Daimler Trucks voit ses ventes 2019 chuter de 4 %

Publié le par .

Sans réelle surprise, le constructeur allemand annonce des ventes en baisse de 4 % par rapport à l’année précédente. Un recul en partie justifié par la normalisation de marchés importants pour les poids lourds (Amérique du Nord, Europe et Japon), qui entraîne une diminution des commandes.

En réponse aux « mauvais » résultats de 2019, le constructeur a lancé un vaste programme de mesures structurelles pour porter sa marge à au moins 7 % d’ici à 2022.
En réponse aux « mauvais » résultats de 2019, le constructeur a lancé un vaste programme de mesures structurelles pour porter sa marge à au moins 7 % d’ici à 2022.

Le leader mondial de l’industrie du poids lourd a vendu moins de véhicules en 2019 qu’en 2018 dans un environnement de marché qui s’affaiblit considérablement depuis l’été. Au cours des onze premiers mois de 2019, les ventes du groupe ont atteint 446 800 unités à travers les marques Mercedes-Benz, Fuso, Freightliner, Western Star, Thomas Built Buses et BharatBenz, soit 4 % de moins que sur la même période de l’année précédente (466 900 unités).

Pression croissante en matière d’investissements

Pour 2020, Daimler Trucks a anticipé une normalisation de la demande particulièrement élevée ces dernières années et donc prévu des baisses importantes sur les principaux marchés que sont l’Amérique du Nord, l’Europe et le Japon. Dans le même temps, l’entreprise se prépare à faire face à une pression croissante en matière d’investissements et de coûts dans les années à venir. Des investissements substantiels sont nécessaires en matière de nouvelles technologies, dans l’objectif notamment d’atteindre la production d’une flotte neutre en CO2 avec des motorisations électriques, mais aussi d’automatisation et de connectivité des camions et bus.

« D’importants marchés comme l’Europe ou l’Amérique du Nord se sont affaiblis plus rapidement que prévu au cours du second semestre. Nous avons commencé à nous préparer dès l’été et avons immédiatement ajusté notre production. Cependant, nous ne sommes pas satisfaits de nos revenus en 2019. Nous avons donc lancé un vaste programme de mesures structurelles pour porter notre marge à au moins 7 % d’ici à 2022. En 2020, nous améliorerons significativement notre position en matière de coûts tout en continuant à investir pour l’avenir. Daimler Trucks dispose d’une équipe de premier plan, et nous avons montré dans le passé que nous pouvions agir avec une grande détermination » a précisé Martin Daum, chairman of the board of management de Daimler Truck AG.

Amélioration de la rentablilté comme objectif

Compte tenu des évolutions de marché susmentionnées et des mesures engagées, Daimler Trucks & Bus prévoit un retour sur investissement de 6 % pour 2019, d’au moins 5 % en 2020 et d’au moins 7 % en 2022. Outre l’adaptation à court terme de la production à la baisse de la demande, spécialement en Europe et aux États-Unis, l’entreprise a entrepris de nombreuses mesures au plan structurel. L’un des objectifs est d’améliorer à moyen terme la rentabilité de Mercedes-Benz Trucks en Europe et en Amérique latine en réduisant les coûts variables de 250 millions d’euros et de personnel pour 300 autres millions d’ici à fin 2022.

Le constructeur dévoilera des mesures détaillées lors de la conférence de presse bilan annuelle le 11 février prochain.

Mots clefs associés à cet article : Daimler Trucks

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Scania : après une année record, l’inquiétude du Covid-19
    Scania : après une année record, l’inquiétude du Covid-19
  • Scania lance de nouveaux services à destination des flottes
    Scania lance de nouveaux services à destination des flottes
  • Covid-19 : Daimler Trucks & Buses maintient son réseau de service
    Covid-19 : Daimler Trucks & Buses maintient son réseau de service
  • Covid-19 : les points de service MAN restent ouverts mais les usines s’arrêtent
    Covid-19 : les points de service MAN restent ouverts mais les usines s’arrêtent
  • Toyota et Hino développent un camion à hydrogène
    Toyota et Hino développent un camion à hydrogène
  • Scania : chiffre d’affaires record en 2019
    Scania : chiffre d’affaires record en 2019
  • Le Scania Used Corner Lyon déménage
    Le Scania Used Corner Lyon déménage
  • Covid-19 : Renault Trucks suspend l’activité de ses usines françaises
    Covid-19 : Renault Trucks suspend l’activité de ses usines françaises
  • Daimler Trucks teste une flotte électrique
    Daimler Trucks teste une flotte électrique
  • Renault Trucks France initie la Journée nationale des conducteurs
    Renault Trucks France initie la Journée nationale des conducteurs
  • Renault Trucks anticipe une baisse de 15 % de ses ventes cette année
    Renault Trucks anticipe une baisse de 15 % de ses ventes cette année
  • Le DAF CF Hybrid démarre sa tournée
    Le DAF CF Hybrid démarre sa tournée
  • Scania : la série L disponible en 7 litres
    Scania : la série L disponible en 7 litres
  • Volvo Trucks lance une nouvelle génération de véhicules
    Volvo Trucks lance une nouvelle génération de véhicules
  • Daimler Trucks planche sur la recharge électrique
    Daimler Trucks planche sur la recharge électrique

Newsletter
Recherche