Feu Vert met ses stocks en ligne avec le “ click and collect ”

Publié le par .

Feu Vert met ses stocks en ligne avec le “ click and collect ”

Feu Vert affine son approche Web-to-store.

Désormais, les internautes du site web du réseau de centres-autos peuvent connaître en temps réel la disponibilité des produits du catalogue dans leur magasin. Un service pratique et astucieux que les clients de l’enseigne doivent à la mise en place d’une nouvelle technologie : le “ click and collect ”.

Déployée dès juillet par l’éditeur Proximis, cette passerelle informatique a permis de relier les stocks des boutiques physiques au portail web feuvert.fr.

Outre l’intérêt qu’elle présente pour les internautes, cette initiative a permis au réseau dédié à l’entretien automobile de rationaliser ses process logistiques. En effet, jusqu’alors, plus de 30 % des commandes e-commerce retirées en magasin déclenchaient une livraison alors même que le produit était déjà en stock dans le point de vente.

Le click and collect met fin à cette opération superflue, permettant d’économiser désormais les coûts de picking de la commande, de l’envoi et parfois de son retour.

Séduits, les centres-autos de l’enseigne n’ont pas tardé à jouer le jeu puisque l’ensemble des succursales et la quasi-totalité des franchises Feu Vert proposent aujourd’hui ce service.

C’est d’ailleurs grâce au click and collect que le réseau a pu mettre en place, en septembre dernier, la prestation “ retrait express ”, qui permet aux internautes de retirer leurs achats dans leur magasin en seulement deux heures.

« Au centre de nos réflexions, nous nous sommes demandé ce qui était réellement important pour le client. Est-ce le fait de savoir que son produit provient de tel ou tel stock, ou est-ce l’assurance d’en disposer le jour de sa visite en centre ? […] Il est de notre ressort de faire en sorte que le bon produit soit disponible au bon endroit, dans les meilleures conditions. Côté point de vente, le cérémonial de remise a également été repensé car nos experts sont mieux informés et plus à même de conseiller le client lors de sa visite. Ce qui ouvre des perspectives d’upsell importantes » a expliqué Vincent Claisse, responsable digital & e-business de Feu Vert.

Éditrice de logiciels dédiés au cross-canal, la start-up Proximis met ses solutions à la disposition de nombreuses autres enseignes GMS, dont Brico Marché ou encore Intersport.

Mots clefs associés à cet article : Feu Vert

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Feu Vert fait évoluer son offre de financement
    Feu Vert fait évoluer son offre de financement
  • Norauto ouvre son 408e centre à Joué-lès-Tours
    Norauto ouvre son 408e centre à Joué-lès-Tours
  •  Lavage : Norauto s’associe à Sineo
    Lavage : Norauto s’associe à Sineo
  • Roady propose le devis en ligne par centre
    Roady propose le devis en ligne par centre
  • Norauto : nouvelle incursion dans le VO avec GGP Automobiles
    Norauto : nouvelle incursion dans le VO avec GGP Automobiles
  • Norauto veut lever les freins à l’entreprenariat avec la franchise
    Norauto veut lever les freins à l’entreprenariat avec la franchise
  • Feu Vert revoit ses conditions d’adhésion
    Feu Vert revoit ses conditions d’adhésion
  • Norauto promeut la semaine des services et de la mobilité
    Norauto promeut la semaine des services et de la mobilité
  • Norauto se met aussi au bioéthanol
    Norauto se met aussi au bioéthanol
  • Speedy : un troisième centre à Madrid
    Speedy : un troisième centre à Madrid
  • Feu Vert compte désormais 354 points de service en France
    Feu Vert compte désormais 354 points de service en France
  • Point S dans la communication avec le rachat de Yucatan
    Point S dans la communication avec le rachat de Yucatan
  • Feu Vert gère 14 000 contrats d’entretien
    Feu Vert gère 14 000 contrats d’entretien
  • Eco-Entretien : Feu Vert dit oui !
    Eco-Entretien : Feu Vert dit oui !
  • Feu Vert teste it’smycar
    Feu Vert teste it’smycar

Newsletter
Recherche