Flottes : Carméléon propose la notion de « TCR »

Publié le par .

Alors que les gestionnaires de flottes sont coutumiers de l’appellation TCO (coût total de possession du véhicule), la marque du groupe Dentmaster les enjoint à se baser sur le TCR (Total Cost of Repair), pour être au plus proche de la réalité en ce qui concerne les réparations.

Le TCR (Total Cost of Repair) inclut les coûts de réparations directs et indirects.
Le TCR (Total Cost of Repair) inclut les coûts de réparations directs et indirects.

Les gestionnaires de flottes d’entreprise à l’affut du TCO optimal, devraient se pencher plus précisément sur le poste de dépense lié à l’entretien et la réparation. C’est du moins, ce que recommande Carméléon, la marque du groupe Dentmaster spécialisée dans la réparation rapide de carrosserie à domicile. Selon la société, ces derniers pourraient économiser jusqu’à 45 % des coûts liés à une réparation, s’ils incluaient les frais indirects que celle-ci génère.

Une vision globale des coûts de réparation nécessaire

Et de citer ces dépenses supplémentaires à ajouter au coût de réparations parmi lesquelles : le salarié improductif pendant la dépose et la récupération du véhicule, les frais de taxi ou d’un autre mode de transport pour quitter l’atelier où le véhicule est pris en charge ou le prix d’un véhicule de substitution pendant la réparation. Evidemment, Carméléon prêche pour sa paroisse puisque l’entreprise propose de se déplacer pour réaliser des travaux de réparations de carrosserie rapide, de jantes et d’intérieurs (phares, tissus, plastiques etc.). Néanmoins, l’entreprise a réalisé un calcul lui permettant d’affirmer que ces coûts indirects peuvent atteindre 10 à 25 % du coût total de la réparation.

D’où la notion de TCR qui engloberait donc ces frais. Pour convaincre les gestionnaires de l’importance de cette vision globale, la société assurera une conférence lors des Rencontres Flot’Auto , le 21 février prochain portant sur l’optimisation des différents postes du TCO. « Afin d’avoir une vision plus juste et de permettre aux gestionnaires de flottes d’optimiser leurs coûts, nous proposons à nos clients de se baser sur le TCR pour calculer le réel coût des réparations de leurs véhicules. Si cet indicateur était adopté par tous, il permettrait de rationnaliser substantiellement le poste de dépenses lié aux réparations des véhicules  », assure Alexandre Sabet d’Acre, dirigeant de Carméléon.

Mots clefs associés à cet article : Carrosserie, Carméléon

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Une carrosserie centralisée dernier cri pour le groupe Saint-Christophe
    Une carrosserie centralisée dernier cri pour le groupe Saint-Christophe
  • Pièces : une envolée des prix record depuis douze ans
    Pièces : une envolée des prix record depuis douze ans
  • Carrosserie : vers une main-d’œuvre étrangère
    Carrosserie : vers une main-d’œuvre étrangère
  • Fix Auto se lance au Mexique
    Fix Auto se lance au Mexique
  • [Vidéo] Le CNPA satisfait de la première édition du Salon de la Carrosserie
    [Vidéo] Le CNPA satisfait de la première édition du Salon de la Carrosserie
  • La FRCI prime les meilleurs de ses carrossiers
    La FRCI prime les meilleurs de ses carrossiers
  • Five Star forme aux Adas
    Five Star forme aux Adas
  • Acoat Selected vers toujours plus d’accompagnement
    Acoat Selected vers toujours plus d’accompagnement
  • Nouvelle édition des Carflex Days
    Nouvelle édition des Carflex Days
  • GT Motive booste son outil de chiffrage avec NextGen
    GT Motive booste son outil de chiffrage avec NextGen
  • Raptor Evolution : la cabine de peinture 100 % électrique
    Raptor Evolution : la cabine de peinture 100 % électrique
  • Fix Auto signe avec Spanesi
    Fix Auto signe avec Spanesi
  • Sata choisi par Fix Auto
    Sata choisi par Fix Auto
  • Le groupe Lacour lance un scanner d’analyse et de chiffrage des dégâts
    Le groupe Lacour lance un scanner d’analyse et de chiffrage des dégâts
  • Le modèle Albax
    Le modèle Albax

Newsletter
Recherche