FRPA intègre la recherche de pièces par l’immatriculation

Publié le par .

La plate-forme internet de mise en relation entre les professionnels de l’automobile pour la recherche et la vente de pièces de réemploi a retrouvé sa croissance habituelle dès la première semaine de déconfinement.

La solution en ligne permet aux garagistes et carrossiers de demander une pièce et de recevoir des réponses personnalisées de professionnels de la pièce auto. (© FRPA)
La solution en ligne permet aux garagistes et carrossiers de demander une pièce et de recevoir des réponses personnalisées de professionnels de la pièce auto. (© FRPA)

Après l’onde de choc à l’annonce du confinement, le rythme des demandes de la plate-forme France Réemploi Pièces Auto s’est accéléré. Le concept de solution en ligne a permis à FRPA de retrouver sa croissance habituelle dès la première semaine de déconfinement, et même d’enregistrer une progression de 30 % des demandes de pièces par rapport à 2019.

Avec une équipe renforcée, des optimisations sont intégrées régulièrement pour rendre l’utilisation toujours plus simple et rapide. La dernière en date est la recherche de pièces par l’immatriculation. Cet outil permet aux réparateurs de gagner du temps et aux déconstructeurs de connaître toutes les informations présentes sur la carte grise du véhicule, et ainsi d’être plus précis.

Par ailleurs, Arthur Corbel, responsable développement de FRPA, explique : « Notre objectif pour 2020 est d’étendre notre maillage national tout en confortant notre position de leader dans les régions où la solution est historiquement implantée. »

FRPA en chiffres
En 2019, FRPA a enregistré 1 500 créations de compte supplémentaires, soit une hausse de 30 % en un an. La plate-forme a ainsi généré un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros, soit une augmentation de 39 %. Elle compte, au 1er mai 2020, 6 350 réparateurs adhérents (indépendants ou membres d’un réseau) qui émettent 650 demandes de pièces chaque jour, 260 comptes experts automobiles (BCA et indépendants) et fédère 50 déconstructeurs (indépendants ou membres d’un réseau).

Mots clefs associés à cet article : France Réemploi Pièces Auto, Pièce de réemploi

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alliance Automotive Group : un premier Salon virtuel d’envergure
    Alliance Automotive Group : un premier Salon virtuel d’envergure
  • Mobivia : une logistique centrale pour le printemps
    Mobivia : une logistique centrale pour le printemps
  • L’Agra réunit ses réseaux à Monaco
    L’Agra réunit ses réseaux à Monaco
  • Nexus s’intéresse aux véhicules classiques
    Nexus s’intéresse aux véhicules classiques
  • Groupauto Italie lance une gamme de lubrifiants Eurostart
    Groupauto Italie lance une gamme de lubrifiants Eurostart
  • Van Heck Interpieces France étoffe sa gamme de batteries
    Van Heck Interpieces France étoffe sa gamme de batteries
  • [Vidéo] Rencontre avec Peter Vanosmael, Van Heck – Interpièces
    [Vidéo] Rencontre avec Peter Vanosmael, Van Heck – Interpièces
  • Nomination : Andras Lorincz rejoint LKQ Europe
    Nomination : Andras Lorincz rejoint LKQ Europe
  • CarCat : « un levier de commerce pour les distributeurs et les réparateurs »
    CarCat : « un levier de commerce pour les distributeurs et les réparateurs »
  • Le CA des distributeurs VL en baisse de 18,5 %
    Le CA des distributeurs VL en baisse de 18,5 %
  • Alex Gelbcke nommé P-DG de Fource
    Alex Gelbcke nommé P-DG de Fource
  • Ragues : « Rester sur le commerce de proximité »
    Ragues : « Rester sur le commerce de proximité »
  • Agra : deux nouveaux directeurs de plate-forme
    Agra : deux nouveaux directeurs de plate-forme
  • LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
    LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
  • [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
    [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop

Newsletter
Recherche