Dyson abandonne la voiture électrique

Publié le par .

Le projet annoncé en 2017 de construire une voiture électrique et qui employait plus de 400 collaborateurs de la marque avec une commercialisation prévue pour 2021 est abandonné.

Depuis l’annonce par Dyson d’un projet de construction de voiture électrique, bien des croquis ont circulé, dont certains très fantasques.
Depuis l’annonce par Dyson d’un projet de construction de voiture électrique, bien des croquis ont circulé, dont certains très fantasques.

L’inventeur et industriel britannique James Dyson, qui ambitionnait de chasser sur le terrain de l’américain Tesla, constructeur exclusif de véhicules électriques premium et référence en la matière, vient de l’annoncer par mail à ses employés : « Notre équipe automobile chez Dyson a développé une voiture électrique fantastique (...), mais nous ne voyons plus comment la rendre commercialement viable. Nous avons tenté de trouver un acheteur pour le projet, qui s’est révélé infructueux jusqu’à présent. » Et d’ajouter : « Le conseil d’administration a donc pris la décision difficile de proposer l’abandon du projet automobile. »

Rappelons que le groupe Dyson avait débloqué pour ce projet près de 200 millions de livres sterling vouées à de nouvelles technologies qui auraient pu voir le jour sur ce véhicule développé pour être tout terrain. James Dyson a répété dans sa correspondance que le groupe allait poursuivre ce programme de nouvelles technologies et continuer à se développer à Malmesbury, à Hullavington (en Angleterre), à Singapour et sur d’autres sites dans le monde. Le patron a également annoncé qu’il souhaitait se concentrer sur la fabrication de batteries et d’autres technologies fondamentales comme les capteurs, les systèmes de vision, la robotique et l’intelligence artificielle.

L’entreprise a l’habitude et la capacité de rebondir. « Ce n’est pas le premier projet qui change de direction et ce ne sera pas le dernier » conclut l’inventeur britannique, dont le groupe affichait en 2018 un chiffre d’affaires en hausse de 28 % sur un an, à 4,4 milliards de livres (4,96 milliards d’euros), et un bénéfice de 1,1 milliard de livres, en progression de 33 %.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’ESP fête ses 25 ans
    L’ESP fête ses 25 ans
  • [Vidéo] Hyundai innove dans la climatisation
    [Vidéo] Hyundai innove dans la climatisation
  • Le Plan hydrogène décrypté par la Feda
    Le Plan hydrogène décrypté par la Feda
  • NSK, nouveau roulement à billes haute vitesse
    NSK, nouveau roulement à billes haute vitesse
  • Les 27 projets R&D retenus par le Gouvernement
    Les 27 projets R&D retenus par le Gouvernement
  • Dyson dévoile son concept électrique
    Dyson dévoile son concept électrique
  • Aiways adopte la batterie « en sandwich »
    Aiways adopte la batterie « en sandwich »
  • Aiways vante les mérites de sa technologie de batterie
    Aiways vante les mérites de sa technologie de batterie
  • NSK, nouveau roulement pour V.E.
    NSK, nouveau roulement pour V.E.
  • Aiways automatise la recharge avec son robot « Carl »
    Aiways automatise la recharge avec son robot « Carl »
  • BlackBerry sécurise les logiciels automobiles embarqués
    BlackBerry sécurise les logiciels automobiles embarqués
  • WeProov lance une solution le temps du Covid-19
    WeProov lance une solution le temps du Covid-19
  • Armor conçoit une bâche solaire
    Armor conçoit une bâche solaire
  • Total va stocker 25 MW/h sur des batteries
    Total va stocker 25 MW/h sur des batteries
  • ZF passe le frein de stationnement électrique EPB à l’avant
    ZF passe le frein de stationnement électrique EPB à l’avant

Newsletter
Recherche