Électrique contre thermique : retour d’expérience de Fatec Group

Publié le par .

Dans sa dernière lettre d’information, le gestionnaire de flotte Fatec Group indique qu’un parc électrique coûte quatre fois moins cher à entretenir.

Le gestionnaire de flotte Fatec Group indique qu’un parc électrique coûte quatre fois moins cher à entretenir.
Le gestionnaire de flotte Fatec Group indique qu’un parc électrique coûte quatre fois moins cher à entretenir.

Fatec Group a fait ses comptes. Selon le gestionnaire de flotte, la comparaison des prix d’achat révèle que le véhicule électrique est une fois et demie plus cher que le véhicule thermique. S’y ajoute le coût de l’installation d’une borne électrique (700 euros en moyenne).

Côté entretien, la voiture électrique affiche des coûts de maintenance quatre fois moins importants que la voiture thermique car les kilomètres parcourus de l’électrique sont réduits d’autant. En comparant les dépenses de maintenance sur trois ans entre une Zoe et une Clio, et entre un Kangoo électrique et un Kangoo thermique, les experts de Fatec ont constaté que les visites de maintenance étaient bien moins nombreuses durant la vie du véhicule.

Dans un même parc, les 325 euros moyens dépensés en trois ans au garage pour un véhicule électrique concernent essentiellement les pneus, « contre des dépenses abondantes pour des pièces mécaniques des voitures diesel et essence » commente Jean-Guilhem de Lanlay, commercial et spécialisé sur les questions de l’électrique chez Fatec Group. Et d’expliquer que « leurs boîtes de vitesses automatiques comportent peu de pièces mécaniques complexes risquant de casser. L’embrayage, la ligne d’échappement, les filtres à particules, la courroie de distribution n’existent pas dans le moteur électrique, tandis qu’ils coûtent très cher dans l’entretien d’un moteur Diesel ou essence ».

D’autre part, le gestionnaire indique que le système de freinage dynamique permet d’utiliser l’élan de la voiture pour recharger la batterie, créant un effet de résistance magnétique qui ralentit le véhicule. Les plaquettes de frein sont ainsi à peine sollicitées.

Enfin, une estimation montre que l’énergie d’une voiture électrique (recharge + batterie) coûte en moyenne 11,41 €/100 km parcourus contre 8,69 € pour une voiture diesel (moyenne de consommation à 6,25 l/100 km et tarif moyen du diesel à 1,39 €/l). La recharge électrique a un coût moyen de 2,90 €. S’y ajoute le coût moyen de la batterie de 8,41 €/100 km (calculé selon les loyers de Renault).

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Grands Prix des Réseaux 2019 : des trophées aussi pour les garagistes
    Grands Prix des Réseaux 2019 : des trophées aussi pour les garagistes
  • [Vidéo] Equip Auto : news produits
    [Vidéo] Equip Auto : news produits
  • Daf Conseil, booster de performances
    Daf Conseil, booster de performances
  • Faurecia Service et France Atelier partenaires
    Faurecia Service et France Atelier partenaires
  • CNPA et SGS annoncent leur partenariat à Equip Auto
    CNPA et SGS annoncent leur partenariat à Equip Auto
  • [Vidéo] Equip Auto 2019 : les 10 nouveautés incontournables
    [Vidéo] Equip Auto 2019 : les 10 nouveautés incontournables
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 7 au 11 oct.
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 7 au 11 oct.
  • Que pensent les Européens de la mobilité électrique ?
    Que pensent les Européens de la mobilité électrique ?
  • 200 000 V.E. en septembre annonce l’Avere-France
    200 000 V.E. en septembre annonce l’Avere-France
  • WeProov référence les garagistes
    WeProov référence les garagistes
  • Le CNPA promeut les CQP dédiés aux véhicules historiques
    Le CNPA promeut les CQP dédiés aux véhicules historiques
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 30 sept au 4 oct.
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 30 sept au 4 oct.
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’octobre 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’octobre 2019
  • Bee2Link finalise la reprise des activités de 3DSoft
    Bee2Link finalise la reprise des activités de 3DSoft
  • VN : toujours plus de malus, le CNPA vent debout
    VN : toujours plus de malus, le CNPA vent debout

Newsletter
Recherche