FIDapv, « une machine à leads entrants »

Publié le par .

Bizfid a mis au point une solution de marketing prédictif et relationnel dédiée à l’après-vente et baptisée FIDapv. Cette dernière vise à créer l’intention de prendre rendez-vous à l’atelier.

« En moyenne, 1 euro investi rapporte 4 euros de marge brute en 30 jours, et le chiffre d’affaires de l’atelier progresse de 8 à 15 % après six mois d’abonnement. » (© FIDapv)
« En moyenne, 1 euro investi rapporte 4 euros de marge brute en 30 jours, et le chiffre d’affaires de l’atelier progresse de 8 à 15 % après six mois d’abonnement. » (© FIDapv)

Selon Patrice Delmas, fondateur de Bizfid, « l’après-vente n’est pas suffisamment exploitée par les acteurs de la distribution automobile ». Il ajoute : « Il existe dans les concessions un frein culturel qui consiste à ne pas voir l’après-vente comme une priorité. Les concessions ont plus de vingt ans de retard sur le parcours client. » Sa solution FIDapv a pour objectif de booster les entrées en atelier des concessions. En moyenne, sur cinq années de détention d’un véhicule, sept facturations doivent être faites. « Il est important de ne pas manquer les opportunités d’entrées en atelier », rappelle Patrice Delmas. Pour cela, il conseille d’entretenir un lien relationnel avec l’automobiliste.

FIDapv se définit comme une solution de marketing prédictif qui utilise également des techniques de marketing relationnel. Elle accélère la digitalisation du parcours client jusqu’à la prise de rendez-vous en ligne, en partenariat et en complémentarité avec MecaPlanning, une solution de prise de rendez-vous en atelier et qui traite les leads. Patrice Delmas qualifie FIDapv de « machine à générer des leads entrants ». Le fondateur de Bizfid, qui se base sur plus de vingt ans de savoir-faire, utilise les données des constructeurs et des consommateurs comme socle pour sa solution. Par ailleurs, Patrice Delmas affirme que FIDapv s’appuie sur un algorithme qui utilise l’« intelligence artificielle comportementale ». La solution traite les données issues des historiques de facturation et les fichiers clients visibles dans le DMS. Elle est ainsi complémentaire des outils de leads management et de CRM.

FIDapv utilise les principaux DMS du marché pour envoyer chaque mois aux automobilistes les opérations d’entretien identifiées dans le guide constructeur, que ce soit par mail, sms ou courrier. FIDapv est ainsi un générateur d’intention qui incite l’automobiliste à prendre rendez-vous dans sa concession d’origine. Au total, FIDapv collabore avec quarante-trois groupes de distribution, soit trois cents sites utilisateurs.

« Mobil First »

La solution FIDapv assure une augmentation moyenne de 12 % du chiffre d’affaires des ateliers. Bizfid propose également un rapport d’activité mensuel des résultats de ses actions de fidélisation. Ce rapport comprend : les gains d’entrées, le chiffre d’affaires additionnel ou encore un indicateur de comportement des automobilistes. Par ailleurs, dans le but de compléter son offre, FIDapv s’est doté d’une application mobile « Mini Site », dédiée à la concession. Cette dernière est disponible sur smartphone pour une activité 100 % digitale entre le particulier et le réparateur. Elle permet ainsi à l’automobiliste de « garder le contact avec son concessionnaire », ainsi que de prendre rendez-vous en atelier en ligne ou par téléphone. Mini Site, connectée avec le calendrier de l’atelier, dynamise ainsi les services après-vente.
La solution FIDapv est rentable et obéit naturellement à une stratégie commerciale, bien que Patrice Delmas reconnaisse qu’il est difficile de convaincre les décideurs de groupes de distribution d’utiliser cette dernière. « On fait pourtant tout à leur place », explique-t-il. La stratégie sur le long terme n’est pas de « voler le travail des autres », c’est pourquoi Patrice Delmas reste focalisé sur sa solution afin d’en améliorer les processus de marketing prédictif, notamment grâce à l’intelligence artificielle.

Mots clefs associés à cet article : Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • iDGarage dévoile son baromètre 2021 des prix de la réparation
    iDGarage dévoile son baromètre 2021 des prix de la réparation
  • Nouveau chapitre pour 123Roulement
    Nouveau chapitre pour 123Roulement
  • 07ZR étoffe son offre digitale pièces et services
    07ZR étoffe son offre digitale pièces et services
  • Vroomly rapporte que le digital peut sauver les réparateurs
    Vroomly rapporte que le digital peut sauver les réparateurs
  • Justeo, la médiation 2.0
    Justeo, la médiation 2.0
  • L’appli MyBootlid dédiée au dépannage
    L’appli MyBootlid dédiée au dépannage
  • Oscaro se dote d’un nouveau DRH
    Oscaro se dote d’un nouveau DRH
  • WYZ Group boucle une nouvelle levée de fonds
    WYZ Group boucle une nouvelle levée de fonds
  • CarDiag souhaite se développer dans la vente de données
    CarDiag souhaite se développer dans la vente de données
  • Pneumaclic partenaire de Yokohama et Falken
    Pneumaclic partenaire de Yokohama et Falken
  • [Vidéo] Reparcar.fr lève 2 millions d’euros
    [Vidéo] Reparcar.fr lève 2 millions d’euros
  • Livraison gratuite chez Mister-Auto
    Livraison gratuite chez Mister-Auto
  • Vroomly Parts étoffe son portefeuille de produits avec les pneumatiques
    Vroomly Parts étoffe son portefeuille de produits avec les pneumatiques
  • 1001pneus ouvre son site en Allemagne
    1001pneus ouvre son site en Allemagne
  • [Publi-rédactionnel] Système de transmission ou d’entraînement auxiliaire : mieux vaut prévenir que guérir
    [Publi-rédactionnel] Système de transmission ou d’entraînement auxiliaire : mieux vaut prévenir que guérir

Newsletter
Recherche