Focus sur les CQP

Publié le par .

Le certificat de qualification professionnelle (CQP) a été créé par et pour les professionnels du secteur. Il permet de faire reconnaître ses compétences et d’évoluer professionnellement.

L’Observatoire des métiers des services de l’automobile publie une étude consacrée à l’insertion professionnelle après un CQP.
L’Observatoire des métiers des services de l’automobile publie une étude consacrée à l’insertion professionnelle après un CQP.

Avec 90 % de titulaires en emploi six mois après la fin de leur formation, le CQP permet un « mode d’accès privilégié pour exercer une activité dans la branche », selon Marie-Sophie Girardin, responsable de projets à l’Observatoire des métiers des services de l’automobile. Parmi les 3 552 titulaires en 2018, 94 % sont embauchés dans la branche, et la même proportion exerce un métier en lien avec la formation reçue pendant le CQP. Près de 70 % d’entre eux sont restés dans l’entreprise formatrice. À noter que 80 % des titulaires en emploi sont embauchés en CDI.

Le CQP par secteur

Dans la vente automobile :
Les vendeurs représentent le sixième poste le plus recruté dans la branche des services de l’automobile. À noter qu’un poste sur dix est recruté avec un CQP. Par ailleurs, 92 % des titulaires sont employés – 88 % en CDI –, et la rémunération mensuelle nette médiane est de 1 897 euros.

Maintenance automobile :
• TEAVA (technicien expert après-vente auto) :
- 95 % en emploi
- 84 % en CDI
- 73 % embauché dans l’entreprise formatrice
- rémunération : 1 452 €.
• TEEA (technicien électricien électronicien automobile) :
- 97 % en emploi
- 90 % en CDI
- 76 % embauché dans l’entreprise formatrice
- rémunération : 1 422 €.

Carrosserie Peinture :
Carrossier peintre :
- 97 % en emploi
- 98 % dans la branche
- 67 % dans l’entreprise formatrice
- 91% en CDI
- rémunération 1 367 €.
Peintre confirmé :
- 100% emploi
- 71 % en CDI
- rémunération : 1 457 €.

Maintenance PL  :
TEAVUUI (technicien expert après-vente véhicule utilitaire et industriel)
- 100 % emploi
- 82 % en CDI
- rémunération : 1 525 €.

Méthode : l’enquête a été réalisée en juin 2019 auprès de 1 855 personnes, qu’elles aient obtenu leur CQP en contrat de professionnalisation, en formation continue, via un dispositif demandeur d’emploi ou une préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC).

Mots clefs associés à cet article : ANFA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le Garac intègre les véhicules historiques
    Le Garac intègre les véhicules historiques
  • Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
    Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
  • Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
    Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
  • Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
    Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
  •  Autopromotec repoussé en 2022
    Autopromotec repoussé en 2022
  • Bornes électriques : le challenge de la France
    Bornes électriques : le challenge de la France
  • Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
    Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
  • L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
    L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
  • Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
    Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
  • Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
    Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
  • Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
    Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
  • La FFC fait évoluer la « Tribu »
    La FFC fait évoluer la « Tribu »
  • L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
    L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
  • Les loueurs courte durée réclament justice
    Les loueurs courte durée réclament justice
  • Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité
    Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité

Newsletter
Recherche