Faurecia accélère sa présence à l’atelier

Publié le par .

Équipementier français de nombreux constructeurs automobiles avec lesquels il développe, conçoit et fabrique depuis plus de vingt ans des systèmes d’échappement et dispositifs d’antipollution liés, Faurecia souhaite accélérer sa présence sur le marché de la rechange en proposant à ses acteurs une solution efficace et rapide pour la maintenance nécessaire des filtres à particules.

Avec la FilterCleanBox, Faurecia Service propose aux réparateurs une solution de nettoyage des filtres à particules à demeure, proche de celle pratiquée jusqu'alors uniquement par les industriels.
Avec la FilterCleanBox, Faurecia Service propose aux réparateurs une solution de nettoyage des filtres à particules à demeure, proche de celle pratiquée jusqu'alors uniquement par les industriels.

Depuis plusieurs années maintenant, tous les véhicules diesel embarquent dès l’origine un filtre à particules (FAP). Cet équipement, indispensable au respect des dernières normes d’antipollution en vigueur, impose un suivi régulier en termes de maintenance. Même si le système de régénération embarqué sur les véhicules équipés de FAP permet un nettoyage interne périodique du composant et relance ainsi automatiquement son bon fonctionnement, une opération de nettoyage plus profonde s’impose à terme, assurée aujourd’hui par des entreprises spécialisées qui appliquent des processus industriels.

C’est pour que le réparateur puisse réaliser lui-même et facilement cette rénovation que Faurecia a conçu et développé la FilterCleanBox. Cette machine compacte, mobile et entièrement automatisée réalise, en quelques minutes et sans nuisances particulières, le nettoyage en profondeur du filtre à particules.

JPEG - 545.8 ko
La machine est conçue pour traiter des FAP de toutes tailles et de toutes formes.

Taillée pour l’atelier

D’un encombrement proche de celui d’un gros réfrigérateur, cette machine de 350 kg peut grâce à son montage sur roulettes être déplacée à n’importe quel endroit de l’atelier. Son fonctionnement nécessite une simple alimentation sur secteur de 220 volts et un raccordement tout aussi simple au tout à l’égout. La machine autorise un nettoyage rapide, efficace et abordable des FAP dont les dimensions extérieures n’excèdent pas 500 x 500 x 1 500 millimètres.

Une fois le filtre installé et fixé dans la machine, le programme de lavage peut être lancé. L’opération, qui dure moins de cinq minutes, expulse a minima 80 % des cendres (Faurecia, sans vraiment le revendiquer et selon le niveau d’encrassement initial du composant, avance des résultats en moyenne bien supérieurs). Le lavage du FAP s’appuie sur l’injection à haute pression d’une solution de lavage puis d’une solution de rinçage conditionnées en bidons de 10 litres et embarquées dans la machine. Les deux produits spécifiques et développés par la marque sont fournis par l’entité Faurecia Service.

Presque propre

JPEG - 560.8 ko
L’efficacité du traitement repose sur l’utilisation de solutions de lavage et de rinçage fournies en bidons de 10 litres par Faurecia Service.

En termes de récupération, la machine dispose d’un filtre chargé de conserver les plus grosses particules de cendres avant l’expulsion finale à l’égout. De ce point de vue, l’équipementier confirme l’absence de rejets polluants et la stricte conformité de sa machine avec la législation en vigueur dans ce domaine. En termes de maintenance, la FilterCleanBox ne nécessite aucun entretien particulier, à l’exception du nettoyage périodique et du remplacement au besoin du filtre mentionné ci-dessus. Faurecia Service garantit cette prestation 40 000 kilomètres et préconise de la répéter une fois par an pour allonger très significativement la durée de vie du filtre à particules.

Un avenir tout tracé

Au chapitre des coûts, l’équipementier reste muet en annonçant uniquement que la FilterCleanBox est disponible à l’achat ou sous forme locative. Seule information : une exploitation raisonnable de 150 opérations par an permettrait de rentabiliser très rapidement la machine. Avec une expérience récente dans l’accompagnement des réparateurs, Faurecia reste timide sur les objectifs annoncés d’implantation de ce nouvel équipement dans les ateliers. Sans trop de risque au regard d’un potentiel de 12 millions de véhicules à traiter, l’équipementier se fixe tout de même un objectif sur le territoire de 300 machines vendues d’ici à deux ans.

Mots clefs associés à cet article : Faurecia

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • SAM lance sa bagagerie textile
    SAM lance sa bagagerie textile
  • Philips GoPure se concentre sur les virus
    Philips GoPure se concentre sur les virus
  • [Vidéo] Cartar facilite le déplacement des véhicules accidentés dans l’atelier
    [Vidéo] Cartar facilite le déplacement des véhicules accidentés dans l’atelier
  • Logikko accélère la commercialisation de son kit économiseur à l’hydrogène
    Logikko accélère la commercialisation de son kit économiseur à l’hydrogène
  • Actia s’engage sur la désinfection de l’habitacle
    Actia s’engage sur la désinfection de l’habitacle
  • Bardahl lutte à sa façon contre le Covid-19
    Bardahl lutte à sa façon contre le Covid-19
  • Le Pirelli Cinturato P7 arrive
    Le Pirelli Cinturato P7 arrive
  • Rocol facilite le traçage au sol
    Rocol facilite le traçage au sol
  • Würth lance la version 5.29.00 de WOW !
    Würth lance la version 5.29.00 de WOW !
  • L’Orsymat de Würth gère la protection du personnel
    L’Orsymat de Würth gère la protection du personnel
  • Texa s’attaque aux virus avec l’Air2 SAN
    Texa s’attaque aux virus avec l’Air2 SAN
  • Rombat lance une batterie EFB plus !
    Rombat lance une batterie EFB plus !
  • SAM outillage lance la Sanisam
    SAM outillage lance la Sanisam
  • CEMB ER85 Evo, tout le savoir-faire de la marque
    CEMB ER85 Evo, tout le savoir-faire de la marque
  • Charles CIP isole les pro du V.E.
    Charles CIP isole les pro du V.E.

Newsletter
Recherche