Du rififi chez Distrigo

Publié le par .

Preuve de l’extrême tension qui règne sur le marché de la pièce détachée, PSA vient de limoger l’une de ses plaques Distrigo tentée de faire du commerce avec des revendeurs.

Du rififi chez Distrigo

Du rififi chez Distrigo, le réseau de distribution de pièces détachées du Groupe PSA. En effet, le constructeur vient de résilier l’une de ses 39 plaques : MA Pièces Autos Bretagne du groupe Hory (Midi Auto) basée à Lorient. Raison de cette résiliation « brutale » ? Le non respect de la clause d’étanchéité qui interdit la revente de pièces à d’autres distributeurs, hors PSA.

Malgré les mises en demeures de PSA, la plaque a, selon le constructeur, continué à vendre de pièces à des revendeurs. Selon les informations de notre confrère Autoactu.com, la plate-forme alimentait en autre à hauteur de 10 % de son chiffre d’affaires sa filiale Autopuzz, site de vente en ligne de pièces détachées que l’on retrouve sur certaines marketplaces. Cette part a été réduite à 5 % par la suite.

Selon Bernard Hory, dirigeant du groupe de distribution, l’excuse de la vente aux revendeurs est un mauvais prétexte. C’est plutôt le fait d’avoir acheté des pièces d’équipementiers à d’autres fournisseurs que PSA qui aurait attiré les foudres du constructeur.

La plate-forme MA Pièces Autos Bretagne, lancée en mars 2017, emploie 52 salariés. Elle a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de plus de 10 millions d’euros et devrait atteindre cette année les 30 millions.

Bernard Hory a porté l’affaire devant la justice dans l’espoir d’aboutir à un accord amiable. Ses clients ont été invités par le constructeur à s’approvisionner auprès des autres plaques du secteur breton, la plaque Breizh et PSA Retail PR Bretagne.

Mots clefs associés à cet article : Distrigo, Groupe PSA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alternative Autoparts grossit ses rangs
    Alternative Autoparts grossit ses rangs
  • [Vidéo] #Connect Aftermarket rassemble la distribution de pièces détachées à Deauville
    [Vidéo] #Connect Aftermarket rassemble la distribution de pièces détachées à Deauville
  • Pièces captives : la protection opposable passe à dix ans
    Pièces captives : la protection opposable passe à dix ans
  • 2e édition de #CONNECT Aftermarket : le monde de la pièce de rechange se retrouve à Deauville
    2e édition de #CONNECT Aftermarket : le monde de la pièce de rechange se retrouve à Deauville
  • Les 18 bougies du groupe Odis
    Les 18 bougies du groupe Odis
  • Autodistribution fait son entrée sur le marché espagnol
    Autodistribution fait son entrée sur le marché espagnol
  • Dapex s’impose sur le marché de la pièce électrique et de direction
    Dapex s’impose sur le marché de la pièce électrique et de direction
  • Parts Advisor choisit Opisto pour la pièce d’occasion
    Parts Advisor choisit Opisto pour la pièce d’occasion
  •   [Evènement] #Connect Aftermarket : Deauville, Capitale de la distribution pièces.
    [Evènement] #Connect Aftermarket : Deauville, Capitale de la distribution pièces.
  • Amerigo tient sa première convention
    Amerigo tient sa première convention
  • Une direction générale groupe chez Parts Holding Europe
    Une direction générale groupe chez Parts Holding Europe
  • Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
    Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
  • Bernard Cambier rejoint Automotor France
    Bernard Cambier rejoint Automotor France
  • Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
    Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
  • Pneumaclic fournit Laurent Automobile
    Pneumaclic fournit Laurent Automobile

Newsletter
Recherche