Daf Conseil rappelle l’importance de l’habilitation électrique

Publié le par .

Le spécialiste de la formation automobile et de l’assistance technique poursuit sa démarche de sensibilisation des réparateurs et des carrossiers à l’importance de l’habilitation électrique.

Daf Conseil forme les réparateurs et carrossiers à la mise en consignation des véhicules électriques et hybrides pour l’obtention des habilitations BCL et B2VL. (©Daf Conseil)
Daf Conseil forme les réparateurs et carrossiers à la mise en consignation des véhicules électriques et hybrides pour l’obtention des habilitations BCL et B2VL. (©Daf Conseil)

Dans un contexte de forte croissance des véhicules électriques et hybrides, Daf Conseil propose un panel de formations qualifiantes débouchant sur l’obtention de différents niveaux d’habilitation (B0L, B2VL et BCL) nécessaires pour intervenir sur les véhicules électriques et hybrides. Les motorisations alternatives représentent aujourd’hui 900 000 véhicules, dont 500 000 électriques et hybrides rechargeables. Jacques de Leissègues, président de Daf Conseil indique : « Il y a une prise de conscience qui doit se faire à un double niveau pour que l’entretien et la réparation des véhicules électriques et hybrides sortent du pré carré des réseaux constructeurs. […] Côté réparateurs et carrossiers, ils sont encore trop nombreux à éluder la problématique et à repousser l’échéance sous couvert que ces véhicules ne représentent qu’une faible partie du parc roulant. Mais le compte à rebours s’accélère quand on sait que l’an dernier les véhicules électriques et hybrides ont représenté plus de 20 % des ventes. Aujourd’hui chaque intervenant dans l’atelier devrait être en possession, a minima, de l’habilitation B0L pour pouvoir réaliser les interventions non électriques sur des véhicules électriques ou hybrides et une personne, au minimum, devrait être titulaire du B2VL et BCL pour pouvoir consigner le véhicule et intervenir sur des opérations réalisées à 30 centimètres ou moins des câblages haute tension. Or aujourd’hui, on estime que seul 1 opérateur sur 5 possède une habilitation. »

DAF Conseil propose ainsi différents niveaux de formations autour des motorisations électriques et hybrides, en e-learning pour le premier niveau d’habilitation B0L et en présentiel pour la partie pratique. Ces formations sont disponibles en intra ou en inter-entreprises, dans toute la France :
-  La formation en ligne pour l’habilitation B0L se compose de 3 modules consacrés aux véhicules électriques et hybrides, aux dangers de l’électricité et à la réglementation en vigueur pour une durée globale d’environ 1h30. Elle existe également en présentiel, sur une journée. Le module se termine par un questionnaire. Prix : entre 32€ et 49€ selon le nombre de collaborateurs à former.
-  La formation Habilitation électrique BCL et B2VL se fait en présentiel sur 2 jours. Au cours de cette formation de niveau 3, les stagiaires apprennent à connaitre le risque d’un système électrique ou hybride et à savoir s’en protéger en appliquant les prescriptions de sécurité. Après la mise en consignation du véhicule, les stagiaires acquièrent les compétences pour intervenir sur les éléments haute tension des véhicules électriques et hybrides. La formation débouche sur un avis d’habilitation qui permet au chef d’entreprise de délivrer, lorsque l’avis est favorable, une habilitation BCL et B2VL à ses mécaniciens.
-  La formation Habilitation électrique « B2XL Opération Batterie ». Cette récente formation d’une journée est à destination de toutes les personnes qui sont amenées à manipuler des batteries, non protégées, de plus de 180Ah et de moins de 60V (magasiniers et personnels d’atelier). Ce sont habituellement des batteries utilisées sur les « Véhicules Industriels » et les « Cars et Bus ».

D’autres formations complémentaires sur les technologies des motorisations électriques et hybrides sont également disponibles au catalogue pour approfondir ses connaissances.

Mots clefs associés à cet article : Formation, Daf Conseil

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le Groupe Faubourg rachète Bolides
    Le Groupe Faubourg rachète Bolides
  • Les chefs d’entreprises automobiles ont le moral en berne
    Les chefs d’entreprises automobiles ont le moral en berne
  • [Vidéo] A quoi ressemblera le garage de demain ?
    [Vidéo] A quoi ressemblera le garage de demain ?
  • Clas, résolument orienté vers le digital
    Clas, résolument orienté vers le digital
  • La Fiev accueille six nouveaux adhérents
    La Fiev accueille six nouveaux adhérents
  • Infrastructure de recharge : dynamique mais décalée
    Infrastructure de recharge : dynamique mais décalée
  • Proxiserve rachète ZEborne
    Proxiserve rachète ZEborne
  • La FNA attend un coup de pouce de l’État
    La FNA attend un coup de pouce de l’État
  • Garage du futur : l’Anfa va expérimenter de nouvelles formations
    Garage du futur : l’Anfa va expérimenter de nouvelles formations
  • Toyota et Tesla rappelés à l’ordre par la filière indépendante
    Toyota et Tesla rappelés à l’ordre par la filière indépendante
  • Automechanika en version light hybride en 2021 et 100 % physique en 2022
    Automechanika en version light hybride en 2021 et 100 % physique en 2022
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 26 au 30 avril 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 26 au 30 avril 2021
  • Jérôme Poirier prend la direction de Chimirec Malo
    Jérôme Poirier prend la direction de Chimirec Malo
  • Robert Bassols est le nouveau président de la FNA
    Robert Bassols est le nouveau président de la FNA
  • Securycar dévoile Coyote SecuryT et autosphere SereniT
    Securycar dévoile Coyote SecuryT et autosphere SereniT

Newsletter
Recherche