Five Star, un congrès sous le signe des Adas

Publié le par .

Le réseau de carrossiers s’est réuni pour son congrès annuel et fêter son vingt-cinquième anniversaire. Si l’événement était l’occasion de faire un bilan, c’était également une opportunité pour les adhérents de visualiser leur avenir proche imaginé par Five Star, soit au programme LOA, Adas et réparation rapide.

Five Star a réuni près de 650 partenaires et adhérents à Samoëns, en Haute-Savoie.
Five Star a réuni près de 650 partenaires et adhérents à Samoëns, en Haute-Savoie.

C’est un bilan de 25 ans d’existence dont s’est enorgueilli le réseau de carrossiers Five Star. À l’occasion de son congrès annuel, l’enseigne a en effet réuni ses partenaires et ses adhérents les 14, 15 et 16 juin derniers au Club Med de Samoëns (Haute-Savoie) pour faire un point.

Un bond étonnant

Avec 452 adhérents et un chiffres d’affaires HT moyen de 1,1 million d’euro par membre, contre 398 adhérents et 766 000 d’euros de CA moyen en 2009, le réseau a réalisé un bond étonnant. L’enseigne miserait ainsi sur une sélection implacable. « Ce n’est pas les demandes qui manquent, mais les critères d’adhésion sont très sélectifs en termes de cahier des charges et d’investissement » assure Alain Bessin, président du GIE Five Star. C’est pourquoi, le dirigeant ne s’inquiète pas que l’enseigne n’atteigne probablement pas son objectif de 480 membres d’ici à la fin de l’année. « Ce n’est pas très grave, nous ne sommes pas dans le “ panneautage ” à tout prix », lance-t-il.

En revanche, faire prendre le virage de la mutation du marché de l’automobile à ses adhérents préoccupe davantage l’enseigne. Et notamment capter les opportunités créées par la LOA. Selon Franck Cazenave, président de Megacities Institute et directeur de l’entité Smart Cities & Véhicules autonome de Bosch – intervenu lors du congrès pour une allocution sur l’avenir du marché automobile – 73 % des VN mis sur le marché en 2017 le sont par le biais de la LOA. « Dans le cadre de la restitution des véhicules, gardés en moyenne quatre ans, les carrossiers vont devoir intervenir pour les remettre en état », explique-t-il.

Les Adas, un enjeu stratégique

Mais la gageure que devra relever le monde de la réparation-collision selon l’expert et Alain Bessin est l’équipement grandissant du parc de systèmes d’aide à la conduite (Adas). « Plus de 50 % du parc sera doté d’assistances de freinage en 2030. Les entrées en atelier seront déterminées par la capacité à traiter les Adas. Par exemple, une simple intervention sur des phares nécessite une calibration des capteurs », ajoute le dirigeant de Bosch.

Pour ce faire, les carrossiers doivent se fournir en équipements très coûteux, estimés entre 6 000 et 15 000 euros, notamment pour réaliser la géométrie avant de pouvoir s’attaquer au calibrage. « Les plus belles carrosseries du réseau ne sont pas bien équipées. Aujourd’hui nous arrivons à pallier ce manque grâce aux réseaux constructeurs mais c’est l’affaire des carrossiers » commente Alain Bessin, qui imagine une association entre les carrossiers pour mutualiser les investissements.

En outre, Five Star a profité du congrès pour lancer officiellement un nouveau panneau de réparation rapide : Repair Zen et annoncer à son réseau le déploiement d’un store locator pour géolocaliser à terme toutes les carrosseries de l’enseigne sur son site en ligne.

Mots clefs associés à cet article : Five Star, Carrosserie

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Five Star déploie son panneau Repair Zen
    Five Star déploie son panneau Repair Zen
  • Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
    Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
  • La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
    La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
  • Axial renforce sa collaboration avec Axalta
    Axial renforce sa collaboration avec Axalta
  • Omia se lance dans le sur mesure et le VO
    Omia se lance dans le sur mesure et le VO
  • Carflex organisera Innovaflex à Lille
    Carflex organisera Innovaflex à Lille
  • Les Adas toujours plus répandus dans le parc
    Les Adas toujours plus répandus dans le parc
  • Flottes : Carméléon propose la notion de « TCR »
    Flottes : Carméléon propose la notion de « TCR »
  • AD Carrosserie comptabilise plus de 700 ateliers
    AD Carrosserie comptabilise plus de 700 ateliers
  • Pouvoir d’achat : la libéralisation des pièces de carrosserie en question
    Pouvoir d’achat : la libéralisation des pièces de carrosserie en question
  • Arval digitalise la gestion des sinistres auto
    Arval digitalise la gestion des sinistres auto
  • Hausse de 4,7 % du coût de la réparation-collision en 2018
    Hausse de 4,7 % du coût de la réparation-collision en 2018
  • Carrosserie : baisse de 12 % des entrées en 2025
    Carrosserie : baisse de 12 % des entrées en 2025
  • La FFC démocratise la cession de créance
    La FFC démocratise la cession de créance
  • Omia s’intéresse au reconditionnement de véhicules d’occasion
    Omia s’intéresse au reconditionnement de véhicules d’occasion

Newsletter
Recherche