Entretien et réparation : les prix moyens des prestations stagnent

Publié le par .

Idgarages.com publie la seconde édition de son baromètre des prix de la réparation automobile. Il en ressort notamment que les tarifs moyens des prestations sont peu ou prou les mêmes que ceux de l’année dernière. En revanche, il y a du changement en ce qui concerne la grande disparité des prix selon les régions, qui s’amenuise.

Idgarages.com a réalisé un baromètre des prix de la réparation automobile à partir de 3,5 millions de devis réalisés sur sa plate-forme en ligne au premier trimestre 2018.
Idgarages.com a réalisé un baromètre des prix de la réparation automobile à partir de 3,5 millions de devis réalisés sur sa plate-forme en ligne au premier trimestre 2018.

Que faut-il débourser pour une révision générale ou un décalaminage selon sa région et l’âge de son véhicule ? C’est l’objet de l’étude que publie pour la seconde fois le site en ligne d’intermédiation idgarages.com. Pour réaliser son baromètre des prix de la réparation automobile, la plate-forme comparative ne se base pas sur les factures mais sur les quelque 3,5 millions de devis de garages et centres-autos réalisés par son intermédiaire lors du premier trimestre 2018.

Le premier enseignement de l’étude montre des prix plutôt stables avec des prestations courantes qui augmentent en moyenne plutôt relativement. Ainsi, la révision générale passe de 217 euros en 2017 à 222 euros cette année. Même topo concernant un remplacement de batterie, pour lequel il faudra débourser en moyenne 6 euros supplémentaires par rapport à l’année dernière, soit 135 euros. En revanche, la distribution, le décalaminage ou le remplacement de disques et plaquettes avant coûtera moins cher qu’en 2017.

Des augmentations faibles et des disparités régionales qui s’amenuisent

« Cette année, le prix moyen de l’ensemble des prestations les plus courantes connaît une légère augmentation de 0,13 %, ce qui reste faible eu égard au taux d’inflation français, qui était de 1,4 en janvier 2018 (indice Insee) » commente Jonathan Bloch, directeur général d’IDgarages.

Autre indication que révèle le baromètre, les prix des prestations selon les régions. Si en 2017 l’étude relevait d’importantes disparités sur le territoire national, la seconde édition montre un resserrement des écarts de prix. Ainsi faut-il compter en moyenne 12 % supplémentaires en Ile-de-France pour l’entretien et la réparation de son véhicule. Une moyenne régionale tirée vers le haut par la capitale (où l’écart de prix avec la moyenne nationale est de 25 %). Mais l’écart demeure moins important qu’en 2017, lorsqu’un Francilien déboursait en moyenne 15 % supplémentaires par rapport à la moyenne nationale.

PNG - 154.4 ko
Dans une moindre mesure, les régions du Sud-Est enregistrent également des prix moyens supérieurs avec notamment + 9 % pour l’Auvergne-Rhône-Alpes. En revanche, si les automobilistes des Hauts-de-France déboursent 5 % de moins que la moyenne nationale, ils ont vu l’écart de prix s’uniformiser puisqu’ils dépensaient en 2017 environ 11 % de moins. « On progresse cette année vers une standardisation des prix sur l’ensemble du territoire. L’écart de coûts entre la région la plus chère et la région la moins chère est de 17 points de pourcentage contre 26 en 2017 », précise Jonathan Bloch.

En outre, IDgarages a comparé les prix des révisions générales selon l’âge des véhicules. L’étude indique que les propriétaires de véhicules de moins de 5 ans doivent s’acquitter d’une facture 4 % plus élevée que la moyenne. Passé 10 ans, le véhicule bénéficiera d’une révision générale moins coûteuse de 6 % en moyenne.

Mots clefs associés à cet article : Service, Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Contrôle technique : redynamiser le métier avec l’annualisation des contrôles
    Contrôle technique : redynamiser le métier avec l’annualisation des contrôles
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concessions
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concessions
  • Equip Auto dévoile son programme de conférences
    Equip Auto dévoile son programme de conférences
  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019

Newsletter
Recherche