FO PSA désapprouve le projet de la taxe sur le poids

Publié le par .

La première organisation syndicale du groupe PSA dénonce le « flou gouvernemental » sur la proposition de la Convention citoyenne pour le climat concernant le projet de taxe sur le poids des véhicules.

Force ouvrière PSA s’oppose au projet de la taxe sur le poids des véhicules. (© groupe PSA)
Force ouvrière PSA s’oppose au projet de la taxe sur le poids des véhicules. (© groupe PSA)

L’instauration d’une taxe en fonction du poids du véhicule ne figure pas dans le projet de loi de finances, cependant l’idée n’est pas abandonnée. Selon FO PSA, ce projet est synonyme de manque de cohérence entre le soutien affiché au made in France, avec la volonté de relocaliser l’industrie, et une taxe qui s’appliquerait à 70 % de la production automobile française. Le projet de taxe sur le poids des véhicule vise les segments B et C qui sont fabriqués dans les usines françaises. Le syndicat assure que, dans un contexte de crise économique et sanitaire, « ce serait une véritable catastrophe industrielle ». Il ajoute que cette taxe serait aussi un « non-sens environnemental », car elle vise également les véhicules hybrides, plus lourds car embarquant deux technologies afin d’offrir une mobilité plus propre.

Olivier Lefebvre, délégué syndical central FO PSA, indique : « Le retrait in extremis de la taxe du projet de loi de finances est insuffisant. Le Gouvernement doit prendre ses responsabilités et renoncer clairement à cette catastrophe industrielle et à ce non-sens environnemental. On ne peut pas reproduire les mêmes erreurs que pour le diesel. Il faut de la cohérence pour créer les conditions d’un rebond industriel. Sans opposer industrie et écologie, FO appelle à innover pour protéger l’emploi et garantir un avenir à l’industrie automobile française. »

Mots clefs associés à cet article : Groupe PSA, Législation, Véhicule hybride

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Malus au poids : pas avant 2022 ! L’amendement du Gouvernement en détail...
    Malus au poids : pas avant 2022 ! L’amendement du Gouvernement en détail...
  • Le GNAC se dote d’une solution de marketing prédictif et direct
    Le GNAC se dote d’une solution de marketing prédictif et direct
  • Renault enraye la dérive de ses résultats au 3ème trimestre 2020
    Renault enraye la dérive de ses résultats au 3ème trimestre 2020
  • Les hybrides gagnent du terrain
    Les hybrides gagnent du terrain
  • Jean-Dominique Senard annonce la « remontada » de Renault
    Jean-Dominique Senard annonce la « remontada » de Renault
  • [Tribune] L’automobile a besoin d’une politique stable, claire et concertée
    [Tribune] L’automobile a besoin d’une politique stable, claire et concertée
  • « Alpine Service » ouvre à Boulogne-Billancourt
    « Alpine Service » ouvre à Boulogne-Billancourt
  • Le Garac reçoit deux véhicules Kia
    Le Garac reçoit deux véhicules Kia
  •  Gemy : Pierre-Élie Gérard à la direction générale
    Gemy : Pierre-Élie Gérard à la direction générale
  • Hyundai propose une nouvelle offre de charge
    Hyundai propose une nouvelle offre de charge
  • Hyundai présente son offre de rachat en ligne
    Hyundai présente son offre de rachat en ligne
  • PSA Retail s’oriente vers une organisation toujours plus centrée sur le client
    PSA Retail s’oriente vers une organisation toujours plus centrée sur le client
  • Eurorepar arrive en Inde
    Eurorepar arrive en Inde
  • IMA Technologies et Nissan partenaires
    IMA Technologies et Nissan partenaires
  • Nissan dévoila sa dernière innovation
    Nissan dévoila sa dernière innovation

Newsletter
Recherche