Des brouilleurs contre les outils d’aide à la conduite

Publié le par .

L’association 40 millions d’automobilistes s’insurge contre le recours aux brouilleurs, qui rendraient inutilisables les outils d’aide à la conduite. La Sécurité routière envisage d’autoriser les forces de l’ordre à les utiliser.

L'association dénonce des mesures répressives de la Sécurité routière.
L'association dénonce des mesures répressives de la Sécurité routière.

L’association 40 millions d’automobilistes vient de mettre à disposition des usagers un courrier à adresser à leurs élus. L’association y dénonce la répression exercée par l’État. Nouvelle raison de la colère : la Sécurité routière envisage de permettre aux forces de l’ordre d’utiliser des brouilleurs pour empêcher la diffusion et la réception de messages informant les automobilistes en temps réel.

Pourtant, l’association estime que les usagers utilisent des outils d’aide à la conduite « communicants » pour s’informer des zones de danger et respecter les limitations de vitesse. « Cette mesure est la preuve ultime de la malhonnêteté intellectuelle de la Sécurité routière, qui met en place une mesure répressive supplémentaire alors que l’accidentalité est en baisse depuis douze mois » estime Pierre Chasseray, délégué général de l’association.

Déjà en février dernier, 40 millions d’automobilistes avait dénoncé « la soif de répression de la Sécurité routière » après le lancement de l’expérimentation visant à évaluer la privatisation des radars embarqués. En effet, l’association s’étonnait d’un lancement d’appels d’offres pour recruter les chauffeurs des voitures-radars dans le secteur privé, alors que l’expérimentation devait prendre fin en septembre 2017.

« Pourquoi vouloir précipiter la mise en œuvre de cette mesure ? S’agit-il réellement de sauver des vies ou de remplir les caisses de l’État » s’était alors interrogé Daniel Quero, président de l’association.

Mots clefs associés à cet article : Service, 40 millions d’automobilistes

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance

Newsletter
Recherche