Fluidcar : le garage de la cosmétique mécanique

Publié le par .

Le garagiste Pierre Collot a imaginé un concept de garage spécialisé dans l’entretien et le traitement haute performance de la mécanique afin de prévenir les pannes et de préserver dans le temps les performances du groupe motopropulseur. Le professionnel envisage d’en faire une franchise. Intéressant.

Fluidcar, un concept de garage spécialisé dans l’entretien et le traitement haute performance de la mécanique.
Fluidcar, un concept de garage spécialisé dans l’entretien et le traitement haute performance de la mécanique.

Pierre Collot est un spécialiste de l’esthétique automobile. S’il sait rendre étincelante les carrosseries, il sait aussi faire briller la mécanique, sans que forcement cela saute aux yeux de ses clients. D’où une certaine frustration qui a conduit le mécanicien à mettre au point un concept qui valorise la remise en état du moteur en termes de performance. Un concept qu’il a éprouvé depuis plusieurs années au sein de son garage montpelliérain Fluidcar.

Un peu à l’image d’un éco-entretien, la proposition de Pierre Collot est d’accentuer l’entretien préventif des moteurs, au-delà des préconisations des constructeurs, qu’il ne trouve pas assez poussées. Un sous-entretien qui conduit, selon lui, trop souvent à des pannes, avec des échanges de pièces qui pourraient être évités, comme des vannes EGR, des filtres à particules ou des turbos.

Le garagiste en est persuadé, les moteurs sont globalement mal entretenus et cela d’autant plus que le parc ne cesse de vieillir et qu’il continuera à prendre de l’âge sous la pression de l’économie circulaire. « J’en ai eu marre de faire que du changement de pièces. Je préfère la mécanique de passionnés où les moteurs sont choyés », explique l’artisan, fan de sport automobile.

Au sein de son atelier Fluidcar, Pierre Collot a élaboré un ensemble de méthodes qui ont pour vocation de fiabiliser la mécanique (consommation et durée de vie), tout en améliorant leur performance et leur agrément de conduite (vibration, bruit…). Sans oublier une baisse notable de la consommation « de plus de 15 % », selon le gérant.

Pour bien cerner les causes possibles d’un dysfonctionnement et trouver le bon remède, l’atelier est équipé d’un ensemble d’équipements comme un outil de diagnostic, un analyseur de gaz ou encore un endoscope.

Au centre des solutions et du modèle économique : la vente additionnelle d’additifs et d’antifrictions, des produits devenus très appropriés au fil des années aux yeux du réparateur. Si ces produits sont particulièrement appréciés des passionnés de sport automobile, ils peuvent très bien trouver leur utilisation auprès d’un plus large public assure le garagiste qui a testé tous les produits qu’il commercialise.

Si les clients de base du garage Fuidcar sont les collectionneurs, les propriétaires de véhicules haut de gamme ou sportifs, les conducteurs soucieux de leur consommation répondent égalemnt présents. Il y a aussi les automobilistes qui veulent éviter la casse. « Nous avons autant de plaisir à intervenir sur une twingo que sur une Corvette », commente le professionnel qui traite 25 véhicules par mois, dont 70 % pour des vidanges de boîtes automatiques. Il est encore difficile de faire venir des clients pour une vidange moteur.

Le concept Fluidcar ne propose pas de la grosse mécanique comme les changements de distribution et d’embrayages, mais se concentre sur des opérations d’entretien avancé, à plus forte rentabilité. Au programme, des interventions spécifiques : vidange additivée (moteur, boîte de vitesses, pont, boîte de transfert), décalaminage et nettoyage de filtre à particules.

Convaincu de son concept, Pierre Collot souhaite en faire une franchise nationale. Elle pourrait se développer auprès des garagistes traditionnels avec un espace dédié (corner). La franchise propose les produits, l’outillage et les procédés, mais sans gros investissements. Elle s’adresse aussi à des mécaniciens qui se lancent et qui voudraient faire uniquement de la mécanique « douce », sans investir dans les coûteux équipements d’un atelier traditionnel. Une activité plutôt rentable.

Dans la même rubrique :

  • Bosch Car Service poursuit son développement
    Bosch Car Service poursuit son développement
  • Autopuzz en forte croissance
    Autopuzz en forte croissance
  • Delko lance ses promotions de printemps avec les pneus Michelin
    Delko lance ses promotions de printemps avec les pneus Michelin
  • La FNA plaide pour un accès aux données de maintenance
    La FNA plaide pour un accès aux données de maintenance
  • Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : dernier jour du carnet de stage
    Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : dernier jour du carnet de stage
  • Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 4 du carnet de stage
    Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 4 du carnet de stage
  • Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 3 du carnet de stage
    Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 3 du carnet de stage
  • Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 2 du carnet de stage
    Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 2 du carnet de stage
  • Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 1 du carnet de stage
    Louise au garage Motrio Nicolas Julienne : Jour 1 du carnet de stage
  • Bosch Car Service gagne Plus de 80 adhérents en 2020
    Bosch Car Service gagne Plus de 80 adhérents en 2020
  • Le marché de la réparation à domicile se définit
    Le marché de la réparation à domicile se définit
  • AutoFirst partenaire de Leaseway
    AutoFirst partenaire de Leaseway
  • VE : Vincent Congnet (AAG) remet l’église au milieu du village
    VE : Vincent Congnet (AAG) remet l’église au milieu du village
  • Autodistribution forme, informe et accompagne ses réseaux avec Campus AD
    Autodistribution forme, informe et accompagne ses réseaux avec Campus AD
  • Autodistribution joue la carte de la communication pour stimuler l’activité
    Autodistribution joue la carte de la communication pour stimuler l’activité

Newsletter
Recherche