Exide facilite l’entretien des batteries

Publié le par .

Le fabricant de batteries a présenté lors du Salon Automechanika plusieurs outils pour aider à rechercher la bonne batterie et à l’entretenir. Testeur de batterie, application dédiée au test, nouvelle signalétique pour les systèmes S&S : Exide fait la démonstration qu’il est également fournisseur de services.

Exide a présenté lors du Salon Automechanika ses solutions pour faciliter l'entretien et la maintenance des batteries.
Exide a présenté lors du Salon Automechanika ses solutions pour faciliter l'entretien et la maintenance des batteries.

Exide a profité d’Automechanika – qui se déroule actuellement à Francfort (du 11 au 15 septembre 2018) – pour présenter ses nouvelles solutions en matière d’outils et de services. Le fabricant américain de batteries lance ainsi un nouveau testeur de batterie baptisé EBT965P. Destiné aux ateliers, il est adapté aussi bien pour les batteries EFB et AGM que pour les batteries classiques jusqu’à 3 000 volts. Intégrant la technologie Conductance Profiling, brevetée par Exide, le testeur utilise des algorithmes évaluant l’énergie de la batterie, qui invitent le réparateur à réaliser une maintenance préventive.

Autre nouveauté présentée par le directeur marketing pour la région EMEA, Michael Geiger, une application reliée à son testeur. Elle permet une fois téléchargée d’indiquer notamment les modes de conduite de l’automobiliste pour pouvoir orienter au mieux le choix de l’installateur. Grâce à elle, il est aussi possible de savoir si une batterie est moins performante ou à quelle date le client doit faire de nouveau tester sa batterie. En outre, le technicien peut fournir à l’automobiliste les résultats du test via une imprimante directement intégrée au testeur ou même par mail.

La bonne batterie en remplacement

Enfin, Exide dote ses batteries d’une nouvelle signalétique. « Le mauvais choix de batterie peut engendrer des dommages du groupe motopropulseur. C’est pourquoi nous avons introduit de nouvelles étiquettes plus informatives. D’aucuns utilisent encore des batteries classiques pour des véhicules équipés de systèmes S&S », détaille Michael Geiger. Et devant la multiplication permanente des références, le fabricant a souhaité aiguiller au mieux les réparateurs. Ainsi le nouvel étiquetage, qui sera sur le marché dès 2019, comporte des icônes pour bien différencier une batterie conventionnelle d’une batterie adaptée aux véhicules équipés de S&S.

Désormais le libellé « Start-Stop » apposé sur les batteries AGM et EFB sera remplacé par des icônes, et chaque étiquette indiquera que ces deux technologies sont obligatoires pour les véhicules dotés de la fonction S&S. Les nouveaux étiquetages concerneront à terme toutes les marques du fabricant. Les premières étiquettes informatives qui arriveront sur le marché concerneront les batteries Premium Carbon Boost, Excell et Classic standard pour véhicules légers d’Exide.

Mots clefs associés à cet article : Exide, Automechanika

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Delphi pousse son GDi à 500 bars
    Delphi pousse son GDi à 500 bars
  • Monroe équipe le dernier coupé Toyota GR Supra
    Monroe équipe le dernier coupé Toyota GR Supra
  • ZF [pro]Points fête son premier anniversaire
    ZF [pro]Points fête son premier anniversaire
  • MGA se déploie dans l’allumage
    MGA se déploie dans l’allumage
  • Eurorepar étend son offre aux butées de suspension
    Eurorepar étend son offre aux butées de suspension
  • Kyb Europe a un nouveau patron
    Kyb Europe a un nouveau patron
  • Johnson Controls Power Solutions devient Clarios
    Johnson Controls Power Solutions devient Clarios
  • La norme européenne d’identification des batteries évolue
    La norme européenne d’identification des batteries évolue
  • Magneti Marelli dans le giron de Calsonic Kansei
    Magneti Marelli dans le giron de Calsonic Kansei
  • Les 175 ans de Ferdinand Bilstein
    Les 175 ans de Ferdinand Bilstein
  • Schaeffler revoit son offre PR pour châssis
    Schaeffler revoit son offre PR pour châssis
  • Bosch se donne 4 ans pour être producteur de piles à combustible
    Bosch se donne 4 ans pour être producteur de piles à combustible
  • Valeo : L’État Français comme actionnaire majoritaire
    Valeo : L’État Français comme actionnaire majoritaire
  • Valeo renforce son accompagnement des garagistes
    Valeo renforce son accompagnement des garagistes
  • Delphi en tournée
    Delphi en tournée

Newsletter
Recherche