Etude Randstad sur le métier de conducteur

Publié le par .

Etude Randstad sur le métier de conducteur

Pour la première fois, Randstad se penche au chevet des conducteurs routiers européens dans une étude menée conjointement aux Pays-Bas, en Belgique et en France.

Au total, le Groupe a interrogé plus de 1 500 conducteurs routiers. L’objectif ? Dresser le portrait-robot d’une profession qui manque de bras, les besoins de recrutements se heurtant à un déficit de candidats. Une situation qui explique le caractère pénurique du métier de conducteur routier.

« Cette étude inédite doit se lire à l’aune des difficultés qu’éprouvent nombre d’entreprises à recruter des conducteurs routiers. En leur donnant la parole, l’étude nous permet de cerner leurs motivations et leurs attentes. Elle éclaire aussi les points forts et les critères d’amélioration d’une profession finalement méconnue du grand public qui, souvent, l’appréhende à travers une série de clichés. Ce n’est pas le moindre des mérites de cette étude que de mettre en évidence l’image positive que les conducteurs routiers ont de leur profession », déclare Caroline Savry, responsable du centre expert conduite sur route chez Randstad.

Pour rappel, en 2011 en France, le nombre de projets de recrutements de conducteurs routiers s’élève à 13 393, selon la comptabilité établie par Pôle emploi dans son étude annuelle sur les besoins de main d’œuvre. Un chiffre en hausse de 11 % par rapport à l’année passée. Près de la moitié de ces projets de recrutements (45 %) sont jugés difficiles par les employeurs, un résultat qui illustre la rareté des candidats.

De façon encore plus parlante, sept employeurs sur dix évoquent clairement, pour 2011, une pénurie de candidats alors qu’ils n’étaient que 40 % à l’envisager en 2010. Résultat, faute de trouver des candidats en nombre suffisant, les employeurs misent sur la formation pour parer à leurs difficultés de recrutements.

A travers son étude, Randstad entend apporter une réponse à ces problèmes en lançant dès janvier 2012 un programme de formation de 200 nouveaux conducteurs.

Mots clefs associés à cet article : Secteurs

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le CNR dévoile une étude sur les conditions d’emploi des chauffeurs routiers
    Le CNR dévoile une étude sur les conditions d’emploi des chauffeurs routiers
  • Galeran Transports choisit le FH I-Save de Volvo Trucks
    Galeran Transports choisit le FH I-Save de Volvo Trucks
  • Deux Stralis d’Iveco complètent la flotte des Transports Mégevand Frères
    Deux Stralis d’Iveco complètent la flotte des Transports Mégevand Frères
  • Fraikin France nomme Sabry Chihi directeur général
    Fraikin France nomme Sabry Chihi directeur général
  • Agediss, l’incontournable du transport et de la logistique des gros colis
    Agediss, l’incontournable du transport et de la logistique des gros colis
  • Sterne : le transport sur mesure
    Sterne : le transport sur mesure
  • Tred Union s’ouvre à l’international avec H.M. Verploegen
    Tred Union s’ouvre à l’international avec H.M. Verploegen
  • Logisticien mais aussi souvent transporteur
    Logisticien mais aussi souvent transporteur
  • Tred Union lance son concours du meilleur mécanicien de l’année
    Tred Union lance son concours du meilleur mécanicien de l’année
  • Marché du véhicule industriel : la hausse se poursuit
    Marché du véhicule industriel : la hausse se poursuit
  • Fraikin livre à DB Schenker son premier camion GNC
    Fraikin livre à DB Schenker son premier camion GNC
  • « Tous les transporteurs ne sont pas au fait de la nouvelle génération de tachygraphe »
    « Tous les transporteurs ne sont pas au fait de la nouvelle génération de tachygraphe »
  • DB Schenker s’adjoint les services de Fraikin
    DB Schenker s’adjoint les services de Fraikin
  • OnTruck s’installe en France
    OnTruck s’installe en France
  • MyTrooperS devient commissionnaire de transport
    MyTrooperS devient commissionnaire de transport

Newsletter
Recherche