Un nouveau franchisé rejoint Ecolave

Publié le par .

Fabrice Hoareau vient de démarrer son activité de lavage écologique et de préparation esthétique automobile. Il a choisi l’enseigne Ecolave pour l’accompagner dans le secteur Annemasse-Thonon-Evian (Haute-Savoie).

À 47 ans, Fabrice Hoareau était à la recherche d’une reconversion professionnelle.
À 47 ans, Fabrice Hoareau était à la recherche d’une reconversion professionnelle.

Fabrice Hoareau a monté son projet, de la candidature à la franchise en passant par la formation, en seulement cinq mois. La formation Ecolave dure trois semaines et permet l’acquisition du savoir-faire théorique et pratique, soit le nettoyage non polluant, la rénovation des optiques de phares, le polissage et le lustrage de la carrosserie, la réparation des tissus, la rénovation des jantes, l’entretien et la teinture des cuirs, la réparation des impacts sur le pare-brise, etc. Les prestations proposées, à la fois à des professionnels de l’automobile, des particuliers et des collectivités, comprennent l’entretien et le lavage de tous types de véhicules (voitures, deux-roues, utilitaires, camping-cars, autocars, etc.). Étant équipé d’un véhicule d’intervention floqué Ecolave, le franchiseur se déplace à domicile ou sur le lieu choisi par le client.

Une méthode écologique

Ce cuisinier de formation a souhaité se reconvertir dans un métier où il aurait son indépendance. Passionné par l’automobile, il se tourne alors vers ce secteur. Fabrice Hoareau apprend l’existence d’Ecolave sur un site spécialisé. Il prend alors contact avec le franchiseur et passe les différentes étapes (candidature, rendez-vous téléphoniques, formations, etc.) « Le concept m’a tout de suite plu […] Le travail est diversifié et va bien au-delà du simple lavage de véhicules. »

Pour rappel, Ecolave utilise un « procédé de nettoyage non polluant et sans rejet, les produits sont biodégradables à 95 %, sans aérosol ni produit toxique et les lingettes en microfibres sont réutilisables ». La méthode entend être écologique et économe, nécessitant moins d’un litre d’eau. À titre comparatif, un nettoyage traditionnel peut utiliser jusqu’à 300 litres.

Mots clefs associés à cet article : Ecolave, Lavage, Environnement

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Eurotyre atteint les 200 points de vente et passe à la vitesse supérieure
    Eurotyre atteint les 200 points de vente et passe à la vitesse supérieure
  • A+Glass se concentre sur la digitalisation et l’innovation
    A+Glass se concentre sur la digitalisation et l’innovation
  • Euromaster France a un nouveau directeur commercial
    Euromaster France a un nouveau directeur commercial
  • France Pare-Brise repense son site web
    France Pare-Brise repense son site web
  • Point S aussi fait sa rentrée
    Point S aussi fait sa rentrée
  •  Point S : et de 13 pour la famille Chouquet
    Point S : et de 13 pour la famille Chouquet
  • Careco lance MyCarecoPro
    Careco lance MyCarecoPro
  • Smilee : l’application pour les stations-service et les automobilistes
    Smilee : l’application pour les stations-service et les automobilistes
  • Indra au Salon Equip Auto pour promouvoir le réemploi des pièces détachées
    Indra au Salon Equip Auto pour promouvoir le réemploi des pièces détachées
  • La 4e édition de Point S Forum atteint de nouveaux records
    La 4e édition de Point S Forum atteint de nouveaux records
  • First Stop élargit son réseau avec vingt-cinq nouveaux points de vente
    First Stop élargit son réseau avec vingt-cinq nouveaux points de vente
  • Éléphant Bleu innove et optimise ses lavages
    Éléphant Bleu innove et optimise ses lavages
  • Point S s’attaque au marché du vitrage
    Point S s’attaque au marché du vitrage
  • Laurent Proust rejoint Euromaster
    Laurent Proust rejoint Euromaster
  • BestDrive étoffe ses prestations en ligne
    BestDrive étoffe ses prestations en ligne

Newsletter
Recherche