Ford localise les zones accidentogènes

Publié le par .

Pour améliorer la sécurité routière notamment en ville et en s’appuyant sur le Big Data, le constructeur automobile a développé une méthode permettant d’identifier les lieux qui pourraient provoquer de futurs accidents de la route.

Ford localise les zones accidentogènes

Parce que c’est souvent après de trop nombreux incidents que certains croisements ou certaines routes sont tardivement identifiés comme accidentogènes, Ford a développé une méthode qui pourrait potentiellement aider à identifier ces lieux qui, si rien n’est fait, risquent de provoquer de futurs incidents de la circulation.

Pour trouver une réponse à cette problématique, Ford Smart Mobility a passé les 12 derniers mois à enregistrer les données de nombreux véhicules et conducteurs sur près d’1 million de kilomètres dans et autour de la ville de Londres. Le constructeur a suivi les déplacements de ces véhicules en ville et a enregistré des données de conduite très détaillées tels que le freinage, son intensité et même les endroits où les feux de détresse ont été allumés. Cela a permis d’identifier les "quasi-accidents". Ford a ensuite comparé ces informations avec les rapports d’accidents existants et a créé un algorithme pour déterminer la probabilité de futurs incidents.

"Nous sommes persuadés que ces données peuvent potentiellement bénéficier à des millions de personnes. Même de très petits ajustements pourraient faire une grande différence - comme par exemple abattre un arbre qui masque un panneau de signalisation - que ce soit en termes de sécurité routière ou de fluidité de la circulation", a déclaré Jon Scott, chef de projet chez Ford Smart Mobility.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Sécurité routière

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les 27 projets R&D retenus par le Gouvernement
    Les 27 projets R&D retenus par le Gouvernement
  • Dyson dévoile son concept électrique
    Dyson dévoile son concept électrique
  • Aiways adopte la batterie « en sandwich »
    Aiways adopte la batterie « en sandwich »
  • Aiways vante les mérites de sa technologie de batterie
    Aiways vante les mérites de sa technologie de batterie
  • NSK, nouveau roulement pour V.E.
    NSK, nouveau roulement pour V.E.
  • Aiways automatise la recharge avec son robot « Carl »
    Aiways automatise la recharge avec son robot « Carl »
  • BlackBerry sécurise les logiciels automobiles embarqués
    BlackBerry sécurise les logiciels automobiles embarqués
  • WeProov lance une solution le temps du Covid-19
    WeProov lance une solution le temps du Covid-19
  • Armor conçoit une bâche solaire
    Armor conçoit une bâche solaire
  • Total va stocker 25 MW/h sur des batteries
    Total va stocker 25 MW/h sur des batteries
  • ZF passe le frein de stationnement électrique EPB à l’avant
    ZF passe le frein de stationnement électrique EPB à l’avant
  • NTN-SNR développe un roulement de vilebrequin
    NTN-SNR développe un roulement de vilebrequin
  • [Vidéo] Goodyear reCharge : le pneu autorégénératif à partir de capsules de gomme
    [Vidéo] Goodyear reCharge : le pneu autorégénératif à partir de capsules de gomme
  • BorgWarner revient au simple turbo
    BorgWarner revient au simple turbo
  • Blue.on, le filtre à huile nouvelle génération
    Blue.on, le filtre à huile nouvelle génération

Newsletter
Recherche