveau du Gouvernement pour statuer sur la position des contrôleurs.

Covid-19 : qu’en est-il du contrôle technique ?

Les contrôleurs techniques font partis des entreprises autorisées à fonctionner malgré la crise sanitaire*. Malgré tout, certaines enseignes ont pris la décision de fermer leurs centres dans le cadre d’un renforcement des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, mais aussi pour protéger leurs salariés. C’est le cas du réseau Autovision mais aussi de Dekra qui ont décidé de suspendre les activités de leurs centres en propre (330 dans le cas de Dekra). D’autres réseaux devraient suivre dans ce sens.

Cette mesure ne concerne pas les centres affiliés, libres de leur décision même si leur centrale les invite à fermer. « Je pense que nous serons suivis. Nous en appelons à la conscience citoyenne de chacun d’entre nous, en tant que chef d’entreprise qui doit protéger ses collaborateurs et leurs clients » estime Karine Bonnet, directrice générale - présidente du réseau France - Dekra Automotive SAS.

Restent qu’un certain nombre de véhicules doivent passer leur contrôle obligatoire dans les jours et les semaines qui suivent. Que va-t-il se passer si tous les centres ferment ? Des discussions sont actuellement en cours au Ministère des transports et le cabinet du Premier Ministre alors que prévaut la santé. Un délais supplémentaire pourrait être accordé aux conducteurs.

«  Nous attendons des instructions de la part de notre ministère de tutelle, qui seront transmises par la suite à tous nos affiliés », explique de son côté Bernard Bourrier, PDG d’Autovision.

* L’ouverture au public des centres de contrôles techniques dépend de leur classement sécurité incendie : en cas de classement M, ils doivent fermer, en classement W, ils pourraient ouvrir, le classement W n’étant pas visé par l’article 1 de l’arrêté du 15 mars 2020 fixant la liste des établissements tenus de ne plus accueillir de public

Dans la même rubrique :

  • Covid-19 : le Gouvernement acte un délai de trois mois pour le contrôle technique
    Covid-19 : le Gouvernement acte un délai de trois mois pour le contrôle technique
  • Covid-19 : l’appel à l’aide des contrôleurs techniques
    Covid-19 : l’appel à l’aide des contrôleurs techniques
  • Contrôle technique : nette baisse de fréquentation en 2019
    Contrôle technique : nette baisse de fréquentation en 2019
  • Contrôle technique : légère hausse des contre-visites
    Contrôle technique : légère hausse des contre-visites
  • Autovision promeut les métiers du contrôle technique
    Autovision promeut les métiers du contrôle technique
  • La LOM renforce la séparation entre contrôle technique et commerce automobile
    La LOM renforce la séparation entre contrôle technique et commerce automobile
  • Karine Bonnet nommée directrice générale de Dekra Automotive SAS
    Karine Bonnet nommée directrice générale de Dekra Automotive SAS
  • Contrôle technique : 700 000 véhicules pourraient manquer à l’appel
    Contrôle technique : 700 000 véhicules pourraient manquer à l’appel
  • Le CNPA conteste la « flambée historique » des prix du contrôle technique
    Le CNPA conteste la « flambée historique » des prix du contrôle technique
  • Contrôle technique : plus de 12 % de hausse de prix
    Contrôle technique : plus de 12 % de hausse de prix
  • Contrôle technique : SGS porte la bonne parole écologique
    Contrôle technique : SGS porte la bonne parole écologique
  • L’indépendance contrôleur/garagiste en question dans la LOM
    L’indépendance contrôleur/garagiste en question dans la LOM
  • Contrôle technique : Dekra lance une campagne de recrutement de jeunes diplômés
    Contrôle technique : Dekra lance une campagne de recrutement de jeunes diplômés
  • Les mauvais chiffres prévisibles du contrôle technique sont tombés
    Les mauvais chiffres prévisibles du contrôle technique sont tombés
  • Groupe SGS : 200 postes à pourvoir chez les contrôleurs techniques
    Groupe SGS : 200 postes à pourvoir chez les contrôleurs techniques

Newsletter
Recherche