FO Métaux s’inquiète pour l’avenir de l’automobile en France

Publié le par .

Pour la fédération FO de la métallurgie, les politiques publiques concernant l’automobile mènent l’industrie dans le mur. Elle demande à rencontrer urgemment le ministre de l’Économie.

La fédération FO de la métallurgie s'inquiète des politiques publiques concernant l’automobile.
La fédération FO de la métallurgie s'inquiète des politiques publiques concernant l’automobile.

La fédération syndicale FO Métaux s’alerte sur les politiques publiques concernant l’automobile. Ses représentants ont demandé un rendez-vous en urgence avec le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, pour évoquer l’emploi et la compétitivité de la filière automobile française.

« Les orientations sont éloignées de la réalité et auront des répercussions dramatiques sur l’emploi. Elles menacent dès à présent les territoires déjà meurtris par la désindustrialisation », prévient l’organisation.

FO Métaux dénonce une chasse aux moteurs thermiques sans qu’aucune alternative écologique pérenne et efficace ne soit envisageable à court terme. Selon la position de FO Métaux, il est indispensable de prendre le temps nécessaire pour évaluer l’impact du véhicule électrique.

« Concrètement, si le Gouvernement persiste et s’entête, il va conduire le secteur automobile dans une impasse. Cela se traduira par la destruction de milliers d’emplois dans les prochains mois. Le respect de l’environnement doit se faire avec l’industrie et non contre l’industrie ! » s’inquiète FO Métaux, qui demande au Gouvernement à être associé activement aux travaux sur l’étude de l’obtention de la vignette Crit’Air 1 pour les nouveaux véhicules diesel.

Par ailleurs, la fédération s’interroge et déplore les distorsions de concurrence qui résultent de l’absence d’harmonisation des règles d’émissions polluantes entre les pays, y compris au sein même de l’Union européenne. Autre inquiétude de FO Métaux : la fuite à l’étranger de la fabrication des véhicules, notamment celle des Peugeot 208 et 2008.

Dans la même rubrique :

  • Le Garac intègre les véhicules historiques
    Le Garac intègre les véhicules historiques
  • Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
    Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
  • Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
    Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
  • Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
    Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
  •  Autopromotec repoussé en 2022
    Autopromotec repoussé en 2022
  • Bornes électriques : le challenge de la France
    Bornes électriques : le challenge de la France
  • Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
    Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
  • L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
    L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
  • Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
    Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
  • Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
    Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
  • Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
    Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
  • La FFC fait évoluer la « Tribu »
    La FFC fait évoluer la « Tribu »
  • L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
    L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
  • Les loueurs courte durée réclament justice
    Les loueurs courte durée réclament justice
  • Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité
    Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité

Newsletter
Recherche