Du rififi chez Distrigo

Publié le par .

Preuve de l’extrême tension qui règne sur le marché de la pièce détachée, PSA vient de limoger l’une de ses plaques Distrigo tentée de faire du commerce avec des revendeurs.

Du rififi chez Distrigo

Du rififi chez Distrigo, le réseau de distribution de pièces détachées du Groupe PSA. En effet, le constructeur vient de résilier l’une de ses 39 plaques : MA Pièces Autos Bretagne du groupe Hory (Midi Auto) basée à Lorient. Raison de cette résiliation « brutale » ? Le non respect de la clause d’étanchéité qui interdit la revente de pièces à d’autres distributeurs, hors PSA.

Malgré les mises en demeures de PSA, la plaque a, selon le constructeur, continué à vendre de pièces à des revendeurs. Selon les informations de notre confrère Autoactu.com, la plate-forme alimentait en autre à hauteur de 10 % de son chiffre d’affaires sa filiale Autopuzz, site de vente en ligne de pièces détachées que l’on retrouve sur certaines marketplaces. Cette part a été réduite à 5 % par la suite.

Selon Bernard Hory, dirigeant du groupe de distribution, l’excuse de la vente aux revendeurs est un mauvais prétexte. C’est plutôt le fait d’avoir acheté des pièces d’équipementiers à d’autres fournisseurs que PSA qui aurait attiré les foudres du constructeur.

La plate-forme MA Pièces Autos Bretagne, lancée en mars 2017, emploie 52 salariés. Elle a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de plus de 10 millions d’euros et devrait atteindre cette année les 30 millions.

Bernard Hory a porté l’affaire devant la justice dans l’espoir d’aboutir à un accord amiable. Ses clients ont été invités par le constructeur à s’approvisionner auprès des autres plaques du secteur breton, la plaque Breizh et PSA Retail PR Bretagne.

Mots clefs associés à cet article : Distrigo, Groupe PSA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Agra : deux nouveaux directeurs de plates-formes
    Agra : deux nouveaux directeurs de plates-formes
  • LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
    LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
  • [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
    [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
  • Pneumatique : la reprise est là !
    Pneumatique : la reprise est là !
  • Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP
    Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP
  • Groupement : l’Agra recrute
    Groupement : l’Agra recrute
  • La Feda accueille deux nouveaux administrateurs
    La Feda accueille deux nouveaux administrateurs
  • CarCat : le nouveau portail de Van Heck Interpièces France
    CarCat : le nouveau portail de Van Heck Interpièces France
  • L’Agra change sa gouvernance
    L’Agra change sa gouvernance
  • Alternative Autoparts passe le cap des 100 adhérents
    Alternative Autoparts passe le cap des 100 adhérents
  • Nexus Automotive International se structure en Chine
    Nexus Automotive International se structure en Chine
  • LKQ Europe : « Nous sortirons plus forts de la crise ! »
    LKQ Europe : « Nous sortirons plus forts de la crise ! »
  • Avec « Oust ! » Alliance Automotive Group cherche à capter les véhicules à recycler
    Avec « Oust ! » Alliance Automotive Group cherche à capter les véhicules à recycler
  • Le Brésilien Gerson Prado élu président de Nexus Automotive International
    Le Brésilien Gerson Prado élu président de Nexus Automotive International
  • Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe
    Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe

Newsletter
Recherche