Du rififi chez Distrigo

Publié le par .

Preuve de l’extrême tension qui règne sur le marché de la pièce détachée, PSA vient de limoger l’une de ses plaques Distrigo tentée de faire du commerce avec des revendeurs.

Du rififi chez Distrigo

Du rififi chez Distrigo, le réseau de distribution de pièces détachées du Groupe PSA. En effet, le constructeur vient de résilier l’une de ses 39 plaques : MA Pièces Autos Bretagne du groupe Hory (Midi Auto) basée à Lorient. Raison de cette résiliation « brutale » ? Le non respect de la clause d’étanchéité qui interdit la revente de pièces à d’autres distributeurs, hors PSA.

Malgré les mises en demeures de PSA, la plaque a, selon le constructeur, continué à vendre de pièces à des revendeurs. Selon les informations de notre confrère Autoactu.com, la plate-forme alimentait en autre à hauteur de 10 % de son chiffre d’affaires sa filiale Autopuzz, site de vente en ligne de pièces détachées que l’on retrouve sur certaines marketplaces. Cette part a été réduite à 5 % par la suite.

Selon Bernard Hory, dirigeant du groupe de distribution, l’excuse de la vente aux revendeurs est un mauvais prétexte. C’est plutôt le fait d’avoir acheté des pièces d’équipementiers à d’autres fournisseurs que PSA qui aurait attiré les foudres du constructeur.

La plate-forme MA Pièces Autos Bretagne, lancée en mars 2017, emploie 52 salariés. Elle a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de plus de 10 millions d’euros et devrait atteindre cette année les 30 millions.

Bernard Hory a porté l’affaire devant la justice dans l’espoir d’aboutir à un accord amiable. Ses clients ont été invités par le constructeur à s’approvisionner auprès des autres plaques du secteur breton, la plaque Breizh et PSA Retail PR Bretagne.

Mots clefs associés à cet article : Distrigo, Groupe PSA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
    Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
  • Bernard Cambier rejoint Automotor France
    Bernard Cambier rejoint Automotor France
  • Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
    Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
  • Pneumaclic fournit Laurent Automobile
    Pneumaclic fournit Laurent Automobile
  • Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
    Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
  • Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
    Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
  • Exadis optimise ses préparations de commandes
    Exadis optimise ses préparations de commandes
  • Pièces captives : la Feda plaide sa cause à la DGCCRF
    Pièces captives : la Feda plaide sa cause à la DGCCRF
  • OTOP atteint les 31 centres de service
    OTOP atteint les 31 centres de service
  • Nexus Automotive International fête ses cinq ans
    Nexus Automotive International fête ses cinq ans
  • Mec-Diesel rachète Moteurs Diesel Distribution
    Mec-Diesel rachète Moteurs Diesel Distribution
  • Alliance Automotive Group reprend le groupe Partspoint
    Alliance Automotive Group reprend le groupe Partspoint
  • Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie
    Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie
  • Le Gouvernement envisage une libéralisation des pièces captives automobiles
    Le Gouvernement envisage une libéralisation des pièces captives automobiles
  • Back2Car : AAG assoie ses positions sur le marché de la pièce d’occasion
    Back2Car : AAG assoie ses positions sur le marché de la pièce d’occasion

Newsletter
Recherche